Devoir de Philosophie

Matignon (Accords)

Extrait du document

 France, 1936

Le 7 juin 1936, à l'hôtel Matignon, résidence du président du Conseil, s'ouvrirent, en présence de Léon Blum, Salen­gro, Marx Dormoy et Jules Moch, tous ministres socialistes, les négociations entre les représentants du patronat (Confé­dération générale du patronat français, Comité des forges, Chambre des Industries mécaniques, Chambre de commerce de Paris) et des salariés (6 délégués de l'ancienne C.G.T., 2 de l'ancienne C.G.T.U., tous regroupés dans la Ç.G.T. réunifiée). Dans la nuit, un accord fut conclu.

Les patrons acceptaient l'établissement de contrats collec­tifs de travail, la liberté d'adhésion aux syndicats. Les salaires pratiqués au 25 mai 1936 seraient relevés, de 15 pour 100 pour les plus bas à 7 pour 100 pour les plus élevés. Dans chaque établissement employant plus de 10 personnes, des délégués ouvriers élus représenteraient les intérêts du personnel auprès de la direction. Les représen­tants syndicaux demandaient aux travailleurs en grève de reprendre le travail ; il n'y aurait aucune sanction pour faits de grève.

 

Les 11 et 12 juin 1936, la Chambre des députés vota trois lois que le Sénat approuva les 17 et 18 : elles instituaient les conventions collectives obligatoires, les congés payés an­nuels (deux semaines) et la semaine de quarante heures.

Liens utiles