Devoir de Philosophie

Définition: CERTITUDE, substantif féminin.

Publié le 10/11/2015

Extrait du document

Définition: CERTITUDE, substantif féminin. I.— Vieilli, rare. [Correspond à certain2 A] Assurance, garantie. A.— [Avec un complément introduit par de] : Ø 1. Pour m'occuper de vous et vous obtenir cette faveur, je veux quelque certitude de votre dévouement à la légitimité, à la religion, et surtout à Monsieur de Villèle. HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, page 663. Ø 2.... parmi les libertés que nous possédons, ne se trouve pas celle des correspondances privées, du moins quant à la certitude du secret. ALEXIS DE TOCQUEVILLE, Correspondance avec Henry Reeve, 1852, page 138. Ø 3. Parfois, elle s'animait, elle voyait l'immense bazar idéal, le phalanstère du négoce, où chacun aurait sa part exacte des bénéfices, selon ses mérites, avec la certitude du lendemain, assurée à l'aide d'un contrat. ÉMILE ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, page 728. — Rare. [De signifie " qui est le propre de "] : Ø 4. Le saint navire court par le vent emporté Avec la certitude et la rapidité Du javelot cherchant la cible; ... VICTOR HUGO, La Légende des siècles, tome 2, Plein ciel, 1859, page 820. Ø 5. Les bougies blêmirent et s'éteignirent, laissant fumer âcrement leurs mèches rouges; le feu disparut sous une couche de cendres tièdes; les fleurs se fanèrent et se desséchèrent en quelques moments; le balancier de la pendule reprit graduellement son immobilité. La « certitude » de tous les objets s'envola subitement. PHILIPPE AUGUSTE MATHIAS DE VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Contes cruels, Véra, 1883, page 33. B.— En emploi absolu, le plus souvent dans un groupe préposition : Ø 6. J'étais sur le paquebot qui devait me conduire de New-York à Philadelphie; il faut savoir que, pour faire ce voyage avec sûreté et certitude, il faut profiter du moment où la marée descend. JEAN-ANTELME BRILLAT-SAVARIN, Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante, 1825, page 356. Ø 7. À certains moments, Durtal ne pouvait douter que Des Hermies n'eût pratiqué la littérature, car il la jugeait avec la certitude d'un homme du métier,... GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome 1, 1891, page 37. Ø 8. Il lui expliqua fiévreusement, avec une apparente minutie, sa situation. Et plein de certitude, sûr de la reprendre, il se rejeta incontinent dans son vice. PIERRE DRIEU LA ROCHELLE, Rêveuse bourgeoisie, 1939, page 242. — [En parlant d'une production intellectuelle] : Ø 9. À ce propos, il faut noter la certitude plaisante des dictionnaires à cataloguer les mots sous les vieilles rubriques scolastiques, à les figer dans une fonction unique. RÉMY DE GOURMONT, Esthétique de la langue française, 1899, page 164. II.— Usuel. [Correspond à certain2 B; les constructions ont pour base une phrase du type quelqu'un a la certitude de... que... ou quelqu'un est certain de..., que] A.— [Une personne est explicitement désignée dans l'énoncé] Sentiment, état d'esprit de la personne qui reconnaît quelque chose comme hors de doute, qui croit profondément, sans réserve. 1. Ce sur quoi porte la certitude est exprimé par une expansion en de ou que : Ø 10. Il se dévêtit avec ce calme presque somnambulique qui naît, après une violente surexcitation, de la certitude de l'irrémédiable. MAURICE BARRÈS, Sous l'oeil des Barbares, 1888, page 248. Ø 11. Le regard et le ton du père Propiac exprimèrent une certitude de possession si absolue que Léonard frissonna. ÉDOUARD ESTAUNIÉ, L'Empreinte, 1896, page 91. Ø 12. La certitude de son infortune lui était brusquement apparue, un jour qu'elle se regardait dans la glace :... ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, L'Adolescent, 1905, page 253. Ø 13. J'avais la conviction intérieure — pour ainsi dire une certitude — que rien n'était modifié. ROGER MARTIN DU GARD, Jean Barois, 1913, page 239. Ø 14. La certitude que les directeurs sont en rapport avec la police ne les arrête jamais. LÉON-PAUL FARGUE, Le Piéton de Paris, 1939, page 196. 2. Ce sur quoi porte la certitude est exprimé dans un contexte plus lâche (souvent rappelé par des présentatifs) : Ø 15. Condamnés à la mort, condamnés à la vie, voilà deux certitudes. ALFRED DE VIGNY, Le Journal d'un poète, 1833, page 978. Ø 16. Elle m'aimait. Cette certitude, après un si long dessèchement d'anxiété, m'inondait le coeur d'un flot de joie à me trouver mal, là, sur le tapis de cet escalier que je dus gravir à mon tour pour remonter dans ma chambre. PAUL BOURGET, Le Disciple, 1889, page 185. Ø 17.... cette grandeur commune et forte, cette fierté vulgaire, cette domination matérielle, qui faisaient pour lui tout le prix de la vie, n'ayant pas, au reste, des idées très nettes sur le bonheur d'une honnête femme en ce monde, mais parfaitement sûr que sa fille resterait une honnête femme. C'était là dans son âme un point qu'il n'avait jamais remué, une certitude première. PAUL BOURGET, Le Disciple, 1889, page 185. Ø 18.... je vous ai trouvé installés dans une certitude. Vous étiez certains de la suprématie intellectuelle et morale de la France sur l'Allemagne;... MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 12, 1919-20, page 94. 3. Ce sur quoi porte la certitude n'est pas exprimé par le contexte immédiat : Ø 19. Sa voix saccadée était pénétrée d'une certitude sauvage,... ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 316. Ø 20. J'enviais vaguement à Paule sa certitude butée? SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, page 178. B.— PHILOSOPHIE. [Sans référence à une personne explicite] État de l'entendement à l'égard d'un ou de plusieurs jugement(s) qu'il tient pour vrai(s) : Ø 21. Alors la marche de chaque science aurait la sûreté de celle des mathématiques, et les propositions qui en forment le système, toute la certitude géométrique, c'est-à-dire, toute celle que permet la nature de leur objet et de leur méthode. ANTOINE MARQUIS DE CONDORCET, Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain, 1794, page 235. Ø 22. Toutefois les probabilités peuvent s'additionner, et l'addition donner un résultat qui équivaille pratiquement à la certitude. HENRI BERGSON, Les Deux sources de la morale et de la religion, 1932, page 263. Ø 23. La certitude des résultats obtenus est telle que la plupart des réactions ont été conduites in vitro... Histoire générale des sciences (sous la direction de René Taton) tome 3, vol 2 1964, page 745. — Au pluriel : Ø 24. Ma pensée est de déterminer les rapports réels qui peuvent exister entre l'homme et Dieu. N'est-ce pas une nécessité de l'époque? Sans de hautes certitudes, il est impossible de mettre un mors à ces sociétés que l'esprit d'examen et de discussion a déchaînées... HONORÉ DE BALZAC, Louis Lambert, 1832, page 132. · Certitude morale, par opposition à la certitude absolue, démontrée, physique, mathématique, etc. Certitude personnelle fondée sur de très fortes présomptions ou probabilités : Ø 25. À l'égard de la nature, où il nous importe tant d'acquérir des connoissances, les seules qui puissent être à notre disposition, et où encore nous ne pouvons guères obtenir, sur les nombreux phénomènes qu'elle présente, que des certitudes morales, voici la seule voie... JEAN-BAPTISTE LAMARCK, Philosophie zoologique, tome 2, 1809, page 174. C.— Locution adverbiale. Avec, sans certitude; connaître, établir, affirmer, conclure avec certitude. En ayant la certitude : Ø 26. Mais cette semaine-là finie, jadis, d'une part mon amie reviendrait aux Champs-Élysées, je la reverrais comme auparavant, j'en étais sûr, et, d'autre part, je savais avec non moins de certitude que tant que dureraient les vacances du jour de l'an, ce n'était pas la peine d'aller aux Champs-Élysées. MARCEL PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, page 588. — En toute certitude : Ø 27.... « À quoi pense-t-il? » Aujourd'hui, je le sais par moi-même qui me promène comme lui, avec son air, et je peux répondre en toute certitude : « À rien. » JULES RENARD, Journal, 1899, page 537. — Vieilli, rare. De (toute) certitude. Si bien que je connus d'une certitude complète à quel point... (CHARLES MAURRAS, Le Chemin de Paradis, 1894, page 75 ). Il savait, de certitude, que ce serait là folie pure (HENRI DE MONTHERLANT, Pitié pour les femmes, 1936, page 1130 ). Et ils savent maintenant, de toute certitude, que leur route... (JULIEN GRACQ, Au château d'Argol, 1938, page 144 ).

