Devoir de Philosophie

caractéristiques du héros traditionnel dans Tristan et Yseut

Extrait du document

1) D'après l'extrait de Tristan et yseut, les caractéristiques du héros traditionnel sont postives et exceptionnelles. Dans cet extrait on retrouve différents mots «lourd puissant » « frappe, esquive » « beau joueur » « vigoureux » « un vrai chevalier » « ses coups sont merveilleux » « courage » « témérité » « force surnaturelle » « vainqueur ». C'est à dire, qu'il s'agit d'un héros : , fort, loyal, brave, courageux, téméraire, digne, vertueux, fier, glorieux et agile. C'est un héros ayant plusieurs valeurs et qualités : digne d'un chevalier respectueux. .Le texte de Rabelais en est une parodie car l'auteur nous montre une image différente du héros traditionnel avec un moine en tant que personnage cruel. Un « horrible spectacle » est parfois décrit ironiquement avec un langage familier ( « dans la gueule » « perçait le boyau du cul » « les couilles »). Ainsi qu'au travers du champ lexical de la monstruosité (« il écrabouillait la cervelle,il brisait les bras et les jambes... » « émiettait les os des membres » « volée de coups »...). Il s'agit d' une image caricaturée de façon surnaturelle, exagérée, et inappropriée à celle du moine. 1) D'après l'extrait de Tristan et yseut, les caractéristiques du héros traditionnel sont postives et exceptionnelles. Dans cet extrait on retrouve différents mots «lourd puissant » « frappe, esquive » « beau joueur » « vigoureux » « un vrai chevalier » « ses coups sont merveilleux » « courage » « témérité » « force surnaturelle » « vainqueur ». C'est à dire, qu'il s'agit d'un héros : , fort, loyal, brave, courageux, téméraire, digne, vertueux, fier, glorieux et agile. C'est un héros ayant plusieurs valeurs et qualités : digne d'un chevalier respectueux. .Le texte de Rabelais en est une parodie car l'auteur nous montre une image différente du héros traditionnel avec un moine en tant que personnage cruel. Un « horrible spectacle » est parfois décrit ironiquement avec un langage familier ( « dans la gueule » « perçait le boyau du cul » « les couilles »). Ainsi qu'au travers du champ lexical de la monstruosité (« il écrabouillait la cervelle,il brisait les bras et les jambes... » « émiettait les os des membres » « volée de coups »...). Il s'agit d' une image caricaturée de façon surnaturelle, exagérée, et inappropriée à celle du moine. 1) D'après l'extrait de Tristan et yseut, les caractéristiques du héros traditionnel sont postives et exceptionnelles. Dans cet extrait on retrouve différents mots «lourd puissant » « frappe, esquive » « beau joueur » « vigoureux » « un vrai chevalier » « ses coups sont merveilleux » « courage » « témérité » « force surnaturelle » « vainqueur ». C'est à dire, qu'il s'agit d'un héros : , fort, loyal, brave, courageux, téméraire, digne, vertueux, fier, glorieux et agile. C'est un héros ayant plusieurs valeurs et qualités : digne d'un chevalier respectueux. .Le texte de Rabelais en est une parodie car l'auteur nous montre une image différente du héros traditionnel avec un moine en tant que personnage cruel. Un « horrible spectacle » est parfois décrit ironiquement avec un langage familier ( « dans la gueule » « perçait le boyau du cul » « les couilles »). Ainsi qu'au travers du champ lexical de la monstruosité (« il écrabouillait la cervelle,il brisait les bras et les jambes... » « émiettait les os des membres » « volée de coups »...). Il s'agit d' une image caricaturée de façon surnaturelle, exagérée, et inappropriée à celle du moine. 1) D'après l'extrait de Tristan et yseut, les caractéristiques du héros traditionnel sont postives et exceptionnelles. Dans cet extrait on retrouve différents mots «lourd puissant » « frappe, esquive » « beau joueur » « vigoureux » « un vrai chevalier » « ses coups sont merveilleux » « courage » « témérité » « force surnaturelle » « vainqueur ». C'est à dire, qu'il s'agit d'un héros : , fort, loyal, brave, courageux, téméraire, digne, vertueux, fier, glorieux et agile. C'est un héros ayant plusieurs valeurs et qualités : digne d'un chevalier respectueux. .Le texte de Rabelais en est une parodie car l'auteur nous montre une image différente du héros traditionnel avec un moine en tant que personnage cruel. Un « horrible spectacle » est parfois décrit ironiquement avec un langage familier ( « dans la gueule » « perçait le boyau du cul » « les couilles »). Ainsi qu'au travers du champ lexical de la monstruosité (« il écrabouillait la cervelle,il brisait les bras et les jambes... » « émiettait les os des membres » « volée de coups »...). Il s'agit d' une image caricaturée de façon surnaturelle, exagérée, et inappropriée à celle du moine. 1) D'après l'extrait de Tristan et yseut, les caractéristiques du héros traditionnel sont postives et exceptionnelles. Dans cet extrait on retrouve différents mots «lourd puissant » « frappe, esquive » « beau joueur » « vigoureux » « un vrai chevalier » « ses coups sont merveilleux » « courage » « témérité » « force surnaturelle » « vainqueur ». C'est à dire, qu'il s'agit d'un héros : , fort, loyal, brave, courageux, téméraire, digne, vertueux, fier, glorieux et agile. C'est un héros ayant plusieurs valeurs et qualités : digne d'un chevalier respectueux. .Le texte de Rabelais en est une parodie car l'auteur nous montre une image différente du héros traditionnel avec un moine en tant que personnage cruel. Un « horrible spectacle » est parfois décrit ironiquement avec un langage familier ( « dans la gueule » « perçait le boyau du cul » « les couilles »). Ainsi qu'au travers du champ lexical de la monstruosité (« il écrabouillait la cervelle,il brisait les bras et les jambes... » « émiettait les os des membres » « volée de coups »...). Il s'agit d' une image caricaturée de façon surnaturelle, exagérée, et inappropriée à celle du moine. 1) D'après l'extrait de Tristan et yseut, les caractéristiques du héros traditionnel sont postives et exceptionnelles. Dans cet extrait on retrouve différents mots «lourd puissant » « frappe, esquive » « beau joueur » « vigoureux » « un vrai chevalier » « ses coups sont merveilleux » « courage » « témérité » « force surnaturelle » « vainqueur ». C'est à dire, qu'il s'agit d'un héros : , fort, loyal, brave, courageux, téméraire, digne, vertueux, fier, glorieux et agile. C'est un héros ayant plusieurs valeurs et qualités : digne d'un chevalier respectueux. .Le texte de Rabelais en est une parodie car l'auteur nous montre une image différente du héros traditionnel avec un moine en tant que personnage cruel. Un « horrible spectacle » est parfois décrit ironiquement avec un langage familier ( « dans la gueule » « perçait le boyau du cul » « les couilles »). Ainsi qu'au travers du champ lexical de la monstruosité (« il écrabouillait la cervelle,il brisait les bras et les jambes... » « émiettait les os des membres » « volée de coups »...). Il s'agit d' une image caricaturée de façon surnaturelle, exagérée, et inappropriée à celle du moine.

Liens utiles