Devoir de Philosophie

CIMMÉRIEN OBSTINÉ (Le) John Cowper Powys (résumé)

Extrait du document

CIMMÉRIEN OBSTINÉ (Le) Recueil d’essais de l’écrivain anglais John Cowper Powys (1872-1963), paru en 1947. Dix essais d’inégale importance composent ce volume. Deux sont consacrés à des écrivains :

 

« Finnegans Wake » est une très belle étude sur Joyce l’irlandais par Powys, son demi-frère gallois, et « la Vision simple » résume les thèmes du poète gallois Huw Menai. Sept autres essais cernent le fait gallois : le passé, la culture, les traits psychologiques de ce peuple, ainsi que ses rapports culturels avec la civilisation chinoise et son influence spirituelle sur les États-Unis d’Amérique. Mais c est le dernier texte, « Ma Philosophie aujourd hui, et sa dette galloise », qui est le véritable essai de synthèse

 

Powys y déclare d’abord Que c est dans 1 humilité qu’il a découvert le meilleur moyen de prendre la vie « philosophiquement » - ou, à défaut, dans cette Qualité qu’il nomme « paléolithique », un « orgueil si profond qu’il rejoint 1 humilité ». Cette équation de contraires est sa meilleure défense contre la vanité de l’ambition, dérisoire et ridicule. Étant donné qu’il n’existe pas de dessein dans la vie, Powys dit avoir faites siennes ces deux propositions : vivre d’abord pour ses propres sensations agréables, ensuite pour les sensations agréables des autres. Étant donné un « multivers » éternellement plastique, il dit avoir toujours pratiqué la méthode qui consiste « à obtenir ce qu’on veut en l’imaginant intensément ». Imaginer son avenir avec constance et vivacité, c’est créer son avenir. De la même façon, l’avenir de l’univers planétaire n’est en rien déterminé, mais totalement obscur et prêt à être occupé par toutes sortes de possibilités, belles ou terribles. Autrement dit, Powys agit sur le possible et circonvient l’ironie en jetant perpétuellement, opiniâtrement un pont entre le désir et l’accomplissement. Dans cette méthode, l’imagination est le souverain levier.

Liens utiles