« 1899, page 164. II.— Usuel. [Correspond à certain2 B; les constructions ont pour base une phrase du type quelqu'un a la certitude de... que... ou quelqu'un est certain de..., que] A.— [Une personne est explicitement désignée dans l'énoncé] Sentiment, état d'esprit de la personne qui reconnaît quelque chose comme hors de doute, qui croit profondément, sans réserve. 1. Ce sur quoi porte la certitude est exprimé par une expansion en de ou que : Ø 10. Il se dévêtit avec ce calme presque somnambulique qui naît, après une violente surexcitation, de la certitude de l'irrémédiable. MAURICE BARRÈS, Sous l'oeil des Barbares, 1888, page 248. Ø 11. Le regard et le ton du père Propiac exprimèrent une certitude de possession si absolue que Léonard frissonna. ÉDOUARD ESTAUNIÉ, L'Empreinte, 1896, page 91. Ø 12. La certitude de son infortune lui était brusquement apparue, un jour qu'elle se regardait dans la glace :... ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, L'Adolescent, 1905, page 253. Ø 13. J'avais la conviction intérieure — pour ainsi dire une certitude — que rien n'était modifié. ROGER MARTIN DU GARD, Jean Barois, 1913, page 239. Ø 14. La certitude que les directeurs sont en rapport avec la police ne les arrête jamais. LÉON-PAUL FARGUE, Le Piéton de Paris, 1939, page 196. 2. Ce sur quoi porte la certitude est exprimé dans un contexte plus lâche (souvent rappelé par des présentatifs) : Ø 15. Condamnés à la mort, condamnés à la vie, voilà deux certitudes. ALFRED DE VIGNY, Le Journal d'un poète, 1833, page 978. Ø 16. Elle m'aimait. Cette certitude, après un si long dessèchement d'anxiété, m'inondait le coeur d'un flot de joie à me trouver mal, là, sur le tapis de cet escalier que je dus gravir à mon tour pour remonter dans ma chambre. PAUL BOURGET, Le Disciple, 1889, page 185. Ø 17.... cette grandeur commune et forte, cette fierté vulgaire, cette domination matérielle, qui faisaient pour lui tout le prix de la vie, n'ayant pas, au reste, des idées très nettes sur le bonheur d'une honnête femme en ce monde, mais parfaitement sûr que sa fille resterait une honnête femme. C'était là dans son âme un point qu'il n'avait jamais remué, une certitude première. PAUL BOURGET, Le Disciple, 1889, page 185. Ø 18.... je vous ai trouvé installés dans une certitude. Vous étiez certains de la suprématie intellectuelle et morale de la France sur l'Allemagne;... MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 12, 1919-20, page 94. 3. Ce sur quoi porte la certitude n'est pas exprimé par le contexte immédiat : Ø 19. Sa voix saccadée était pénétrée d'une certitude sauvage,... ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 316. Ø 20. J'enviais vaguement à Paule sa certitude butée? SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, page 178. 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles