Devoir de Philosophie

La télévision est-elle un danger pour les enfants?

Extrait du document

La télévision est-elle un danger pour les enfants? Bonjour, voilà, j’ai choisi un sujet sur le thème de la télé et de son rapport à l’enfant. Mais l’enfant dans son sens large pour mes exemples, cad jusqu’à la préadolescence, 10/12 ans … Alors est-ce que la TV est –elle un danger cad est-ce qu’elle est préjudiciable pour l’enfant, ou au contraire peut-elle être utile, voire bénéfique dans le quotidien de l’enfant ? C’est ce que je vais vous exposer à présent. Mais cette polémique ne date pas d’hier, car depuis son invention, elle a toujours été source de polémique ! Tout d’abord, on pourra lui reprocher d’augmenter le nombre de « gros » enfants. En effet, la plupart des enfants entre 6 à 11 ans passent 22h semaine à regarder la télé. Dès lors, les enfants n'exercent aucune activité physique, ce qui entraîne une augmentation du taux d'obésité. De plus, la télévision suscite la violence. On peut remarquer qu'un enfant de 16 ans, depuis qu'il est en âge de suivre les programmes TV, a assisté et enregistré à 33 000 meurtres issus de 200 000 actes de violences (bagarre, torture, autres violences quotidiennes). Je vais citer un exemple américain. A Los Angeles, en mai 1993 un petit garçon de 4 ans a vu le pistolet de son père sur une chaise, il l’a pris et a vidé le chargeur sur son cousin de 3 ans, et ça, juste pour faire comme à la télé. On note aussi que la télévision, si l'on croit l'étude menée par des chercheurs de l'université de Sydney, peut entrainer des maladies cardiaques et pulmonaires ainsi que des problèmes d'hypertensions et de diabètes. Mais pour une approche plus concrète, plus « commune », la TV est fortement déconseillée aux enfants (et même adultes) épileptiques ainsi qu’à tous ceux qui souffrent de migraines. De plus, la télé provoque aussi des troubles du comportement ( c’est peut-être même pour ça qu’il y a plus d’enfants hyperactifs que par le passé). Je constate également que la télévision est considérée pour de nombreux enfants comme leur passe-temps favori et ils y consacrent bien plus de temps qu'à des activités culturelles, sportives ou ludiques. Ils ont tendance à précipiter leur activité quotidienne notamment leur devoir, afin de pouvoir au plus vite rallumer leur petit écran. Ce qui fait qu’à long terme, en plus de devenir des cancres, l’enfant va se couper de la réalité. Cette coupure se fera également parce que, si l’enfant reste des heures et des heures devant le petit écran, et bien il ne pourra pas s’appliquer à converser avec ses parents ou tout simplement ses copains. Et là, c’est toute sa sociabilité, son ouverture d’esprit et son ouverture au monde qui est compromise. Alors, il est vrai que les premiers coupables sont les parents, car c’est eux qui utilisent la télévision et ses programmes à caractère ludique et éducatif pour occuper leurs enfants quand ils n'ont pas le temps à leur accorder ; mais si ces jeunes passent autant de temps devant la TV, c’est aussi en grande partie en raison de la mutiplication des programmes qui leur sont destinés. Les grandes chaînes accordent en effet des plages horaires le matin avant l'école où à l'heure du goûter. Et c’est justement cette multiplication des programmes qui fait que la télé sera utile, voire bénéfique à l’enfant. Tout d’abord, ses activités seront diversifiées. En effet, tantôt il apprendra l’anglais et la structuration de l’espace temps avec Dora, tantôt il ira à la découverte de nouvelles contrées avec Diego, et en passant il pourra même recevoir des leçons de morale par Oui-Oui. Et s’il veut chanter, il ira voir Michey ! Et en grandissant, c’est un peu pareil. D’autant plus que les séries diffusées sur les chaines Disney sont toutes bonnes enfants et très moralisatrices mais surtout loin de toute violence. Une qualité que je pourrais également leur conférer, c’est d’éveiller l’imagination des enfants. D’autant plus que ces mêmes séries leur permettent de rêver (par exemple Hannah Montana, star la nuit et écolière le jour, Bonne chance Charlie qui raconte les succès et petites anecdotes d’une famille modèle,etc). Et si l’enfant ne rêve pas petit, et bien quand est-ce qu’il le fera ?? Mais la TV permet aussi aux jeunes de s’informer. Quoi de mieux que l’émission « C’est pas sorcier » pour tout apprendre sur les chateaux forts ou l’ADN… Car ne l’oublions pas, dans certaines familles, la télé, (en plus de l’école bien sûr) mais la TV est le seul lien entre l’enfant et la culture. C’est pourquoi j’estime qu’on ne doit pas entièrement l’éliminer. On a aussi des émissions comme « Et voici la vie » qui sont super géniales pour éveiller l’enfant au corps humain et vulgariser des concepts souvent bien compliqués à comprendre par les livres. En effet, la télé, en plus de nous véhiculer l’information, elle le fait de façon très concrète et très vivante. Ainsi, on n’aurait jamais pu s’imaginer le désastre et la terreur de la destruction des deux tours en 2001 sans la contribution de l’image. Alors c’est vrai qu’il s’agit d’un acte de grande violence, d’une énorme atrocité, mais il me semble que c’est nécessaire que nos jeunes soient au courant de ces événements étant donné qu’ils ont bouleversé l’Histoire (avec un grand H) . Alors voilà, pour conclure, je pense que la télé comporte quelques dangers (tant sur la santé que d’ordre comportemental) , et c’est pour cela qu’ il faut limiter son usage et bien respecter les interdictions telles que film interdit - 12 ans. Mais il en y va également de la responsabilité des adultes, car si les parents se comportaient comme des adultes responsables en limitant le temps passé devant la télé, ou en choisissant les bons programmes, et bien les effets néfastes n’apparaitraient que secondaires par rapport à tous les bénéfices qu’on peut en tirer.

Liens utiles