Devoir de Philosophie

Molière écrivain préféré

Publié le 30/03/2022

Extrait du document

« Molière écrivain, dramaturge, poète et acteur français. Mon écrivain préféré c’est Molière parce que dans les dernières cours de littérature nous avons vu quelques œuvres qui m’ont tiré l’attention, je n’aime pas vraiment lire mais à cause des lectures faites dans les cours, Molière est deviné mon écrivain préféré. Il est né en 1622 à Paris, Jean Baptiste Poquelin plus connue sur le nom de Molière, il est un fils d’un tapissier du roi. Il a fait ses études dans un collège de Jésuites qui accueillait les fils de la noblesse et de la riche bourgeoisie. Il choix une différente carrière que son père lui destinait au profit de la création d’une troupe de comédiens « L’Illustre Théâtre ». Cette troupe a été constituée en juin 1643, elle se produisit dans deux salles. Ça a été l’échec et la faillite, et le jeune Molière a été emprisonné pour quelques dettes. Libéré après quelques jours, il partit pour la province. La troupe où il entre est signalée en Gascogne, en Bretagne, en Languedoc et enfin dans la région du Rhône. En 1650, il fut choisi par ses compagnons pour être leur chef, il abandonne son patronyme au profit de Molière. Cette troupe est souvent présentée comme une bande de miséreux, toujours sur les chemins, faisant presque l’aumône et bon la majorité dissent que ça c’est faux. Au contraire ces gens restaient plusieurs mois dans la ville où ils se produisaient, ils y louaient une maison et plaçaient en rente des sommes importantes. En octobre 1658, après plusieurs années passées en province, ils jouèrent pour la première fois devant Louis XIV et obtient la jouissance de la salle du Petit-Bourbon. En 1660, ils doivent la quitter, car Louis XIV mit alors à leur disposition la salle du PalaisRoyal, construite par Richelieu et demeurée sans emploi depuis sa mort. C’est là que Molière utilise jusqu’à son dernier jour. Cette salle appelée de nos jours la Comédie Française, qui est connue aussi comme « La maison de Molière ». Dans sa mort, Contrairement à la légende qui veut que Molière soit mort sur scène, il monta sur la scène du Palais-Royal au soir du 17 février 1673 et il a été pris par une maladie au cours de la 4ème représentation du Malade imaginaire. Alors, Il est mort à l’âge de 51 ans chez lui dans la soirée. Il a été inhumé de nuit, de façon quasi clandestine le 21 février 1673. Le clergé de Saint Eustache, ayant refusé de lui donner une sépulture chrétienne en raison de l’excommunication de tous les comédiens, Armande Béjart son épouse est allée trouver Louis XIV pour qu’il intervienne auprès de l’archevêque de Paris. Grace à l’intervention de Louis XIV, finalement une grande foule de gens du peuple ont accompagné le corps qui a été inhumé au cimetière Saint Joseph officiellement au pied de la croix. Pour conclure, de ses œuvres que j’aime bien sont « L’avare » et « Le Bourgois gentilhomme » où je trouve des similitudes entre les deux, les deux sont comédies bien jouées qui attirent beaucoup l’attention de ses lecteurs. Je dois dire que j’aime l’époque dont ses deux œuvres sont écrites parce qu’ils démontrent des aspects intéressants que nous vivons encore dans l’actualité. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles