Devoir de Philosophie

Dissert-La Malade Imaginaire-Molière: en quoi Le Malade Imaginaire de Molière est conçu comme un spectacle complet ?

Publié le 18/04/2022

Extrait du document

« DISSERTATION de FRANÇAIS Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un comédien et dramaturge français du XVIIème siècle. Il appartient au courant classique, et est le précurseur de la devise latine « castigat ridendo mores », qui veut dire « corriger les mœurs en riant ». De ce fait, il inspirera de nombreux écrivains qui l’imiteront dans le style. L’œuvre de Molière se compose d’une trentaine de comédies en vers ou en prose, dont certaines sont accompagnées de ballets, de musiques, de chants et de danses. Ces œuvres mélangeant les arts sont des comédies-ballets, c’est le cas du Malade Imaginaire, une pièce écrite en 1673 pour amuser le Roi Louis XIV dont il est le mécène. Elle est composée de deux prologues, trois actes et trois intermèdes. Pour parfaire cette pièce et vanter les mérites du roi et de sa cour, Molière s’entoure du chorégraphe Beauchamp et du jeune compositeur Marc-Antoine Charpentier. On retrouve dans cette pièce tout ce qui caractérise son théâtre, depuis les emprunts formels à d'autres arts du spectacle comme la commedia dell'arte ou le ballet, jusqu'aux attaques en règle contre les mariages arrangés et les médecins. Comédie brillante par les fastes qu'elle déploie comme par la synthèse théâtrale qu'elle réalise, Le Malade imaginaire réaffirme plus que jamais les deux préceptes qui guidaient Molière : la volonté de plaire et la liberté de critiquer. Maintenant on peut se demander en quoi Le Malade Imaginaire de Molière est conçu comme un spectacle complet ? Par spectacle complet, on entend un spectacle qui utilise des procédés comiques, qui mélange les arts et les cultures, et qui fait une satire, pour revêtir l’aspect « placere, docere ». Le mot spectacle vient du latin « spectare » qui signifie regarder. Le mot comédie vient du grec « odé » qui signifie chant et du grec « komos » qui veut dire cortège joyeux. Nous verrons en premier lieu comment cette comédie, avec le comique, créé un lien avec le public et veut susciter le rire. En second lieu, nous parlerons du divertissement, ce qui fait de la pièce une comédie-ballet et la beauté de son écriture. En dernier lieu, nous découvrirons qu’il s’agit d’un spectacle tout à fait satirique, qui ridiculise des sujets sérieux, et veut faire réfléchir le spectateur. Dans un premier temps, nous verrons comment l’alliance entre les comiques du genre théâtral divertissent le spectateur en le faisant rire. La présence des quatre comiques crée un lien avec le public, les mises en abyme joliment orchestrées gagnent l’attention et la confiance, rendant le spectacle total. Premièrement, les comiques de mot et les comiques de geste représentent un pilier de la pièce. Ils sont très visibles, très explicites et amusent beaucoup le spectateur. Pour commencer, nous avons l’onomastique, les noms propres sont une invention risible du dramaturge. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles