Devoir de Philosophie

HERMAPHRODITE HERMÈS HÉRO HERMIONE

Voir sur l'admin

Extrait du document

hermaphrodite

HERMÈS. Fils de Zeus et de Maia et petit-fils d'Atlas, Hermès naquit dans une caverne du mont Cyllène en Arcadie. Il manifesta aussitôt une étonnante précocité et des qualités d'intelligence et de ruse extraordinaires. Il était encore nouveau-né quand il parvint à quitter son berceau et à s'enfuir en Piérie. Là, par goût de la farce et du lucre, il s'empara des bœufs d'Apollon. De retour dans sa caverne natale, il heurta une écaille de tortue qui traînait sur le sol; il la ramassa et tendit des cordes sur cette boîte de résonance originale : ainsi naquit la lyre. Pendant ce temps, Apollon avait réussi à rejoindre Hermès, son voleur, mais loin d'entrer en fureur contre le jeune dieu, il fut charmé par les sons qui sortaient du nouvel instrument de musique et il fit aussitôt d'Hermès son ami. Il lui offrit sa houlette de berger qui, transformée, devint le célèbre caducée. Promu quelques temps après héraut officiel des dieux, Hermès apparaît dans un grand nombre de légendes, et son influence sur les dieux, les hommes et le cours des événements n'est pas négligeable. On voit ainsi le dieu conduire Priam à Achille pour réclamer le corps d'Hector, placer les trois déesses, Aphrodite, Athéna et Héra, en présence de Pâris qui jugera leur beauté, tuer Argos, le gardien de lo, offrir à Néphélé le bélier à toison d'or qui sauvera Phrixos et Hellê, se porter maintes fois au secours d'Ulysse en danger, et offrir à des héros aussi célèbres qu'Héraclès et Persée leurs armes imparables. Il a également la triste fonction de conduire les âmes du monde des vivants à celui des morts : il porte en cette douloureuse occasion le surnom de Psychopompe. Hermès revêt souvent un casque ailé, un manteau et un chapeau de voyageur et des ailettes attachées à ses talons. Ainsi paré, l’ambassadeur de l'Olympe, l'instrument de la volonté divine peut exercer toutes ses fonctions sans difficulté et avec célérité.

Intelligent, rusé, fraudeur même, Hermès est sans doute un des dieux les plus pittoresques de l'Olympe. Les Grecs le vénéraient comme patron des orateurs, comme inventeur de l’alphabet, de la musique, de l’astronomie, des poids et mesures (il était alors le dieu des commerçants), de la gymnastique. Des statues lui étaient élevées aux carrefours ou sur le bord des routes. Sa présence soutenait le courage du voyageur et le dur labeur du marchand ambulant, car le dieu écartait d’eux les périls de la route et les mauvaises rencontres. Ainsi, ni surhumain ni inhumain, Hermès était le véritable ami divin de tous les Grecs.

HERMIONE. Unique enfant née de l’union de Ménélas et d’Hélène, Her-mione fut fiancée, un peu avant la guerre de Troie, à Oreste. Mais, afin d’attirer Néoptolème dont la présence était nécessaire pour assurer la prise de Troie, Ménélas donna sa fille en mariage au fils d’Achille. Oreste, mécontent, tua Néoptolème, et put ainsi épouser librement Hermione, dont il eut un fils, Tisamenos.

HÉRO. Jeune fille d’Abydos pour l’amour de laquelle Léandre traversait chaque nuit l’Hellespont à la nage, jusqu’au jour où il se noya.

HERMAPHRODITE. Fruit des amours d'Hermès et d'Aphrodite, auxquels il emprunte son nom, Hermaphrodite était un jeune homme d'une rare beauté. Un jour qu'il parcourait l'Asie Mineure, il se baigna dans les eaux de la fontaine Salmacis, qu'habitait une nymphe : celle-ci, émerveillée, s'élança vers lui, I'enlaça et demanda aux dieux de lui être unie pour toujours. Les dieux l'ayant exaucée, ils ne formèrent plus qu'une seule personne d'une double nature. Le mythe de l'androgyne, proche de celui d'Hermaphrodite, est évoqué par Platon dans son Banquet : il prétend qu'à l'origine les hommes possédaient les deux natures, masculine et féminine. Les dieux eurent peur de leur puissance et les coupèrent en deux, créant ainsi des hommes et des femmes.

Trois représentations d’Hermès : Hermès olympien, au visage de vieux sage et de philosophe. Le profil est grec, les cheveux sont bien soignés, l'ensemble de la représentation exprime à merveille la noblesse et l’ordre. Art grec. (Louvre.) Hermès voyageur et protecteur du jeune Dionysos : pieds ailés, pétase attaché à son dos, tunique assez ample, caducée du médecin à la main. Détai I d'un cratère. (Louvre.) Hermès Psychopompe. Il conduit une femme en larmes vers la barque de Charon. Terre cuite de Tanagra. (Coll. part.) [Phot Giraudon.]

Liens utiles