Devoir de Philosophie

Définition et usage du mot: BARREAU, BARREAUX, substantif masculin.

Extrait du document

Définition et usage du mot: BARREAU, BARREAUX, substantif masculin. A.— Barre de bois, de métal, à profil cylindrique ou rectangulaire, pouvant servir de clôture ou de support. 1. Clôture : Ø 1. Elle posait à terre ses marchandises et s'asseyait dans le fossé, tandis que les poules au bec court et pointu, et les canards au bec large et plat, passant la tête à travers les barreaux d'osier, regardaient de leur oeil rond, stupide et surpris. GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, L'Aveu, 1884, page 161. Ø 2.... l'assassin s'est enfui, j'imagine qu'il a trouvé une fenêtre sans barreaux, et ce sera celle du vestibule qui donne sur le parc, c'est-à-dire à l'intérieur de la propriété. GASTON LEROUX, Le Mystère de la chambre jaune, 1907, page 16. SYNTAXE : Limer les barreaux, passer au travers des barreaux, rompre les barreaux; fermer une porte, une fenêtre avec des barreaux. — Par métaphore : Ø 3.... l'une rêvait à mille instincts confus, pauvre colombe enfermée dans la cage et qui n'avait entrevu, entre les barreaux de l'honnêteté et le voile obscur des convenances, qu'un coin de ce grand ciel qu'on appelle amour;... GUSTAVE FLAUBERT, Smarh, 1839, page 72. Ø 4.... il faut laisser à Musset ce qui lui appartient : il contente le vague de la souffrance et du désir chez un enfant, pareil à celui que je revois derrière les barreaux des scrupules, des interdits de la famille,... FRANÇOIS MAURIAC, Mémoires intérieurs, 1959, page 58. 2. Support. [En parlant d'une chaise, d'une échelle] Les petits bâtons qui servent à assembler et à maintenir les montants d'une chaise, d'une échelle : Ø 5. Côté caractéristique de ces ménages à la Feydeau, ce sont ces froids qui tout à coup tombent dans l'intimité avec les tiers; ces absences de la femme, qui chantonne avec un battement de pied nerveux sur un barreau de chaise;... EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1867, page 371. — Par métaphore : Ø 6. Penser ces choses, tenir à un barreau quelconque de cette échelle dégradée, nul n'en est quitte à moins d'avoir franchi la dernière étape de l'ascétisme. ANDRÉ BRETON, Les Manifestes du Surréalisme, 1930, page 93. — Argot. À la guerre il ne faut pas s'embarrasser dans les barreaux de la chaise. " Chercher la petite bête, être difficile " ("Le Poilu tel qu'on le parle" (GASTON ESNAULT) 1919). 3. Techniques diverses. — IMPRIMERIE. Barreau de presse. " Barre de fer courbée, au bout de laquelle est un manche de bois; c'est par ce moyen que l'on met la vis en mouvement, et que l'on presse le papier sur le caractère " (Louis-Jacques-François de Paule Bertrand-Quinquet, Traité de l'imprimerie, 1799, page 141) : Ø 7. On dit tirer le barreau, pour marquer l'action que l'on imprime au barreau, lorsque l'on tire les feuilles. ANTOINE-FRANÇOIS MOMORO, Traité élémentaire de l'imprimerie, ou le manuel de l'imprimeur, 1794, page 318. — PHYSIQUE. Barreaux magnétiques ou aimantés " Barres d'acier trempé auxquelles on a communiqué la propriété magnétique au moyen de l'aimantation " (Dictionnaire de technologie (DE CHESNEL) 1857). — TECHNOLOGIE. [En parlant des grilles de toutes chaudières (locomotives, navires, etc.)] Barreaux de grille. " Barres en fer ou en fonte, placées les unes auprès des autres pour supporter le combustible tout en laissant passer entre elles l'air nécessaire à la combustion " (Petit dictionnaire de marine (ROBERT GRUSS) 1952) : Ø 8. [La grille] se compose de barreaux en fer non jointifs, disposés longitudinalement... ALBERT HERDNER, Construction et conduite des locomotives à vapeur, page 5. B.— Par métonymie. [de A 1 supra] , DROIT. 1. Enceinte réservée (autrefois fermée par une barre), où se mettent les avocats pour plaider : Ø 9. Hennequin, avant déjeuner, me parlait de sa manière [de Berryer] au barreau; d'après ce qu'il m'en a dit, il me semble qu'il me ferait plus d'impression que les autres. EUGÈNE DELACROIX. Journal, tome 2 1856, page 191. 2. " Ordre des avocats exerçant leur ministère auprès d'un tribunal ou d'une cour " (Vocabulaire juridique (HENRI CAPITANT)). S'inscrire au barreau, maître du barreau, l'éloquence du barreau : Ø 10. Dès 1637, la retraite de M. le Maître, qui s'était arraché du barreau et de la carrière des hautes charges pour se faire solitaire, avait tourné de ce côté tous les yeux;... CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Port-Royal, tome 1, 1840, page 128. Ø 11. Fontanet montrait moins d'hésitation dans le choix d'une carrière. Il se destinait au barreau et se proposait d'entrer à la chambre dès qu'il aurait l'âge légal. ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, La Vie en fleur, 1922, page 396. Ø 12. Il disposait, dans les milieux de la finance, de la politique, du barreau et du livre, de relations sur lesquelles il ne comptait jamais en vain : relations de famille, de race ou de parti. MARCEL ARLAND, L'Ordre, 1929, page 158. STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 889. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 290, b) 1 413; XXe. siècle : a) 1 243, b) 1 174. DÉRIVÉS : 1. Barreaudage, substantif masculin. néologisme. Assemblage de barreaux; technique particulière de cet assemblage. 2. Barrelette, substantif féminin. néologisme. Élément décoratif formé de petites barres. On divise à l'infini le corps des pentures par des barrelettes (FERNAND FILLON, Le Serrurier, 1942, page 14 ).

« 2. Support. [En parlant d'une chaise, d'une ?chelle] Les petits b?tons qui servent ? assembler et ? maintenir les montants d'une chaise, d'une ?chelle?: ? 5. C?t? caract?ristique de ces m?nages ? la Feydeau, ce sont ces froids qui tout ? coup tombent dans l'intimit? avec les tiers; ces absences de la femme, qui chantonne avec un battement de pied nerveux sur un barreau de chaise;... EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1867, page 371. ? Par m?taphore?: ? 6. Penser ces choses, tenir ? un barreau quelconque de cette ?chelle d?grad?e, nul n'en est quitte ? moins d'avoir franchi la derni?re ?tape de l'asc?tisme. ANDR? BRETON, Les Manifestes du Surr?alisme, 1930, page 93. ? Argot. ? la guerre il ne faut pas s'embarrasser dans les barreaux de la chaise. " Chercher la petite b?te, ?tre difficile " ("Le Poilu tel qu'on le parle" (GASTON ESNAULT) 1919). 3. Techniques diverses. ? IMPRIMERIE. Barreau de presse. " Barre de fer courb?e, au bout de laquelle est un manche de bois; c'est par ce moyen que l'on met la vis en mouvement, et que l'on presse le papier sur le caract?re " (Louis-Jacques-Fran?ois de Paule Bertrand-Quinquet, Trait? de l'imprimerie, 1799, page 141)?: ? 7. On dit tirer le barreau, pour marquer l'action que l'on imprime au barreau, lorsque l'on tire les feuilles. ANTOINE-FRAN?OIS MOMORO, Trait? ?l?mentaire de l'imprimerie, ou le manuel de l'imprimeur, 1794, page 318. ? PHYSIQUE. Barreaux magn?tiques ou aimant?s " Barres d'acier tremp? auxquelles on a communiqu? la propri?t? magn?tique au moyen de l'aimantation " (Dictionnaire de technologie (DE CHESNEL) 1857). ? TECHNOLOGIE. [En parlant des grilles de toutes chaudi?res (locomotives, navires, etc.)] Barreaux de grille. " Barres en fer ou en fonte, plac?es les unes aupr?s des autres pour supporter le combustible tout en laissant passer entre elles l'air n?cessaire ? la combustion " (Petit dictionnaire de marine (ROBERT GRUSS) 1952)?: ? 8. [La grille] se compose de barreaux en fer non jointifs, dispos?s longitudinalement... »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles