Devoir de Philosophie

Dissertation, qu'est ce que la lecture ?

Extrait du document

lecture
La lecture est l’activité de comprendre une information écrite. La lecture est présente partout, et sous de nombreuses formes, et sa place dans la société a beaucoup changé au fil des années. Alors, « À quoi sert la lecture ? » Quelle est son utilité ? Quelles sont ses fonctions ? Pour y répondre, on envisagera successivement la lecture dans la vie quotidienne puis la place de la lecture dans la culture générale.            La lecture intervient dans la communication. De plus, elle devient parfois un divertissement. Toutefois, elle semble surtout essentielle pour l’éducation.          Ainsi, la lecture est primordiale pour communiquer. On la retrouve dans de très nombreuses formes d’informations et de partage. Son rôle est très important. Que ce soit pour lire la notice d’un médicament ou comprendre le fonctionnement d’un appareil électronique. Ou même par exemple dans une recette de cuisine. Elle est principalement utilisée dans la publicité par exemple dans des affiches ou des campagnes télévisée. En délivrant des informations, son rôle a évolué au cours des années et se trouve aujourd’hui une place dans les nouvelles formes de communications « technologiques ». Sur un téléphone avec les SMS ou sur un ordinateur avec les courriers électroniques. Elle perd, à cause des nouvelles technologies, son but principal. Qui est de rapprocher les gens et d’entretenir un dialogue authentique et constructif, puisqu’ici elle encourage l’éloignement.          Alors que certaines formes d’évasion sont abrutissantes comme la télévision par exemple, voire dangereuses comme l’alcool et la drogue, la lecture permet de vivre un moment de détente et de divertissement. Se divertir par la lecture est plus important que l’on ne le croit ; quand on lit le chef-d’œuvre de la science-fiction Fahrenheit 451 de Ray Bradbury qui parle de la destruction des livres et de la disparition du plaisir de lire, on peut s’imaginer que la situation serait catastrophique si elle arrivait dans la réalité. Le plaisir de lire réside dans l’identification que le lecteur peut avoir avec certains personnages de l’œuvre qu’il est en train de lire. Elle permet de s’évader et comme le dit cette citation : « Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois ».          En dernier lieu, la lecture a une fonction éducative. En effet, le premier apprentissage que l’on fait à l’école primaire est lire. Il est impossible d’envisager l’éducation ou faire des études sans aimer lire. Qui prendrait au sérieux une personne qui veut devenir bûcheron et qui n’aime pas la forêt ? Aucune matière d’apprentissage ne peut se passer de la lecture (à part les matières artistiques comme le dessin). Ainsi durant tout le cycle scolaire, la lecture tient le rôle principal ; que ce soit lire un livre en français ou dans d’autres langues comme avec les apologues et leurs fonctions pédagogiques, comprendre un énoncé de mathématiques ou même analyser un document d’histoire. Par conséquent, une mauvaise éducation avec des lacunes en lecture peut mener à un avenir peu prestigieux dans la vie active.          Finalement, le fait de savoir lire est donc indispensable pour vivre dans la société actuelle. Sa place est indiscutable, on la retrouve par exemple, dans la culture générale.            La lecture est présente dans la quête de l’enrichissement culturel personnel. Elle permet également de développer son esprit critique. Néanmoins, elle est aussi concernée par la censure.          D’abord, la lecture est l’un des piliers de la culture. On le remarque quand certains livres deviennent tellement connus qu’ils font parti de la culture générale de base, comme par exemple Le petit Prince. De très nombreux livres inspirent des films de très grande qualité, les exemples se comptent par centaines : Barry Lindon ; The Godfather ; Le Pianiste ; Old Boy ; La Vie d’Adèle ; De Rouille et d’Os ; Millénium ; Slumdog Millionaire ; Présumé Coupable ; There Will Be Blood ; La Liste de Schindler ; Autant en emporte le vent. Toutes sont des œuvres marquantes sont adaptées d’un livre. Il existe évidemment et malheureusement de mauvaises adaptations de livres, mais elles sont quasiment inexistantes. D’ailleurs, tous les livres sont différents, c’est pour cela que l’impact qu’il a sur son lecteur est différent en fonction de chaque lecteur et de chaque support sur lequel il le lit. Il va donc par conséquent enrichir sa culture et son vocabulaire que la lecture qu’il fait soit bonne ou mauvaise.          Par ce que la lecture enrichie le vocabulaire et la culture, elle permet également de développer un esprit critique. Avoir l’esprit critique c’est être plus ou moins capable de s’interroger avec rationalité sur la probabilité de faits, puis de leurs interprétations. Sans esprit critique on a plus de mal à différencier la réalité du faux, étant dans l’ignorance on croit tout ce que l’on nous dit. C’est un précieux outil pour comprendre la vie et le monde extérieur. Car les livres et les autres formes de communications utilisant la lecture ont tendance à refléter et voir à critiquer la société de leurs temps. 1984 de George Orwell est un bon exemple, le roman dépeint une société totalitariste surveillée en permanence. L’auteur critique la société de son temps et laisse une trace dans l’histoire.          En dehors de tous les aspects nuancés abordés précédemment, la lecture n’a pas que de belles facettes. En effet, elle est parfois l’outil de la propagande. Elle est utilisée à des fins malveillantes dans le but d’endoctriner une population et de la faire penser d’une manière voulue. On pense à des évènements réels comme ceux de la Seconde Guerre mondiale, plus précisément en Allemagne nazie. Le seul livre que l’on pouvait lire était Mein Kampf. La population subissait un lavage de cerveau permanent. La censure est l’un de ses autres fléaux et est l’une des conséquences de la propagande. Elle empêche les auteurs de s’exprimer librement. Par exemple certains auteurs comme Salman Rushdie on été censurés pour avoir mis en cause la religion. Dans le cas présent il s’agit des Versets Sataniques. Chaque être humain possède le droit de s’exprimer et de penser librement. Il est étonnant qu’encore aujourd’hui il existe encore de la propagande et de la censure. Il est évident que la lecture possède une place importante dans la culture. Elle a plusieurs avantages mais, aussi des désavantages.            Pour conclure, la lecture fait partie intégrante de notre environnement, elle possède différentes fonctions et différentes utilités, toutes indispensables au développement des connaissances et les habiletés nécessaires. La lecture aide dans la vie quotidienne et constitue une ouverture bénéfique pour soi-même. « Ouvre un livre, et il t’ouvrira » dit un proverbe chinois… La lecture a traversé les années et les différents courants littéraires, et traversera d’autres nombreuses années sur différents supports et à travers, peut-être, de nouveaux courants et moyens d’expressions littéraires.

« train de lire. Elle permet de s'évader et comme le dit cette citation : « Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois ».          En dernier lieu, la lecture a une fonction éducative. En effet, le premier apprentissage que l'on fait à l'école primaire est lire. Il est impossible d'envisager l'éducation ou faire des études sans aimer lire. Qui prendrait au sérieux une personne qui veut devenir bûcheron et qui n'aime pas la forêt ? Aucune matière d'apprentissage ne peut se passer de la lecture (à part les matières artistiques comme le dessin). Ainsi durant tout le cycle scolaire, la lecture tient le rôle principal ; que ce soit lire un livre en français ou dans d'autres langues comme avec les apologues et leurs fonctions pédagogiques, comprendre un énoncé de mathématiques ou même analyser un document d'histoire. Par conséquent, une mauvaise éducation avec des lacunes en lecture peut mener à un avenir peu prestigieux dans la vie active.          Finalement, le fait de savoir lire est donc indispensable pour vivre dans la société actuelle. Sa place est indiscutable, on la retrouve par exemple, dans la culture générale.            La lecture est présente dans la quête de l'enrichissement culturel personnel. Elle permet également de développer son esprit critique. Néanmoins, elle est aussi concernée par la censure.          D'abord, la lecture est l'un des piliers de la culture. On le remarque quand certains livres deviennent tellement connus qu'ils font parti de la culture générale de base, comme par exemple Le petit Prince. De très nombreux livres inspirent des films de très grande qualité, les exemples se comptent par centaines : Barry Lindon ; The Godfather ; Le Pianiste ; Old Boy ; La Vie d'Adèle ; De Rouille et d'Os ; Millénium ; Slumdog Millionaire ; Présumé Coupable ; There Will Be Blood ; La Liste de Schindler ; Autant en emporte le vent. Toutes sont des oeuvres marquantes sont adaptées d'un livre. Il existe évidemment et malheureusement de mauvaises adaptations de livres, mais elles sont quasiment inexistantes. D'ailleurs, tous les livres sont différents, c'est pour cela que l'impact qu'il a sur son lecteur est différent en fonction de chaque lecteur et de chaque support sur lequel il le lit. Il va donc par conséquent enrichir sa culture et son vocabulaire que la lecture qu'il fait soit bonne ou mauvaise.          Par ce que la lecture enrichie le vocabulaire et la culture, elle permet également de développer un esprit »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles