Devoir de Philosophie

Un système de vote parfait existe-il ?

Publié le 16/05/2022

Extrait du document

« 1 Introduction : L’élection est le cœur de la démocratie. Les citoyens sont invités à exprimer – en principe – librement et d’une façon égale leurs opinions. Le gagnant est – en principe – le candidat le mieux apprécié par la « majorité ». Un mode de scrutin détermine les règles qui agrègent les diverses opinions individuelles en une décision collective. Il spécifie la façon dont les électeurs expriment leurs opinions à travers leur bulletin de vote. Il précise comment ces avis sont comptabilisés pour désigner le gagnant et le classement. En fait, il mesure les rapports de pouvoir entre les candidats. 2 2 Scrutin majoritaire : 2.1 Qu’est-ce qu’un scrutin majoritaire ? Le scrutin majoritaire est un système électoral dans lequel le ou les candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix l’emportent et exclut ou limite la représentation des candidats minoritaires. Ce système peut notamment comporter un ou plusieurs tours de scrutin, mais les plus communément utilisés sont les scrutin majoritaire à un tour et à deux tours. 2.2 Les cas de scrutin majoritaire : Le scrutin majoritaire à un tour : Notamment utilisé en Grande Bretagne est considéré le plus simple, son principe êtant d’élire le condidat ou la liste ayant obtenu le plus de voix indépendamment de l’avance sur les autres candidats, ceci veut donc dire que c’est une majorité relative qui s’applique dans ce cas. Prenons pour exemple que lors d’une élection pour un siége, il y ait 4 condidats A, B, C et D qui obtiennent respectivement 30 %, 16 %, 26 % et 28 % des voix. Le candidat A est élu puisqu’il a obtenu le plus de voix lors de se seul et unique tour. L’avanatage de ce mode de scrutin se trouve en l’extrême simplicité de ce système qui permet une mise en place économe, et il comporte également peu de règles, faciles à assimiler : - un vote unique par électeur. - le candidat avec le plus de votes est élu. L’inconvénient de ce mode se trouve dans son problème 3 de représentativité car il permet l’élection d’un représentant qui peut se révéler minoritaire. Prenons l’exemple cité précédemment, le candidat A est élu, cependant, 70 % des électeurs se trouvent dans l’opposition. Un autre exemple, où voici les choix des électeurs (d’une population de 13) par ordre de préférence : - 5 électeurs choisissent A (1er choix) puis B puis C. - 4 électeurs choisissent B puis C puis A. - 4 électeurs choisissent C puis B puis A. Avec ce système, A est élu même si 8 des 13 électeurs lui préfèrent B et 8 des 13 électeurs lui préfèrent C. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles