Devoir de Philosophie

Mémoire de Master: la microfinance

Publié le 21/05/2022

Extrait du document

« INTRODUCTION GENERALE 1. Etat de la question Depuis les années 80, la microfinance a connu un développement spectaculaire suite à d’importantes niches des marchés non servies par les banques classiques, pourtant celles-ci se retrouvent en surliquidité mais incapable d’accorder des crédits adéquats aux entreprises (Lanha, 2001). La microfinance est devenue un moyen de financement privilégié des microentreprises du fait qu’à partir de ces techniques, elle rend éligible au crédit et à d’autres services financiers des agents économiques qui jadis ne l’étaient pas. L’intérêt pour la microfinance s’est accru lorsque la Banque Mondiale lui a consacré son rapport annuel de 1989, durant le sommet qui s’est tenu cette même année, grâce aux microcrédits la microfinance a été considéré comme une approche fonctionnelle du financement du développement ou réduction de la pauvreté (Lanha, 2001). Malgré la prolifération des institutions de microfinance, le portefeuille n’a pas vu sa qualité s’améliorer sensiblement, il importe de s’interroger sur les facteurs explicatifs du non remboursement des microcrédits. Les IMF qui sont apparues, il y a seulement une vingtaine d’années, dans les économies subsahariennes, jouent un véritable rôle d’intermédiation, à côté du secteur bancaire classique. Comme une véritable industrie financière, le secteur de la microfinance se structure davantage, se développe, et constitue aujourd’hui une alternative forte dans la collecte de l’épargne et le financement des activités locales. Contrairement à l’intermédiation bancaire, basée sur des mécanismes standards, celle de la microfinance se fonde sur des mécanismes sui generis dits mécanismes novateurs, établis essentiellement sur la proximité avec les clients. Les programmes étatiques de développement des années 70/80 n’ont pas porté les fruits escomptés en raison d’une approche trop globale, centralisée et fondée essentiellement sur les subventions et le financement des infrastructures. La sécheresse qui s’est abattue sur le Sahel à »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles