Devoir de Philosophie

CIVIL, -ILE, adjectif; CIVIL, substantif masculin.

Extrait du document

CIVIL, -ILE, adjectif; CIVIL, substantif masculin.  

I.—  Adjectif. 

A.—  Vieux, rare. Synonyme : civilisé* :  

Ø 1.... connoissant les avantages de la vie civile, sans avoir quitté le désert; et les charmes de la société, sans avoir perdu ceux de la solitude; ces Indiens se pouvoient vanter de jouir d'un bonheur qui n'avoit point eu d'exemple sur la terre.

FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Le Génie du christianisme, tome 2, 1803, page 445. 

—  Par extension, vieilli.  [En parlant d'une personne ou de son comportement]  Qui observe les usages du savoir-vivre, les règles de la civilité : 

Ø 2. L'artiste ramassa la pièce avec un air très-satisfait et lui fit un très-gracieux accueil, car, bien que rapin, il savait vivre et était fort civil avec les étrangers.

HENRI MURGER, Scènes de la vie de bohème,  1851, page 84. 

B.—  Usuel (souvent dans des syntagmes figés).  Qui concerne les individus en tant que membres de la société organisée en État, et leurs rapports mutuels; qui concerne le citoyen ou un ensemble de citoyens. 

1. Qui concerne l'ensemble des relations habituelles entre citoyens. Société civile, vie civile : 

Ø 3. Le temps où l'homme ne croyait qu'aux dieux domestiques, est aussi le temps où il n'existait que des familles. (...). Qu'y a-t-il en effet de plus contradictoire que de vivre en société civile et d'avoir dans chaque famille des dieux particuliers?

NUMA-DENIS FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique,  1864, page 136. 

—  Spécialement. 

a) [Relation d'hostilité]  Discorde civile, guerre civile, troubles civils : 

Ø 4. Les États-Unis n'imaginent pas d'autre guerre que la guerre civile. C'est toujours eux-mêmes et celui de leurs défauts que personnifie la nation ennemie qu'ils combattent dans chaque guerre.

JEAN GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin,  1922, page 147. 

b) [Relations de bon ordre entre citoyens garanties par la loi]  Lois civiles; ordre civil; institutions civiles : 

Ø 5.... il faut manoeuvrer l'homme, exercer la matière, trouver à des problèmes imprévus où la technique, l'économie, les lois civiles et les lois naturelles introduisent des exigences contradictoires, les solutions satisfaisantes.

PAUL VALÉRY, Variété I,  1924, page 115. 

2. Qui concerne les citoyens en tant que particuliers. 

a) DROIT (PROCÉDURE JUDICIAIRE).  Qui concerne l'activité répréhensible d'un particulier en tant qu'elle relève du droit civil. Procès civil. Dans les procès civils tout au moins, le magistrat jugerait aussi bien sur pièces; l'éloquence des avocats n'est que pour le public et surtout pour les plaideurs (ÉMILE-AUGUSTE CHARTIER, DIT ALAIN, Système des beaux-arts,  1920, page 104 ). 

SYNTAXE : Affaires civiles, justice civile, matière civile, procédure civile, tribunal civil. 

·    Mort civile (vieux). Privation légale des droits civils, qui accompagnait une condamnation à mort ou à une peine perpétuelle. Les premiers légistes du conseil étaient pour que la mort civile entraînât la dissolution du contrat civil du mariage (EMMANUEL DIEUDONNÉ, COMTE DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, tome 1, 1823, page 596 ). 

·    Partie civile. Personne qui intervient dans un procès pénal pour réclamer la réparation du préjudice causé par l'infraction, et distincte de la condamnation encourue par son auteur. Se constituer, se porter, se rendre partie civile : 

Ø 6.... Attendu qu'Alfred, limonadier à Paris, a introduit une plainte contre Lagoupille, comme ayant reçu de celui-ci...

(...) Un coup de poing en plein visage, qu'il s'est porté partie civile et qu'il réclame cinq cents francs de dommages et intérêts;...

GEORGES MOINAUX, DIT GEORGES COURTELINE, Un Client sérieux,  1897, 3, page 76. 

·    Intérêts civils. Dédommagement réclamé par la partie civile. 

·    Requête civile. Voie extraordinaire, ouverte en certains cas relevant du Code civil et ayant pour but d'obtenir la cassation d'une décision rendue en dernier ressort. 

b) Qui concerne le domaine d'activité normale d'un particulier dans le cadre de la société organisée. 

—   [Par opposition à l'activité militaire]  Autorités civiles et militaires, population civile, vêtements civils. Le passage de la vie civile à la vie militaire m'a paru assez dur, sans doute parce que je n'ai plus vingt ans (JULIEN GREEN, Journal, 1942, page 260 ). La préfecture envisage une sorte de service civil (ALBERT CAMUS, La Peste,  1947, page 1318) : 

Ø 7. Lecourbe était un héros à la guerre; son énergie au milieu des soldats révoltés qu'il faisait rentrer dans le devoir à coups de sabre était une vertu militaire qui ne le disposait pas beaucoup, on peut croire, à l'exercice des vertus civiles,...

AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 2, 1855, page 36. 

SYNTAXE : Pouvoirs civils; retourner à la vie civile. Commandant en chef civil et militaire (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, page 107). 

·    Courage civil (par opposition à courage militaire). Courage que manifeste un citoyen dans la vie publique. 

—   [Par opposition à la vie ecclésiastique ou religieuse]  Autorités civiles et ecclésiastiques. C'est une chose curieuse que cette double intervention du pouvoir religieux et du pouvoir civil dans le mariage et dans le divorce (EDMOND ABOUT, La Grèce contemporaine,  1854, page 267) : 

Ø 8. Les évêques, les chefs du clergé chrétien étaient, de plus, (...), engagés dans l'organisation féodale, membres de la hiérarchie civile en même temps que de la hiérarchie ecclésiastique.

FRANÇOIS GUIZOT, Histoire générale de la civilisation en Europe depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française,  1828, page 10. 

·    Mariage civil. Mariage contracté devant l'autorité civile. 

·    Enterrement civil. Enterrement effectué sans cérémonie religieuse. 

—   [Par opposition à l'activité politique ou à la vie ecclésiastique]  Droits, pouvoirs civils et politiques. En France, (...) tous les pouvoirs politiques et civils étaient réunis dans la main et soumis à la seule volonté de Louis XIV (ÉTIENNE-JEAN DELÉCLUZE, Journal,  1828, page 496 ). 

—  Par métonymie.  [En parlant de l'année du Calendrier, par opposition à astronomique, liturgique, scolaire, judiciaire, etc.]  Année* civile. Année de 365 ou 366 jours (comptés du 1er.  janvier au 31 décembre) utilisée pour dater dans les actes de la vie civile. 

·    Par analogie. Jour civil. Jour compté de 0 à 24 heures. 

c) Qui concerne les droits ou les devoirs des particuliers dans le cadre de la société organisée. 

SYNTAXE : Droits civils. Droits garantis par le législateur à tout citoyen, et relatifs à l'état des personnes (mariage, religion, etc.), à la propriété. Liberté civile. Liberté d'exercer ces droits. Protection civile. Protection assurée en temps de guerre aux citoyens non mobilisés. Responsabilité civile. « Obligation pour une personne, de réparer un dommage subi par autrui à la suite de l'événement dont elle est responsable » (RÉAU-ROND. 1951). 

d) Qui concerne la situation d'un particulier. 

—   [Du point de vue des étapes de sa vie en tant qu'elles intéressent la société]  État civil; actes, registre, officier de l'état* civil. 

—   [En parlant des ressources financières d'un chef d'État]  Liste* civile. 

II.—  Substantif masculin. 

A.—  [Par opposition à militaire ou à ecclésiastique] 

1. Au singulier ou au pluriel.  [En parlant d'un homme]  Celui qui n'est ni militaire, ni prêtre. Un soldat de son escouade encore, Maurice Levasseur, en train, depuis une heure bientôt, de causer avec un civil (ÉMILE ZOLA, La Débâcle, 1892, page 4 ). 

—  Par extension. Les civils. Ensemble des personnes qui n'appartiennent pas à l'armée. Nous respections le monde entier, les riches et les pauvres, les soldats et les civils, les jeunes et les vieux, les hommes et les bêtes (JEAN-PAUL SARTRE, Les Mots,  1964, page 186 ). 

2. Au singulier (avec valeur de substantif neutre) 

a) État de ce qui est du domaine civil : 

Ø 9. Cette lettre fut un coup de foudre, le baron y voyait éclore les déchirements intestins qui tiraillent encore aujourd'hui le gouvernement de l'Algérie entre le civil et le militaire...

HONORÉ DE BALZAC, La Cousine Bette,  1846, page 252. 

—  Familier. Dans le civil. Dans la vie civile. Dans le civil, c'était chauffeur dans un château. C'était respectueux, bien embouché, ganté (ROGER CRÉTIN, DIT ROGER VERCEL, Capitaine Conan,  1934, page 76 ). 

b) Se mettre en civil. Endosser un vêtement civil, c'est-à-dire autre que la tenue militaire ou (plus rarement) religieuse. Deux curés en civil, qui juraient, buvaient et ne faisaient que parler de leurs maîtresses (JULES RENARD, Journal,  1905, page 968 ). 

B.—  Au singulier (avec valeur de substantif neutre),  DROIT.   [Par opposition à la voie criminelle]  Juridiction civile. Le civil et le criminel; poursuivre quelqu'un au civil : 

Ø 10. Les membres du conseil sont législateurs, administrateurs et magistrats; ils décident sans appel, à l'aide du jury, au civil et au criminel.

EMMANUEL DIEUDONNÉ, COMTE DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, tome 1, 1823, page 294. 

Remarque : 1. On rencontre, en argot militaire, quatre substantif masculin synonyme de civil au sens de \" homme qui n'est ni militaire, ni prêtre \". a) Ciblot (confer François Déchelette, L'Argot des poilus, 1918). b) Civelot (confer Henri Barbusse, Le Feu, 1916, page 40). Le substantif civelot au pluriel peut désigner également \" les vêtements civils \" (attesté dans le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (PAUL ROBERT) Supplément 1970). c) Civio (confer Cendrars, La Main coupée, 1946, page 274). d) Civlo(t) (confer Lazare Sainéan, L'argot des tranchées 1915, page 141). 2. On rencontre dans la documentation le substantif masculin civilisme (formé par analogie avec militarisme). Tendance à privilégier l'élément civil par rapport à l'élément militaire. Les prétentions du civilisme, si j'ose employer ce mot barbare, qui veut se subordonner le militaire (Georges Clemenceau, Vers la réparation, 1899, page 5). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 3 485. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 6 792, b) 3 564; XXe.  siècle : a) 4 155, b) 4615. 

Liens utiles