Devoir de Philosophie

Sir William Herschel

Extrait du document

L'Oeuvre d'Herschel, qui s'étend de 1780 à 1820, porte la marque d'un esprit éminemment original A cette époque, l'effort principal des astronomes tendait surtout à développer un ample monument mathématique fondé un siècle plus tôt par Newton. Le succès était brillant et rapide : pour l'évoquer, il suffit de rappeler le titre ambitieux du maîtrelivre de Laplace, La Mécanique Céleste. Cet édifice, toutefois, ressemblait à un palais isolé dans une forêt vierge : si le monde solaire était connu intimement, on savait peu de choses de l'univers stellaire, infiniment plus vaste. Son étude ne pouvait être faite que par des moyens tout différents, et en quelque sorte par une âme neuve, qui se plût aux explorations aventureuses mieux qu'aux rigoureuses constructions de l'esprit. Tel nous apparaît Herschel. Né à Hanovre en 1738, il débarquait en Angleterre à vingt et un ans, cherchant à y vivre d'un talent de musicien exécutant. Après un début difficile, il se fit connaître comme organiste et obtint en 1766, à Bath, une situation stable qui lui donna quelque indépendance. Dans ses loisirs, il étudiait avec avidité le latin, le grec, les mathématiques, l'astronomie. L'astronomie devint bientôt une passion dominante. Il souhaita acquérir un télescope ; le prix de celui qu'on lui offrit se trouvant fort audessus de ses moyens, il entreprit de le construire luimême.

« Les télescopes suscitent depuis longtemps la convoitise de William Herschel. Mais les moyens financiers d'unastronome professionnel restant limités, il décide de s'en construire un lui-même. L'histoire paraît anecdotique. Elleest pourtant à l'origine d'une grande découverte, celle d'Uranus en 1781. Fort de l'expérience de Newton, Herschelmonte un premier télescope en 1774 avec des miroirs polis par ses soins. En 1778, il perfectionne un nouvelinstrument de 7 pieds, soit 2 mètres, l'ouverture étant de 15 centimètres. Ce télescope surclasse les réflecteursexistants et, pour la première fois, les réfracteurs. Sa puissance permet à Herschel de découvrir Uranus. Aussitôtcélébré par sa découverte, sir William devient l'astronome privé du roi d'Angleterre, George III. Mais les instrumentsles plus célèbres d'Herschel sont les 20 pieds, télescopes de 6 mètres avec une ouverture de 48 centimètres. Cesinstruments produisent des images d'une grande finesse et permettent l'exploration du ciel jusqu'aux étoiles de 14egrandeur. En 1787, Herschel découvre deux satellites d'Uranus, Titania et Obéron. Puis en 1789, grâce à un grandtélescope de sa fabrication, il repère deux satellites de Saturne intérieurs aux anneaux, Encelade et Mimas. Herschelmontre également que le système solaire se déplace dans l'espace vers un point de la constellation d'Hercule, l'apex,et il calcule la vitesse de ce déplacement. Il établit un schéma de la Galaxie et tente, le premier, de dénombrer lesétoiles de notre système solaire. Avec ses observations des nébuleuses et étoiles doubles, sir William Herschel est levéritable fondateur de l'astronomie stellaire. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles