Devoir de Philosophie

Dans quelle mesure le costume de théâtre joue-t-il un rôle important dans la représentation d'une pièce et contribue-t-il à l'élaboration de son sens pour le spectateur ?

Publié le 28/04/2013

Extrait du document

Dissertation : Dans quelle mesure le costume de théâtre joue-t-il un rôle important dans la représentation d'une pièce et contribue-t-il à l'élaboration de son sens pour le spectateur ? Les costumes que portent les acteurs sont des éléments clés de la représentation. Au théâtre, la parole n'est pas le seul moyen pour faire passer des idées, pour faire ressentir au spectateur une sensation : le visuel joue également. Ainsi, des métiers comme metteur en scène ou créateur de costumes existent. Les costumes ajoutent du sens et complètent visuellement la pièce. On peut attribuer plusieurs fonctions aux costumes de théâtre, comme dans ces trois extraits de pièces de théâtre : L'Avare, En attendant Godot, et Rhinocéros écrits respectivement par Molière au XVIIème siècle, Beckett et Ionesco au Xxème. On peut donc s'interroger sur le rôle du costume de théâtre et sur son apport à la pièce. Dans un premier temps nous allons voir quel rôle il joue dans la représentation et en deuxième partie quel sens il peut ajouter. Le costume permet au spectateur de resituer la pièce dans le temps, « et votre cravate « nous ...

« de la société dans laquelle elle évolue, obligée de dresser des portraits assassins pour exister aux yeux du monde. Les costumes donnent du sens à l'interprétation d'un metteur en scène. Les costumes apportent donc une série d'informations indispensables pour la compréhension d'une pièce de théâtre. Mais qu'ajoutent_ils au sens ? Par un simple regard, on peut voir l'évolution des personnages au cour de la pièce ; ainsi, la tenu négligée de Bérenger nous apprend qu'il a eu une nuit plutôt agitée. Les vêtements démodés d'Harpagon, qui pourtant a un rang proche de celui de bourgois, relève son avarice. On se dit que Cléante, dans l' Avare , n'a rien a craindre ; il y a peu de chance que sa bien-aimée lui préfère à son père. La tenue de Done Elvire dans Dom Juan montre ses sentiments et leur évolution. Elle est tout d'abord en « tenue de campagne » dans l'acte I, cela montre qu'elle est en rupture sociale et bien décidée à retrouver celui qu'elle a épousé malgré son engagement au couvent. Lors de sa deuxième apparition, vers la fin de l'acte IV, elle est annoncé comme une « dame voilée » : l'accessoire du vole traduit visuellement son renoncement au monde, qu'elle ne veut plus voir. Enfin, le déguisemet est un ressort dramatique important : le personnage cache son identité, comme les héros de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux qui permutent leures tôles de maîtres et de valets par un simple échange de vêtements. Mieux encore, ils endossent une nouvelle personnalité : quand Sganarelle, à l'acte IV de Dom Juan , revêt l'habit de médecin, comme Toinette dans Le Malade imaginaire , il est capable de soigner aussi bien qu'un vrai médecin. C'est du moins sa version, puisqu'il est très fier d'avoir pu achever un malade qui n'arrivait pas à mourir. Le costume est en fait un prolongement du corps, comme le dit Vladimir : « On confond son pied et sa chaussure, le chapeau et la têê, la main et l'épée ou le gant. » C'est aspect est encore important dans le ballet ou encore l'opéra. Parfois, l’habit peut être conçu pour apporter un peu de comique dans la pièce. Le comique du quiproquo par exemple, l'échange des costumes entraîne des erreurs de personnes, voulues ou non, ce qui fait rire. En fait, on se demande où est la personnalité, si l'habit, donc l'apparence, n'est pas »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles