Devoir de Philosophie

Le roman doit il representer la singularite de la vie des hommes

Extrait du document

       Cette définition vous paraît-elle correspondre à ce que sont un roman et ses personnages? Pour la discuter vous vous appuierez sur votre expérience de lecteur, sur les romans étudiés en classe et sur le corpus de textes proposés. Introduction: Longtemps réduit au statut d'écrivain pornographique à cause de ses écrits érotiques et amorales, le marquis de Sade est aujourd'hui considéré comme l'une des figures très importantes du patrimoine littéraire français, ayant influencé bon nombre d'artistes et d'autres écrivains. Ainsi il s'interroge sur les différents genres de la littérature, notamment sur les romans, dont il donne la définition suivante: «  On appelle roman l'ouvrage fabuleux composé d'après les plus singulières aventures de la vie des hommes ». En analysant cette définition très spécifique on peut donc se demander en quoi celle-ci est relevante pour les romans qui sont apparus jusqu'à la fin du XIXe siècle, comme pour ceux qui sont apparus dès le XXe siècle et plus récents. On pourra donc observer des romans fabuleux, inspirés des aventures les plus singulières des hommes, mais également des romans qui ne correspondent pas complètement à cette définition, notamment ceux qui apparaissent au cours des siècles qui suivent la mort du marquis, ainsi modifiés par l'évolution du genre romanesque. Tout d'abord, le mot « roman » désigne au Moyen-Age la langue du Nord de la France, puis la narration qui s'épanouit dans cette langue et dans cette région au XIIe siècle, en présentant un univers fictif ordonné autour de personnages centraux: des héros comme Yvain, Lancelot ou encore Perceval chez Chrétiens de Troyes, ou encore dans Tristan et Iseut, de Bréoul, qui fait parti des premiers romans français , inspirés d'histoires comme L'Illiade ou L'Odyssé de Homère. Ce sont des oeuvres qui présentent une suite d'événements aventureux et racontent les hauts faits d'un personnage mythique en recourant généralement au surnaturel. Le personnage qui vit des aventures « singulières » est donc présenté sous forme d'un véritable héros et se distingue dans chacune de ces oeuvres par ses actions ou par la fascination qu'il exerce et donc également par les aventures qu'il vit. En ces termes la notion de roman peut notamment être associé avec le genre épique, parfois héroï-comique comme dans Gargantua ou Pantagruel de Rabelais. On retrouve les héros dans de nombreuses autres oeuvres, comme par exemple David Copperfield crée par Charles Dickens ou encore l'héroïne de Tolstoï, Anna Kerenine. L'un des exemples les plus frappants pourrait également être Don Quixote de Cervantès, oeuvre dans laquelle le héros se veut chevalier errant, redresseur de torts. Cheminant avec son fidèle écuyer Sancho Panza sur les plaines de Castille, il y provoque mille aventures dont il sort souvent moulu, mais jamais abattu. 

« L'Illiade ou L'Odyssé de Homère. Ce sont des oeuvres qui présentent une suite d'événements aventureux et racontent les hauts faits d'un personnage mythique en recourant généralement au surnaturel. Le personnage qui vit des aventures « singulières » est donc présenté sous forme d'un véritable héros et se distingue dans chacune de ces oeuvres par ses actions ou par la fascination qu'il exerce et donc également par les aventures qu'il vit. En ces termes la notion de roman peut notamment être associé avec le genre épique, parfois héroï-comique comme dans Gargantua ou Pantagruel de Rabelais. On retrouve les héros dans de nombreuses autres oeuvres, comme par exemple David Copperfield crée par Charles Dickens ou encore l'héroïne de Tolstoï, Anna Kerenine. L'un des exemples les plus frappants pourrait également être Don Quixote de Cervantès, oeuvre dans laquelle le héros se veut chevalier errant, redresseur de torts. Cheminant avec son fidèle écuyer Sancho Panza sur les plaines de Castille, il y provoque mille aventures dont il sort souvent moulu, mais jamais abattu.  »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles