Devoir de Philosophie

Le commentaire de texte : fiche méthode Définition de l’exercice Extrait de la note de service du 23/07/2020, BO spécial n°7du 30 juillet 2020 Pour le baccalauréat général : un commentaire ou une dissertation.

Extrait du document

Le commentaire de texte : fiche méthode Définition de l’exercice Extrait de la note de service du 23/07/2020, BO spécial n°7du 30 juillet 2020 Pour le baccalauréat général : un commentaire ou une dissertation. Pour le baccalauréat technologique : un commentaire de texte ou une contraction de texte suivie d’un essai. Le commentaire porte sur un texte littéraire, en lien avec un des objets d'étude du programme de la classe de première. Le candidat compose un devoir qui présente de manière organisée ce qu'il a retenu de sa lecture et justifie par des analyses précises son interprétation et ses jugements personnels. Le texte proposé pour le commentaire n'est pas extrait d'une des œuvres au programme. Cette production écrite est notée sur 20. Objectifs de l’exercice Le commentaire de texte ne consiste pas en une paraphrase du texte. Il a deux principaux objectifs : • Expliquer ce que le texte signifie, non le résumer ou le répéter avec d’autres mots. • Montrer comment l’auteur procède pour exprimer une idée, provoquer une émotion, raconter une histoire, etc. Cela demande donc un travail préparatoire qui part des premières impressions de lecture pour entrer peu à peu dans le détail du texte. Méthodologie Une première lecture dégage les caractéristiques essentielles du texte à commenter. • Qui ? si vous connaissez le nom de l’auteur, rappelez-vous dans quel courant ou mouvement littéraire il s’inscrit ; vous pouvez aussi vous aider de la date d’écriture du texte. • Quand ? dégagez l’époque d’écriture du texte (quels sont les mouvements littéraires qui ont marqué cette époque ?), et l’époque historique dans laquelle il s’inscrit (quels sont les événements qui ont marqué les auteurs de l’époque ?). • Quoi ? dégagez le genre du texte (roman, comédie, tragédie, poésie (quelle forme poétique ?), littérature d’idées) et la fonction du texte dans l’œuvre s’il s’agit d’un extrait (incipit, scène de dénouement, introduction d’un discours…). ? Notez au brouillon les informations importantes. Mme Pesquet Cours de français 2de générale – Séquence 2 Page 1 sur 4 • Quoi ? dégagez le sens littéral (que raconte le texte ? de quoi est-il question dans le texte ?) et les thèmes dominants du texte (quels sont les sujets dont l’auteur traite ?). ? Résumez le texte au brouillon en quelques phrases. Cela vous permettra notamment de ne pas faire de contre-sens quand vous entrerez plus dans le détail du texte, mais aussi de voir ce qu’il y a de plus important dans le texte. ? Dégagez les thèmes du texte en vous aidant de votre résumé. • Comment ? dégagez la tonalité du texte (lyrique, réaliste, comique, pathétique, satirique…), la composition du texte (comment le texte progresse-t-il ?), et un procédé marquant éventuel (forte présence de la première personne du singulier, usage de nombreuses figures de construction ou de métaphores…). ? Pour identifier la tonalité d’un texte, soyez attentifs aux marqueurs des registres littéraires (voir la fiche qui vous sera distribuée ultérieurement). ? Pour identifier la composition du texte, vous pouvez vous aider des différents paragraphes ou des différentes strophes et des connecteurs logiques éventuels. • Pour quoi faire ? dégagez l’enjeu du texte (raconter, dénoncer, émouvoir, convaincre, faire réfléchir, divertir…). ? Partez du genre du texte pour en dégager l’enjeu, qui permet d’affiner cette question (un texte argumentatif, par exemple, peut avoir différents objectifs : dénoncer, faire réfléchir, faire l’éloge de quelqu’un ou de quelque chose...). Quelles sont les idées que vous défendriez sur ce texte ? Quels sont les éléments qui en font la spécificité ? ? Trouvez deux ou trois idées et notez-les au brouillon. Vous verrez ensuite en quoi l’analyse détaillée du texte les confirme, les infirme ou les modifie. Elle permet de mettre en évidence les procédés utilisés par l’auteur et de les interpréter. : repérer la progression du récit ou des idées dans le texte. L’objectif est d’analyser l’ensemble du texte, sans en laisser tout une partie de côté et sans détacher certains groupes de mots de leur contexte. Mme Pesquet Cours de français 2de générale – Séquence 2 Page 2 sur 4 • Formez des groupes de phrases ? Mettez une barre oblique ( / ) entre les phrases qui vous semblent aller ensemble du point de vue de leur sens. ? Vos groupes doivent comprendre entre une et trois phrases ; au-delà, ils sont trop généraux et vous risquez d’oublier des éléments importants. • Donnez le sens général de chacun de ces groupes de phrases ? Essayez de formuler en quelques mots la raison qui vous a poussés à former ces groupes. Cela vous permettra d’identifier l’idée que votre relevé de procédés et d’interprétations cherchera à démontrer. : relever quels sont les éléments-clés du texte et les interpréter. ? Dressez un tableau en trois colonnes : citations / procédés / interprétations, et remplissez-le en associant à chaque fois ces trois éléments. Essayer de relever au moins deux groupes citation / procédé / interprétation par groupe de phrases. ? Plusieurs citations peuvent relever d’un même procédé (si vous relevez un champ lexical, par exemple) ? Plusieurs procédés peuvent relever d’une même citation (un parallélisme peut être doublé d’une antithèse, par exemple) ? Plusieurs interprétations peuvent découler d’un même procédé (par exemple, une phrase à modalité exclamative peut montrer que l’auteur se laisse envahir par ses émotions et qu’il cherche à faire passer ses émotions au lecteur) ? Vous pouvez partir d’une citation, d’un procédé ou d’une interprétation, selon ce qui vous interpelle en premier. Vous compléterez ensuite les deux autres éléments. ? Voici les différents types de procédés que vous pouvez relever : ? L’énonciation : pronoms personnels (je, tu, il…), pronoms possessifs (le mien, le tien, le sien…), déterminants possessifs (mon, ton, son…) ? Le vocabulaire : champs lexicaux, connotations (mélioratives, péjoratives), niveaux de langue (soutenu, courant, familier) ? Les indicateurs spatio-temporels, les connecteurs logiques ? Le mode et le temps des verbes ? La construction des phrases, leur rythme, leur modalité, leur ponctuation ? Les figures de style ? Les sonorités (assonances, allitérations) ? Les procédés caractéristiques du genre littéraire étudié ? … Mme Pesquet Cours de français 2de générale – Séquence 2 Page 3 sur 4 • Rédiger une analyse littéraire : elle correspond à l’une des lignes de votre tableau. Elle doit donc mettre en lien trois éléments, dans l’ordre de votre choix : ? ? ? • Le procédé que vous étudiez Une citation entre guillemets avec le numéro de la ligne ou du vers Une interprétation de la citation et du procédé Rédiger une sous-partie : elle est formée de plusieurs analyses littéraires et correspond à l’une des idées que vous avez dégagées à partir de votre rapprochement d’interprétations. Elle se présente dans cet ordre : 1. Formulation de l’idée directrice de la sous-partie 2. Analyses littéraires 1, 2, … 3. Brève phrase résumant ce qui a été démontré dans cette sous-partie • Rédiger le développement dans son ensemble : il est formé des axes de lectures, qui sont eux-mêmes formés de vos différentes sous-parties. en soignant l’orthographe, la grammaire (accords) et la syntaxe. ? Pour rendre plus clair votre devoir, si vous n'êtes pas à l'aise avec la construction des phrases complexes, préférez l’usage de phrases simples (Sujet-Verbe-Complément). ? De même, préférez l’emploi du présent de l’indicatif. ? De manière générale, il est souhaitable de ne pas dire « je » dans un commentaire littéraire ; si vous devez parler en votre nom, préférez vous effacer derrière le pronom « on » ou, à la rigueur, derrière un « nous » dit « de modestie ». Mme Pesquet Cours de français 2de générale – Séquence 2 Page 4 sur 4

Liens utiles