Devoir de Philosophie

noeud.

Extrait du document

noeud. n.m. 1. TECHNIQUES : enlacement serré sur lui-même d'un fil, d'un cordage, etc., ou entrelacement serré de jonction entre deux de ces objets. Dans la première acception, le noeud peut servir de repère (loch), de point d'appui (corde à noeuds) ou de butée (noeud sur le fil d'une couturière) ; il peut aussi servir à serrer un cordage autour d'un point d'amarrage (noeud d'ancre) ou autour d'une proie (noeud coulant du lasso). Dans la seconde acception, il existe un très grand nombre de noeuds de jonction différents. Par une première extension, on appelle noeud le point de convergence d'un système maillé quelconque ; c'est ainsi que l'on parle de noeud routier, de noeud ferroviaire ou de noeud des réseaux électriques. Par une seconde extension, le mot noeud désigne un point au repos d'un système animé d'un phénomène vibratoire entretenu (s'opposant au ventre, point du système vibrant à l'amplitude maximale) ; les noeuds d'une corde vibrante semblent, en effet, être « attachés » dans l'espace à des points fixes virtuels. 2. MATHÉMATIQUES : courbe fermée de l'espace. La théorie mathématique des noeuds étudie essentiellement l'« équivalence » des noeuds ; appartiennent ainsi à une même classe deux noeuds pouvant se présenter d'une manière identique après déformation. Des découvertes récentes ont permis de réaliser des applications importantes en théorie quantique. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats loch

Liens utiles