Devoir de Philosophie

Sir William Herschel par André Couder de l'Académie des Sciences L'oeuvre d'Herschel, qui

Extrait du document

Sir William Herschel par André Couder de l'Académie des Sciences L'oeuvre d'Herschel, qui s'étend de 1780 à 1820, porte la marque d'un esprit éminemment original A cette époque, l'effort principal des astronomes tendait surtout à développer un ample monument mathématique fondé un siècle plus tôt par Newton. Le succès était brillant et rapide : pour l'évoquer, il suffit de rappeler le titre ambitieux du maîtrelivre de Laplace, La Mécanique Céleste. Cet édifice, toutefois, ressemblait à un palais isolé dans une forêt vierge : si le monde solaire était connu intimement, on savait peu de choses de l'univers stellaire, infiniment plus vaste. Son étude ne pouvait être faite que par des moyens tout différents, et en quelque sorte par une âme neuve, qui se plût aux explorations aventureuses mieux qu'aux rigoureuses constructions de l'esprit. Tel nous apparaît Herschel. Né à Hanovre en 1738, il débarquait en Angleterre à vingt et un ans, cherchant à y vivre d'un talent de musicien exécutant. Après un début difficile, il se fit connaître comme organiste et obtint en 1766, à Bath, une situation stable qui lui donna quelque indépendance. Dans ses loisirs, il étudiait avec avidité le latin, le grec, les mathématiques, l'astronomie. L'astronomie devint bientôt une passion dominante. Il souhaita acquérir un télescope ; le prix de celui qu'on lui offrit se trouvant fort audessus de ses

« par André Couder de l'Académie des Sciences »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles