Devoir de Philosophie

faut-il etre vertueux our [etre heureux?

Extrait du document

L’homme cherche toujours à avoir un sentiment de bien-être. Le bonheur est un état d’esprit caractérisé par une satisfaction absolue, durable et parfaite. La recherche de ce concept crée une préoccupation chez certaines personnes, ce qui provoque une quête de ce dernier s’étalant sur une grande partie de la vie. C’est un sujet très controversé où les gens prennent divers moyens pour arriver à leur quête. Ainsi, pour être heureux faut-il nécessairement être vertueux ? À cette problématique, je répondrai que oui, qu’il est nécessaire d’éviter la souffrance pour être heureux. Je défendrai mon point de vue selon la pensée d’Épicure qui est qu’avoir des désirs sont tout à fait naturel et nécessaires. Avant d’amorcer mon argument, voyons d’abord les différents concept-clés utilisés dans ce texte. Toutes les définitions suivantes ont été prises dans www.ledictionnaire.com. Tout d’abord, être heureux se définit comme : «qui éprouve une satisfaction mom...

« heureux. Prenons l’exemple d’un bébé qui pleur parce qu’il a faim. Une fois qu’il a reçu de la nourriture, il arrête de pleurer. Donc, on peut dire que cette dernière souffre, car tout désire est une manque. C’est comme apaiser la soif. On ressent une souffrance et par la suite on est obligé de boire pour retrouver la tranquillité du corps. À ceci, je pourrais répondre que le corps souffre, mais temporairement. Prenons à nouveau l’exemple du bébé, la souffrance de ce dernier sera temporaire, car une fois répondu à son désir son esprit et son corps sera en repo. «Toute souffrance peut être facilement objet de mépris; celle qui manifeste une douleur intense est de brève durée, celle qui persiste dans la chair manifeste une douleur faible.» Sentence vaticanes, paragraphe4 Finalement, pour être heureux, il faut se pencher vers les désires naturels et nécessaire, car seul eux peuvent amener la paix et la tranquillité de l’âme et du cops. Cependant, on doit faire un équilibre entre les désire naturels nécessaire et non-nécessaire. Nous pouvons nous poser la question que si quelqu’un est née avec une maladie incurable peut vivre dans le bonheur. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles