Devoir de Philosophie

ÉLECTRE

Voir sur l'admin

Extrait du document

ÉLECTRE. 1° Fille d’Océan et de Téthys, Électre s’unit à Thaumas, fils de Pontos et de Gaia, et donna le jour à Iris et aux deux Harpyes, Aellô et Ocypétès.

2° On connaît une autre Electre, fille d’Atlas et de Pléioné, qui, unie à Zeus, mit au monde Dardanos, premier roi de Troie, et lasion, amant de Déméter et père de Ploutos. On dit aussi qu’Électre, sur le point d’être séduite par Zeus, se réfugia auprès de la statue du Palladion, apportée par Athéna dans l’OIympe. Mais le dieu, en dépit du sacrilège, s’unit à Électre et, dans sa colère, jeta du haut du ciel, le Palladion, qui, recueilli par les Troyens, fut considéré désormais comme la statue protectrice de leur ville. La tradition latine a modifié la généalogie d’Électre; elle n’est plus l’amante de Zeus, mais l’épouse du prince étrusque Corythos. Des deux fils qui naquirent du mariage, l’un, lasion, émigra à Samothrace et l’autre, Dardanos, s’installa en Troade. 3° La plus célèbre des Électre est la fille d’Agamemnon et de Clytemnestre; elle a été immortalisée par les poètes tragiques Euripide et Sophocle. Épargnée lors de l’assassinat d’Agamemnon par Clytemnestre et Égisthe, elle réussit également à sauver son tout jeune frère Oreste, en le cachant sous sa robe et en le portant hors de la ville de Mycènes, à un vieux précepteur de son père. Selon une des versions, Électre avait été fiancée peu

avant le meurtre avec Castor. Mais Égisthe, craignant qu’elle ne donnât naissance à un fils qui vengerait un jour son grand-père, la confia à un paysan mycénien, qui, dit-on, ne consomma pas le mariage. Électre vécut longtemps dans la pauvreté et la solitude. Mais un jour qu’elle était venue se recueillir sur la tombe de son père, Oreste vint auprès d’elle et se fit reconnaître. Ils décidèrent avec Pylade de tuer Clytemnestre et Égisthe. Oreste et Pylade se dirigèrent vers le palais et annoncèrent la fausse nouvelle qu’Oreste était mort. Ayant pu pénétrer dans le palais, à la faveur de la joyeuse émotion suscitée par cette nouvelle, ils tuèrent Clytemnestre et Égisthe. Mais Électre n’abandonna pas son frère sans cesse tourmenté par les Érinyes et le protégea de la colère de son peuple, qui lui reprochait son matricide. Un jour parvint à Mycènes la nouvelle qu’Oreste et Pylade avaient été sacrifiés sur l’autel d’Artémis en Tauride. Aussitôt, Alétès, le fils d’Égisthe, monta sur le trône de Mycènes, et Électre alla consulter l’oracle pour en apprendre davantage. Elle rencontra alors à Delphes Iphigénie, sa sœur, qui affirma qu’elle était la prêtresse qui avait immolé les deux hommes, dont Oreste, leur frère. Électre, dans sa fureur, saisit un brandon et allait brûler les yeux de sa sœur quand Oreste apparut, et tous trois purent retourner dans la joie à Mycènes. Oreste tua Alétès et épousa Hermione. Électre se maria avec Pylade et donna le jour à deux fils, Médon et Strophios.

L’air farouche, Électre, tout armée, avec la lance, le casque et la cuirasse, est suivie de son frère Oreste. Tous deux s’apprêtent à affronter les Mycéniens qui veulent les tuer, car ils ont assassiné Clytemnestre, leur mère. 

Liens utiles