Devoir de Philosophie

Dictionnaire en ligne: DICTIONNAIRE, substantif masculin.

Extrait du document

Dictionnaire en ligne: DICTIONNAIRE, substantif masculin. I.— Recueil des mots d'une langue ou d'un domaine de l'activité humaine, réunis selon une nomenclature d'importance variable et présentés généralement par ordre alphabétique, fournissant sur chaque mot un certain nombre d'informations relatives à son sens et à son emploi et destiné à un public défini. Articles de dictionnaire; à l'aide du, à coups de dictionnaire; chercher dans, consulter le dictionnaire. Un bon dictionnaire est une affaire de raison et de discussion et non d'enthousiasme (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Racine et Shakspeare, Paris, Champion, tome 2, 1842, page 80 ). Rien n'importe au progrès de l'esprit humain autant qu'un bon dictionnaire qui explique tout (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Le Génie latin, 1909, page 66) : Ø 1. Il est plus important qu'on ne pense de maintenir la domination de la langue française, et pour cela il seroit temps de faire, dans un dictionnaire, l'inventaire raisonné de ses richesses, dont nous n'avons encore que des nomenclatures. LOUIS-GABRIEL A. DE BONALD, Législation primitive considérée dans les derniers temps par les seules ténèbres de la raison, tome 1, 1802, page 346. A.— [L'information est présentée comme ayant un caractère général et supra-individuel] 1. [L'ouvrage est de type général] a) [En référence à une langue commune] Dictionnaire anglais. J'ai quelque dédain pour le dictionnaire de l'Académie (VICTOR HUGO, Correspondance, 1856, page 235 ). Le dictionnaire de Littré bien accessible (...) car on l'ouvrait à chaque instant (GEORGES DUHAMEL, Le Notaire du Havre, 1933, page 196 ). Ces séances du dictionnaire qui réunissent toujours, chaque jeudi, les membres de l'Académie française présents dans la capitale (FRANÇOIS MAURIAC, Journal du temps de l'occupation, 1944, page 331) : Ø 2.... le dictionnaire Larousse, tu penses peut-être qu'il est fait pour les mouches. Mon cher, avec le dictionnaire Larousse en sept volumes, celui qui a des images, tu as connu Stanley, Timour, Gustave Adolphe et pas mal d'autres. Tous les gens qui font ces romans extraordinaires que tu lis (...), tous ces gens ont pioché le dictionnaire Larousse. GEORGES DUHAMEL. Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, page 100. b) [En référence à la langue d'un milieu] Dictionnaire d'argot. Si vous feuilletez le dictionnaire de la langue verte (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Crainquebille, 1904, page 28 ). c) [En référence à plusieurs langues] Dictionnaire espagnol/ grec/latin-français; dictionnaire bilingue. d) [En référence à une langue et à la description des réalités que son vocabulaire désigne] Dictionnaire des antiquités grecques et latines : Ø 3. Et quel bonheur j'eus en ouvrant pour la première fois un des grands volumes d'en bas : le « Dictionnaire encyclopédique » de Messieurs D'Alembert et Diderot, et de comprendre ce bel ordre alphabétique, où chacun trouve ce qu'il lui plaît de chercher, selon ses besoins ou son état! ÉMILE ERCKMANN ET ALEXANDRE CHATRIAN, DITS ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, tome 1, 1870, page 208. 2. [L'information est de type spécialisé] a) [En référence à certains aspects d'une langue commune] — [La perspective est diachronique] Un « dictionnaire étymologique de la langue française » [accompagné] « d'une grammaire et d'un dictionnaire du XVIe. siècle » (STÉPHANE MALLARMÉ, La Dernière mode, 1874, page 828 ). — [La perspective est synchronique] Dictionnaire des homonymes, des synonymes. Il avait composé en l'honneur des cerbères de l'Institut un petit dictionnaire d'injures (HENRI MURGER, Scènes de la vie de bohème, 1851, page 179 ). Voir aussi analogique exemple 12. b) [En référence à des domaines particulier des arts, des sciences ou des techniques] Les dictionnaires botaniques manquent même de termes propres qui puissent exprimer les odeurs primitives (JACQUES-HENRI BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, page 96 ). Rien ne dégoûte de la vie comme de feuilleter un dictionnaire de médecine (JULES RENARD, Journal, 1901, page 643) : Ø 4. Ignorant comme une carpe, il [Astolphe] n'en avait pas moins écrit les articles sucre et eau-de-vie dans un dictionnaire d'agriculture, deux oeuvres pillées en détail dans tous les articles des journaux et dans les anciens ouvrages où il était question de ces deux produits. HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, page 87. Remarque : Dans ce sens A, dictionnaire est abrégé en dico dans le langage des écoles. Confer GASTON ESNAULT, 1948 et LOUIS ARAGON cité par DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT ) Supplément 1970. B.— Par extension. [L'information concerne l'usage d'une personne ou d'un groupe de personnes] 1. Somme des mots employés par une personne, une époque, un mouvement. Synonyme usuel : vocabulaire. Haine, envie, vengeance, et tous ces mots qui composent le vrai dictionnaire des révolutions (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Essai sur la littérature anglaise, tome 2, 1797, page 3 ). Exciter son cheval par tous les jurements de son riche dictionnaire (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Le Meunier d'Angibault, 1845, page 30 ). Un mot qui n'est plus honoré que par nous seuls, dans notre dictionnaire assez réservé (PAUL VALÉRY, Variété IV, 1938, page 165 ). 2. Ensemble d'opinions personnelles classées sous une suite alphabétique de mots vedettes. Dans le « Dictionnaire des idées reçues » Flaubert ne donne-t-il pas cette définition de la giberne : étui pour bâton de maréchal de France (ALBERT THIBAUDET, Réflexions sur la littérature, 1936, page 106) : Ø 5. Quant à son « Dictionnaire philosophique » [à Voltaire] si fastueusement intitulé la « Raison par alpha. bet », c'est un livre d'une très mince portée en philosophie. CHARLES-JULIEN LIOULT DE CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1822, page 114. II.— Par analogie. Répertoire ordonné de signes. A.— [L'information vise à expliciter ou à regrouper certains aspects d'une langue commune ou symbolique] Dictionnaire d'abréviations, de morse, de mots croisés. Un libraire qui, donnant un dictionnaire de rimes à un poète, lui dit : « celui-là est bon. » (JULES RENARD, Journal, 1900, page 611 ). B.— [L'information vise à expliciter certaines réalités d'un secteur de l'activité humaine] Je lus le dictionnaire des médailles de l'encyclopédie méthodique (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Vie de Henry Brulard, tome 1, 1836, page 227 ). III.— Par métonymie. Personne qui possède des connaissances étendues et qui les communique facilement. C'est un dictionnaire vivant (Dictionnaire de l'Académie française. 1798-1932). Bien entendu, j'ai des conceptions sur toutes choses, mais je ne suis pas non plus un dictionnaire (MARCEL AYMÉ, Travelingue, 1941, page 256 ). — Par métaphore. La cathédrale est lisible (...) Elle est un immense dictionnaire de la science du moyen-âge, sur Dieu, sur la Vierge et les élus (GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, La Cathédrale, 1898, page 236 ). Remarque : Dictionnaire, glossaire, lexique, vocabulaire : de ces quatre termes désignant chacun un recueil de mots à but didactique, dictionnaire est celui qui offre le champ sémantique le plus large, car il peut désigner un recueil de mots ou de choses; vocabulaire désigne un recueil ou une étude de mots (portant notamment sur un auteur ou sur un secteur d'activité); lexique désigne un abrégé d'un dictionnaire de mots ou, plus souvent, le recueil des mots employés par un écrivain; glossaire " qui désigne surtout un travail d'érudition, s'emploie parfois pour désigner le petit lexique des termes difficiles placé à la fin d'un livre " (ENCYCLOPÉDIE DU BON FRANÇAIS DANS L'USAGE CONTEMPORAIN (PAUL DUPRÉ) 1972). STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 685. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 727, b) 1 309; XXe. siècle : a) 1 130, b) 910.

« qu'il lui plaît de chercher, selon ses besoins ou son état! ÉMILE ERCKMANN ET ALEXANDRE CHATRIAN, DITS ERCKMANN- CHATRIAN, Histoire d'un paysan, tome 1, 1870, page 208. 2. [L'information est de type spécialisé] a) [En référence à certains aspects d'une langue commune] — [La perspective est diachronique] Un « dictionnaire étymologique de la langue française » [accompagné] « d'une grammaire et d'un dictionnaire du XVIe. siècle » (STÉPHANE MALLARMÉ, La Dernière mode, 1874, page 828 ). — [La perspective est synchronique] Dictionnaire des homonymes, des synonymes. Il avait composé en l'honneur des cerbères de l'Institut un petit dictionnaire d'injures (HENRI MURGER, Scènes de la vie de bohème, 1851, page 179 ). Voir aussi analogique exemple 12. b) [En référence à des domaines particulier des arts, des sciences ou des techniques] Les dictionnaires botaniques manquent même de termes propres qui puissent exprimer les odeurs primitives (JACQUES-HENRI BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, page 96 ). Rien ne dégoûte de la vie comme de feuilleter un dictionnaire de médecine (JULES RENARD, Journal, 1901, page 643) : Ø 4. Ignorant comme une carpe, il [Astolphe] n'en avait pas moins écrit les articles sucre et eau-de-vie dans un dictionnaire d'agriculture, deux oeuvres pillées en détail dans tous les articles des journaux et dans les anciens ouvrages où il était question de ces deux produits. HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, page 87. Remarque : Dans ce sens A, dictionnaire est abrégé en dico dans le langage des écoles. Confer GASTON ESNAULT, 1948 et LOUIS ARAGON cité par DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT ) Supplément 1970. B.— Par extension. [L'information concerne l'usage d'une personne ou d'un groupe de personnes] 1. Somme des mots employés par une personne, une époque, un mouvement. Synonyme usuel : vocabulaire. Haine, envie, vengeance, et tous ces mots qui composent le vrai dictionnaire des révolutions (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Essai sur la littérature anglaise, tome 2, 1797, page 3 ). Exciter son cheval par tous les jurements de son riche dictionnaire (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Le Meunier d'Angibault, 1845, page 30 ). Un mot qui n'est plus honoré que par nous seuls, dans notre dictionnaire assez réservé (PAUL VALÉRY, Variété IV, 1938, page 165 ). 2. Ensemble d'opinions personnelles classées sous une suite alphabétique de mots vedettes. Dans le « Dictionnaire des idées reçues » Flaubert ne donne-t-il pas cette définition de la giberne : étui pour bâton de maréchal de France (ALBERT THIBAUDET, Réflexions sur la littérature, 1936, page 106) : Ø 5. Quant à son « Dictionnaire philosophique » [à Voltaire] si fastueusement intitulé la « Raison par alpha. bet », c'est un livre d'une très mince portée en philosophie. CHARLES-JULIEN LIOULT DE CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1822, page 114. II.— Par analogie. Répertoire ordonné de signes. A.— [L'information vise à expliciter ou à regrouper certains aspects d'une langue commune ou symbolique] Dictionnaire d'abréviations, de morse, de mots croisés. Un libraire qui, 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles