Devoir de Philosophie

Le développement durable : un défi du XXI ème siècle

Extrait du document

III Le développement durable : 1 défi du XXI ème siècle   1/ Les origines et définitions   - La dégradations de l'environnement et la surexploitation des ressources ont alertés une parties de l'opinion publique influencé par les mouvements de protection de la nature et les ONG comme (Grennpeace ) .Dans les années 70 ,les Nations Unies s’intéresse également à cette organisation et c'est le rapport Brundtland qui le défini en 1987 : c'est le développement qui répond aux besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ,cette notion à été répandu à travers des conférences et des sommets de la Terre dont les plus célèbres sont ceux de Rio en 1992 ou celui de de Kyoto en 1997 . - Il repose sur 3 piliers le pilier économique qui tente d'assurer à chaque hommes l'accès à un emploi et donc à une vie digne pour diminuer les inégalités . Le pilier sociale quand à lui à pour but de satisfaire les besoins des sociétés en matières de santé ,d'éducation et d'habitat . Le pilier écologique tente de préserver la diversité des espèces mais aussi les ressources naturelles et énergétiques quelles soit renouvelables (eau ,bois,air ,solaire et les cultures) ou pas comme les énergies fossiles (charbon,minerais ) Le développement durable veut donc promouvoir les nouveaux modes de production et de consommation   2) 1 mise en pratique très diverse   - Pour relever ce défi un indicateur à été créer c'est l'empreinte écologique qui mesure les surfaces de terre et mer nécessaire pour fournir les ressources que nous utilisons et les déchets que nous produisons .Ainsi l'empreinte écologique par habitant est 5 à 6 fois plus élevé dans les pays riches notamment ceux du Nord par rapport aux pays pauvres du Sud .C'est pourquoi ces pays n'y répondent pas de la même manière .   - Dans les pays les plus pauvres comme le Sénégal,la priorité est à la satisfaction des besoins vitaux et non au développement durable ,les 49 PMA comptent en effet 12 % de la population mondiale .Mais ne se partagent que 1 % du PIB planétaire .C'est pourquoi,seul l'aide international permet de financer des projets de développement durable .Mais souvent que localement comme le village de Guélack au Sénégal où acteurs privés et publics (association belges,régions française ,ONG)ont permit un développement agricole (élevage,riziculture et fromage), donc économique mais aussi sociale (école ,électricité etc), tout en préservant l'environnement avec des puits tubés protégeant la réserve en eau et la plantation d'arbre .Les ONG aident également à la création de parcs nationaux comme à Madagascar pour préserver des espèces endémiques l’orchidée .   - Dans les pays émergents la croissance économique est privilégiés ,mais il y une certaine prise de conscience des questions environnementales et sociales par exemple en Chine il commence à y avoir des réglementations pour limité les pollutions .Mais c'est surtout au Brésil ,où des actions sont menées puisque l'Amazonie brésilienne est à la fois le principale poumon vert de la planète mais aussi le principale front pionnier(c'est à dire que c'est un espace jusque la peu peuplé mais sont en cours de peuplement . Ainsi 7 millions d'habitants ce sont installés ,cependant ils menacent gravement l'environnement car ils brûlent la foret vierge ,(1 hectare tous les 18 secondes ) Le développement durable est surtout un fait des pays riches notamment des pays de l'U.E dont la France (économie d’énergie ,le recyclage,le tri sélectif ,parcs régionaux des Cévennes, les écrins la Camargue ,les transports propres ,tramway .)   De même la Suisse ,de part sa situation de carrefour frontalier est confrontés à un problème de transport parce que le trafic routier est très dense est polluant(gaz à effet de serre).C'est pourquoi elle tente à l’échelle national de développer un projet durable en favorisant le ferroutage : construction de voie ferroviaire transalpine ,taxe sur les camions,et les lois interdisant les camions de + de 60 T .Cela porte ces fruits car le résultat est positif puisque le nombre de camions à diminuer de 20 % entre 2000 et 2009 au profit du train dont le trafic de marchandises en millions de T à augmenter de 20 % .     On peut donc se demander si le développement durable n'est pas un luxe réservé aux pays riches car si il y a une influence mondiale sont efficacité est limité ,en effet les différents acteurs états,ONU entreprises,ONG ,régions ont du mal à coordonnés leurs actions .De plus les projets sont souvent que à l'échelle local parallèlement lors du dernier sommet de la Terre à Copenhague la Chine et les USA principaux pollueurs étaient en désaccord et cela à été un échec .

«   - Pour relever ce défi un indicateur à été créer c'est l'empreinte écologique qui mesure les surfaces de terre et mer nécessaire pour fournir les ressources que nous utilisons et les déchets que nous produisons .Ainsi l'empreinte écologique par habitant est 5 à 6 fois plus élevé dans les pays riches notamment ceux du Nord par rapport aux pays pauvres du Sud .C'est pourquoi ces pays n'y répondent pas de la même manière .   - Dans les pays les plus pauvres comme le Sénégal,la priorité est à la satisfaction des besoins vitaux et non au développement durable ,les 49 PMA comptent en effet 12 % de la population mondiale .Mais ne se partagent que 1 % du PIB planétaire .C'est pourquoi,seul l'aide international permet de financer des projets de développement durable .Mais souvent que localement comme le village de Guélack au Sénégal où acteurs privés et publics (association belges,régions française ,ONG)ont permit un développement agricole (élevage,riziculture et fromage), donc économique mais aussi sociale (école ,électricité etc), tout en préservant l'environnement avec des puits tubés protégeant la réserve en eau et la plantation d'arbre .Les ONG aident également à la création de parcs nationaux comme à Madagascar pour préserver des espèces endémiques l'orchidée .   - Dans les pays émergents la croissance économique est privilégiés ,mais il y une certaine prise de conscience des questions environnementales et sociales par exemple en Chine il commence à y avoir des réglementations pour limité les pollutions .Mais c'est surtout au Brésil ,où des actions sont menées puisque l'Amazonie brésilienne est à la fois le principale poumon vert de la planète mais aussi le principale front pionnier(c'est à dire que c'est un espace jusque la peu peuplé mais sont en cours de peuplement . Ainsi 7 millions d'habitants ce sont installés ,cependant ils menacent gravement l'environnement car ils brûlent la foret vierge ,(1 hectare tous les 18 secondes ) Le développement durable est surtout un fait des pays riches notamment des pays de l'U.E dont la France (économie d'énergie ,le recyclage,le tri sélectif ,parcs régionaux des Cévennes, les écrins la Camargue ,les transports propres ,tramway .) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles