Devoir de Philosophie

Sujet : « Le théâtre n'est pas le pays du réel : il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l'or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. C'est le pays du vrai : il y a des coeurs humains dans les coulisses, des coeurs humains dans la salle, des coeurs humains sur la scène » Victor Hugo, Tas de Pierres III

Extrait du document

hugo

 

Le théatre prend source dans l'antiquité grec epoque a laquelle il etait loin de représenter le réel etant donné que les hommes uniques comédiens portait des masque, cependant chaque piece recelait un veritable message souvent critique de la société. Le théâtre, art intemporel continua d'exister par la suite tout en suscitant toujours de vives critiques au cours des siècles. Ainsi, Victor Hugo, auteur français du XIXème siècle, déclara qu'il s'agissait du "domaine où tout est à la fois vrai et faux". Qu'est-ce que le faux dans le théâtre si ce n'est le théâtre lui même ? En quoi peut-on affirmer qu'il y a une part de vérité dans celui-ci ? 

 La première partie du sujet nous propose une thèse qui a pour message évident que le théâtre n'est pas le pays du réel, que c'est donc logiquement le pays de l'irréel. Victor Hugo développe cette thèse en utilisant successivement, dans sa citation, plusieurs juxtapositions inhabituelles qui consistent à décrire un mot par un autre ( « diamants de verres «,« palais de toiles «, etc.. ). Ces différentes descriptions ont un point en commun, elles représentent des notions irréelles ( arbres en carton ). Nous pouvons valider sa théorie à travers différents arguments: 

 Premièrement, le théâtre, est à la base une fiction et rien d'autre. En d'autres termes, les intrigues proposées ne sont que virtuelles, tout ce qui entoure le jeu des acteurs est fictif , le décor, les costumes, le maquillage, tout est faux: on peut s'appuyer sur la représentation d'Hamlet dans laquelle les costumes ne reflétaient pas l'époque et plus flagrant le thème de l'eau qui métaphoriquement symbolisait le declin de la famille royale du danemark, ou plus encore le trouble général. La mort elle même n'est que pure fiction comme on le retrouve dans l'acte V scene VI de l'illusion comique. 

 En outre les spectateurs vont au théâtre pour sortir du cadre de leur vie réelle, Marthe l'explique dans l'échange de Paul Claudel, il sont face a un autre monde: la scène s'oppose à la salle, on retrouve cette idée dans le prologue d'antigone: « nous qui n'avons pas à mourir ce soir «. Elle est aussi presente dans l'illusion comique de corneille, le mage alcandre fait apparaître la piece dans laquelle joue Clindor au fond de sa grotte, sorte de portail vers l'ailleurs. 

 En dernier lieu l'illusion est present jusqu'a la disposition et meme la facon d'ecrire la piece: l'illusion comique est ecrite en alexandrain hors personne ne s'exprime ainsi dans le monde reel. D'autres part la scene d'exposition introduit le personnage mysterieux d'alcandre dont l'art commande a la nature autrement dit dont les artifices le rendent tout puissant. L'illusion réaparait dans toutes les scenes de transitions entre les actes dans lesquelles alcandre previent pridamant par des sortes de mises en garde, pour finir sur cet aspect “ “ l'oeil voit l'oreille entend mais l'esprit tout seul connait hors le théâtre est une representation ou seul entre en scène l'oeil et l'oreille, l'esprit etant le dramaturge. 

 Après avoir vu, à travers la citation de Victor Hugo, en quoi le théâtre n'est pas le pays du réel, nous allons à présent voir en quoi ce même théâtre est-il le pays de l'authentique, malgré l'opposition qui apparaît flagrante. 

 «C'est le pays du vrai: Il y a des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle, des cœurs humains sur la scène. «. Victor Hugo regroupe les personnages, acteurs et spectateurs et nous fait comprendre que le théâtre exprime ainsi une vérité humaine qui a pour but d'explorer les sentiments profonds. Il insiste fortement sur le fait que le théâtre a avant tout un caractère humain, un fond humain, un cœur humain pour reprendre son expression, pour appuyer cette théorie on peut utiliser le prologue d'antigone ou les personnages presentent un vecu ce qui les rends réel de plus il {text:soft-page-break} eprouvent des sentiments. On peut ajouter que le théâtre est fait pour divertir un public et donc de susciter des emotions chez des spectateurs bien réel qui comme l'explique Lechy Elberon vont rire et pleurer. Pour ce qui est des acteurs comme le montre l'extrait de marivaux grace au théatre dans le théatre ils s'appuient sur leur comportement, sur leurs personnalités respectives pour jouer leur role. 

 En outre le vrai a pour but la vérité, et le théâtre dégage très souvent une morale, dans l'oeuvre de shakespeare du meme nom hamlet emploie un stratageme ou l'illusion reigne: il se fait passer pour un fou, fait jouer une troupe de théatre dont le jeu presente une accusation implicite ceci simplement dans le but de faire avouer la vérité a propos de la mort de son pere on peut aussi prendre l'exemple d'alcandre qui pour redorer l'image du théatre va utiliser un subterfuge pour faire croire a pridamant que son fils et mort, et ainsi lui faire accepter sa nouvelle situation. 

 De plus tout les décors ont un rapport avec la pièce qui a elle même un rapport avec la réalité, les costumes s’inspirent de ceux de l’époque de l’intrigue. Tout est fait pour simuler aux yeux du spectateur sa présence dans l’endroit qui inspire la pièce, quand ce ne sont pas les costumes c'est l'eclairage dans la mise en scène d'hamlet ou encore des objets relatifs a un endroit precis. 

 Ainsi le théâtre est bel et bien le pays du vrai, un pays humain. 

 Notre analyse fait ressortir clairement que le théâtre n'a pas pour but la réalité mais la vérité, que le réel n'est pas présent contrairement au vrai. Mais comment allier l'irréel et le vrai ? Un paradoxe est donc présent car ces deux notions sont a priori purement opposées. 

SamSam

 

Liens utiles