Devoir de Philosophie

Les racines du Ciel de Romain Gary analyse écocritique

Publié le 09/06/2022

Extrait du document

gary

« Les Racines du ciel - Romain Gary 1/ Résumé de l’œuvre choisie Ce roman de Romain Gary relate une série d’événements fictifs prenant place au Tchad à l’époque où on parlait encore d’Afrique équatoriale française. Dans la première partie de l'œuvre, le lecteur reconstitue des faits par un discours rapporté : Saint Denis, un vieil administrateur colonial qui vit seul dans la brousse depuis plus de 20 ans, s’épanche auprès du père Tassin. Il a en effet été touché personnellement dans cette affaire, qui du reste n’a laissé personne indifférent à Fort-Lamy, l’actuelle N'Djaména. Nous apprenons comment Morel, le protagoniste principal du roman, est arrivé en AEF, avec pour but de faire interdire la chasse aux éléphants, et comment, après l’échec de sa pétition, il a “pris le maquis”, se vengeant des chasseurs et marchands d’ivoire. L’affaire prend un tournant politique lorsque le rejoignent différents contestataires qui se servent de sa légende. Dans la deuxième partie, le récit se fait toujours au discours rapporté multiple, et le narrateur omniscient nous rapporte les impressions de différents concernés : alliés de Morels, revendicateurs de l’indépendance africaine, administrateurs de régions, journalistes, tout en se servant de sauts temporels pour nous donner des aperçus rétrospectifs des événements. Les différentes nationalités des personnages soulignent le caractère universel du roman. Nous suivons d’abord le procès où sont jugés les alliés de Morel, tandis que celui-ci reste introuvable. Nous apprenons ce qui s’est passé juste avant la capture des uns et la disparition de l’autre : pendant que les éléphants meurent de soif à cause de la sécheresse, Morel, rejoint par Peer Qvist, Minna, Forsythe, Habib et Youssef, continue les attaques à main armées sur chasseurs d’éléphants, voulant attirer l’attention du public sur les éléphants afin qu’à la très prochaine réunion sur la protection de la nature de Bukavu le problème ne puisse être écarté. Mais Morel s’attire la haine de plusieurs personnages : le chasseur Orsini, nourri par sa haine de Morel et son sentiment d’insignifiance, par en croisade contre les éléphants, et finira piétiné. Waïtari, figure politique indépendantiste majeure, enjoint une troupe de soldats à massacrer les éléphants fuyant la sécheresse au lac Kuru afin d’en finir avec le mythe d’une Afrique qui serait “le jardin »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles