Devoir de Philosophie

Barjavel_La_nuit_des_temps

Publié le 18/06/2022

Extrait du document

temps
Question n°3 – Dans quel contexte le lecteur a-t-il découvert pour la première fois ce roman
de René Barjavel « La Nuit des temps » , apprécie-t-il toujours autant ce roman une fois
devenu adulte ? Expliquez
Le lecteur et auteur de ce texte a découvert le roman « La nuit des temps » dans le milieu
scolaire : « Je l'ai lu la première fois à 14 ans, lecture imposée par ma prof de français »,
devenu adulte il apprécie toujours le roman mais il est davantage touché par une histoire
parallèle à l’histoire principale :
« Vingt ans après, je suis toujours aussi enthousiasmée par la lecture de ce livre, mais je me
rend compte combien l'on change, avec le temps. L'histoire d'amour qui me touche est celle
du Pr Simon, cet amour sans fond et sans espoir qui ne m'avait pas vraiment effleuré plus
tôt. »
Par ailleurs il trouve l’auteur pessimiste dans sa vision de l’humanité.
Question n°4 – Expliquer le changement de point de vue dans le temps du lecteur par
rapport au roman de Barjavel « La Nuit des temps » ? Plus particulièrement, préciser le
temps écoulé entre les deux lectures du roman et pourquoi selon vous le point de vue a
évolué.
Vingt ans se sont écoulés entre les deux lectures du roman, et la maturité aidant, alors
qu’étant jeune c’est l’amour des deux amants d’un autre temps qui avait attiré l’attention de
la lectrice lorsqu’elle était adolescente, c’est désormais l’histoire « sans espoir et sans fond »
du professeur Simon qui lui parle et l’interpelle avec force puisqui’elle est désormais
devenue adulte, et que cette histoire entre en résonance avec sa vie d’adulte alors que
l’histoire des amant découverts dans l’Antartique est davantage idéaliste et correspond plus
à la représentation de l’amour que l’on se fait lorsque l’on est adolescent, lorsque l’on a pas
encore été suffisamment confronté à la réalité de la vie.
Question n°5 – Expliquez la phrase suivante, que veut dire le lecteur ? Donner une phrase
équivalente.
« cet égoïsme qu'ont les amoureux de vivre leur bonheur au détriment des contingences du
monde qui les entoure. »
AIDE : Contingence, nom féminin
7
1. Qualité de ce qui est contingent, probabilité de survenance.
2. (Philosophie) Possibilité qu’une chose arrive ou n’arrive pas ou qu’un être existe ou
n’existe pas.
3. (Familier) (Au pluriel) Ce qui peut advenir ou non.
o C'est pourquoi hier, rue Lafayette, à cinq heures et demie, en pleine averse,
les passants contemplaient avec surprise cet employé modèle répandant
dans la rue ruisselante de pluie toute l'eau de son tonneau d'arrosage.
L'arroseur de la rue Lafayette entend donner le bon exemple et s'acquitter de
son devoir sans s'occuper des contingences. — (Pierre Esperbe, Des
histoires de Paris, L'Harmattan, 2005, p.65)
temps

« Lecture, vocabulaire, compréhension et expression écrite Lisez attentivement les textes suivants et répondez aux questions : Texte n°1 Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace... Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? "La nuit des temps", c'est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d'amour passionné. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires. Texte n°2 Qu'est-ce que je peux dire qui n'a pas déjà été dit sur "La nuit des temps" ? Je l'ai lu la première fois à 14 ans, lecture imposée par ma prof de français. Je me rappelle encore de l'enthousiasme que j'avais ressenti lors de la découverte de ce livre. Ma fiche de lecture parlait d'amour, cet amour qui transcendait toute nécessité, y compris celle de la survie d'une race et d'une civilisation, qui transcendait l'espace, et le temps bien sûr. Elle parlait également de la folie des hommes, cette folie qui implique de catégoriser le monde en est et ouest, en capitalistes et communistes, et qui ne pouvait prendre fin qu'au travers de la rencontre d'hommes comme Hoover et de femmes comme Léonova. Enfin, elle parlait également de révolution, de passer du statut de moutons à celui d'êtres humains, de réapprendre à considérer le monde avec des critères choisi par chacun, plutôt que d'avaler des morceaux d'informations choisies en même temps que les raviolis en boite. A l'époque, tout mon entourage a été fermement invité à lire à son tour "La nuit des temps", avec un certain plaisir, il faut le dire. Quant à moi, je me suis plongée dans les œuvres de Barjavel avec délectation (avec une préférence pour "L'Enchanteur"). Vingt ans après, je suis toujours aussi enthousiasmée par la lecture de ce livre, mais je me rend compte combien l'on change, avec le temps. L'histoire d'amour qui me touche est celle du Pr Simon, cet amour sans fond et sans espoir qui ne m'avait pas vraiment effleuré plus tôt. Le monde réel, ses contingences, l'opposition raison/passion ont gagné en importance dans mon système de valeur, et il m'est arrivé de trouver l'histoire d'Eléa et de Paikan refermée sur elle-même, reflétant cet égoïsme qu'ont les amoureux de vivre leur bonheur au 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles