Devoir de Philosophie

HUIS CLOS de Jean-Paul Sartre (résumé & analyse)

Extrait du document

sartre

HUIS CLOS de Jean-Paul Sartre. Pièce en un acte, 1944.

 

Trois canapés dans un salon Napoléon ni, où règne une chaleur étouffante : la scène est en enfer. Trois morts réunis par le hasard, semble-t-il, s’y affrontent dans un face-à-face sans pitié. Chacun, tour à tour victime et bourreau, se trouve mis à nu devant les deux autres, sans rien pouvoir modifier à une vie accomplie. Garcin, journaliste pacifiste, a tenté de s’enfuir, une fois la guerre déclarée; il est mort fusillé, mais sans héroïsme. Inès, employée des Postes et lesbienne, est morte gazée par son amie, après l’avoir poussée à bout pour mieux la posséder. Estelle enfin, femme du monde irréfléchie et hypocrite, a noyé l’enfant illégitime qu’elle a eu de son amant, provoquant ainsi le suicide de celui-ci. Nul couple possible dans ce trio infernal: on ne peut s’aimer sous le regard d’un tiers. Dans ce huis clos sans miroir ni sommeil, les personnages n’existent plus, pourtant, que dans le regard d’autrui, qui leur renvoie à jamais le reflet de leur atroce vérité: «L’enfer, c’est les Autres. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles