Devoir de Philosophie

Résumé introduction à la socio histoire de Gérard Noiriel

Publié le 03/04/2022

Extrait du document

histoire

« Coquis Manon, n°22106696 Faire le compte rendu de l'introduction et des 2 premières parties de l’ouvrage de Noiriel (Gérard), Introduction à la socio-histoire, La Découverte, 2008, c’est-à-dire de la page 3 à la page 52. - ce manuel est consultable sur Cairn, mais attention pensez à bien passer par l!ent et le portail de la Bibliothèque universitaire, ce qui vous permettra d’être reconnu comme étudiant de l’université d!Orléans et de ne pas avoir à payer pour la lecture de cet ouvrage. - votre résumé devra faire impérativement entre 1000 et 1400 mots, mais attention un résumé suppose que vous reformulez les informations du texte en utilisant au maximum vos propres mots. Le principe est d'arriver à simplifier le contenu d’un texte tout en gardant l'essentiel de son sens. Attention n’oubliez pas que le dépôt sur Célène, qui est obligatoire, permet au correcteur de vérifier facilement si votre compte rendu « s'inspire » du travail d’un de vos camarades ou s!il se contente de reprendre intégralement des passages du chapitre à résumer. - votre compte rendu doit être en bon français et sans fautes d'orthographe - ce compte rendu sera à rendre pour le 29 mars 2022 à 15h30. ——————————————————————————————————————— Les principes fondateurs de la socio-histoire datent du XIXe siècle et permettent de mettre en évidence ce que le passé provoque sur le présent : les relations du pouvoir de la socio-histoire avec le conflit entre individus ou encore la domination sociale. Il faut d’abord restituer la socio histoire au sein de ces deux domaines.L'Histoire en tant que discipline scientifique permet d'expliquer et d'analyser le passé, bien que les individus en soient plus présents pour témoigner. Pendant longtemps, l'Histoire a été réservée à des membres de la bourgeoisie, en effet cette discipline demandait des connaissances étroites sur certains sujets que les populations de classes inférieures peuvent difficilement avoir acquises. Là où les historiens vont utiliser des sources pour raconter les événements, la sociologie va s’en écarter, tout en s’appuyant sur celle-ci ainsi que sur la science et sur l'étude des individus en particulier. En effet, la révolution industrielle, au XIXe siècle, a ouvert de nombreux changements dans la société. La naissance de cette discipline coïncide donc avec ces changements. Plusieurs noms sont à retenir : Karl Marx qui se consacre surtout sur les différentes classes sociales. Emile Durkheim, quant à lui, se consacre à la naissance de la société. La société a une liaison de distance avec la solidarité et la relation du pouvoir. Sa théorie est de trouver un remède pour cette dernière afin qu’elle devienne meilleure, puisque l’être humain ne choisit pas dans le monde où il vit mais il naît dans un monde où il doit s’adapter. Max Weber, quant à lui, suit la théorie de Durkheim. Il se concentre plus sur les rapports de dominations et l’opposition entre les individus. Le rapport entre eux est pour lui 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles