Devoir de Philosophie

« A mes yeux, détient une parcelle de poésie tout être capable d'évoquer spontanément les sentiers d'une forêt verdoyante devant un feu de bois (...). N'est donc pas étranger à la poésie, celui qui, même placé à ras de terre, découvre à toute chose son aspect céleste, en opposition à celui qui, de la femme, ne retient que le sexe, et du feu de bois son prix de revient. » En prenant appui sur les poèmes précis, vous direz comment vous comprenez ce propos du poète Benjamin Péret (1899-1959) et vous l'apprécierez.

Extrait du document

« A mes yeux, détient une parcelle de poésie tout être capable d'évoquer spontanément les sentiers d'une forêt verdoyante devant un feu de bois (...). N'est donc pas étranger à la poésie, celui qui, même placé à ras de terre, découvre à toute chose son aspect céleste, en opposition à celui qui, de la femme, ne retient que le sexe, et du feu de bois son prix de revient. «    En prenant appui sur les poèmes précis, vous direz comment vous comprenez ce propos du poète Benjamin Péret (1899-1959) et vous l'apprécierez.   

Liens utiles