Devoir de Philosophie

l'art et la démocratie

Publié le 21/05/2022

Extrait du document

« L'ART AU SERVICE DE LA DEMOCRATIE La démocratie : Forme de gouvernement dans laquelle la souveraineté appartient au peuple ; État ainsi gouverné. Valeurs : défense des droits et libertés de la personne, respect de la constitution, paix, sécurité, égalité Comment l'art peut-il se placer comme au service de la démocratie ? L'art est indispensable à la société. Les artistes ont pour vocation d'attirer l'attention du public à se poser des questions sur son environnement et à réfléchir sur ce ce dernier. Ils sont ainsi un tremplin vers l'émancipation et la réflexion. Grâce à l'art, la société va comprendre et avoir un regard plus poussé sur son quotidien. Les régimes totalitaires, dictatoriaux ou autoritaires du XXe et du XXIe siècle ont toujours pris les artistes pour cible, en raison de leur esprit critique, de leur anticonformisme, de leur faculté de dévoiler une part de vérité du monde dans leur œuvre. On dit donc que l'art a besoin de la démocratie. Cependant il est possible de se demander dans quel mesure l'un est au service de l'autre, l'un a besoin de l'autre. En effet cet esprit critique et anticonformisme mène à la libre pensée du destinataire, à la remise en question du système qui le conditionne ; or il est justement difficile de transmettre cet art émancipateur au sein d'un régime autoritaire qui l'interdit. On parlera ainsi de l'art engagé et du témoignage historique qu'il constitue. I/ L'art engagé L'art> regroupe les œuvres humaines destinées à toucher les sens et les émotions du public L'art c'est le moyen de faire passer un message, y compris politique. C'est un moyen direct, efficace et symbolique de transmettre une idée. La création peut alors être le fruit d'un combat militant et ainsi avoir une portée POLITIQUE. Exemple : Roy et Allard sont des artistes conceptuels qui militent pour l'écologie. Ils dénoncent la pollution, valorisant une consommation, notamment énergétique, responsable et équitable. Il s'expriment par le biais de la représentation hyperréaliste d’images percutantes visant à troubler le spectateur> l'hyperréalisme permettant de se confondre avec la réalité des spectateurs afin d'entrainer une prise de conscience sur le monde. Ils ont notamment réalisé une sculpture représentant un véhicule utilitaire sport (VUS) venant d’exploser. Par la dimension interactive et participative de leur art (souvent dans la rue donc entraîne discussion avec passants), le but de Roy et Allard est non seulement d’initier un regard critique sur le monde mais, plus encore, de transformer le public, citoyen passif, en acteur de l’art et de la société. L'art et selon eux ce qui permet de sortir de l’indignation passive afin d’agir, puisqu’il fournit une pulsion, qui se concrétisera dans un engagement citoyen. Ils affirment notamment « Notre volonté est que l’art soit la réalisation de notre pouvoir et non l’expression de notre impuissance » On pourrait notamment citer des artistes militantes féministes qui se sont battues pour leurs droits comme Frida Khalo. Elle déclare qu'elle veut « aider cette masse soumise et silencieuse ». A travers son art elle a pu sensibiliser, provoquer et s'exprimer librement. Elle illustrera notamment des expériences tabous de la vie d'une femme comme la fausse couche, l'avortement et la sexualité. Œuvres, qui choqueront mais qui par extension ouvriront les esprits et participeront à l'émancipation de la femme et donc à la lutte pour ses droits. On dira même de son art que c'est « un ruban autour d'une bombe ». Le lit volant, Frida Khalo 1932 Guernica, Picasso 1937 Picasso peint le bombardement de la ville de Guernica du 26 avril 1937 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles