Devoir de Philosophie

fiche de lecture les caprices de Marianne

Extrait du document

lecture
Alfred de Musset, né le 11 décembre 1810 à Paris et mort le 2 mai 1857 dans la même ville, est un poète et un dramaturge français de la période romantique. Lycéen brillant, Alfred de Musset abandonne vite ses études supérieures pour se consacrer à la littérature à partir de 1828-1829. Dès l'âge de 17 ans, il fréquente les poètes du Cénacle de Charles Nodier et publie en 1829, à 19 ans, Contes d'Espagne et d'Italie, son premier recueil poétique qui révèle son talent brillant. Il commence alors à mener une vie de « dandy débauché «. En décembre 1830, sa première comédie La Nuit Vénitienne est un échec accablant qui le fait renoncer à la scène pour longtemps. Il choisit dès lors de publier des pièces dans La Revue des Deux Mondes, avant de les regrouper en volume sous le titre explicite Un Spectacle dans un fauteuil. Il publie ainsi une comédie, À quoi rêvent les jeunes filles ? en 1...

« Ce que j’ai aimé dans cette pièce c’est les différentes prémonitions liées à la mort qu’écrit l’auteur. Ce que j’ai retenu de cette pièce, c'est qu'elle semble dire que les gens les plus cyniques sont parfois ceux qui parlent le mieux d'amour, et que, inversement, ceux qui sont le plus submergé par le sentiment amoureux sont ceux que l'émotion étouffe et rendent muet de stupeur devant l'objet de leur désir. C’est un curieux paradoxe que l'auteur met en scène brillamment dans cette pièce... mais qui se vérifie aussi très souvent dans la vie quotidienne. Il vaut aussi la peine de lire cette pièce uniquement pour des répliques comme: "j'aimerais mieux mourir que d'attenter à mes jours", prononcée par Octave. C’est grâce à tous ces argument que ma note de plaisir de lecture est de 18. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles