Devoir de Philosophie

SOLEILS DES INDÉPENDANCES (Les) d'Amadou Kourouma : Fiche de lecture

Publié le 18/11/2018

Extrait du document

lecture

SOLEILS DES INDÉPENDANCES (Les) Amadou Kourouma. Roman, 1968.

 

Ce roman est celui de la déchéance et de la déception: celle de Fama, le «dernier et légitime descendant des princes Doumbouya du Horodougou, totem panthère». Cet homme, qui est né dans l’opulence et l’honneur, qui a lutté de toutes ses forces contre le pouvoir colonial, n’a gagné aucune des récompenses qu’il croyait avoir méritées au lendemain de l’indépendance: les « soleils des indépendances » ne lui ont apporté que «la carte d’identité et celle du Parti unique»... Le roman de Kourouma critique, avec violence et lucidité, la colonisation et les nouveaux pouvoirs en place, véritables fléaux qui se sont abattus sur l’Afrique, telle « une nuée de sauterelles».

lecture

« •dernier et légitime desce ndant des princes Doumbouya du Horodougou. totem panthère •. Cet homme, qui est né dans l'opulence et l'honneur, qui a lutté de toutes ses forces contre le pouvoir colonial, n'a gagné aucune des récompenses qu'il croyait avoir méri­ tées au lendemain de l'Indépendance: les •Soleils des indépendances• ne lui ont appor1é que •la carte d'identité et celle du Par1i unique • .. . Le roman de Kouro uma critique, avec violence et lucidité, la colonisation et les nouveaux pouvoirs en place, véritables fléaux qui se sont abattus sur l'Afrique, telle • une nuée de sauterelles•. Érilaillé de pro­ verbes et d'expressions malinké, ce récit est aussi une tentative pour défendre une identité et une langue propres; le français est adopté pour rendre le rythme et la structure de la langue malinké: •Nous avons une langue, le français ... à nous maintenant de la trans former selon nos besoins et nos exigences. • • Amadou Kourouma est né en 1927 en Côte-d'Ivoire. Les Soleils àes Indépen­ dances demeure son œuvre la plus connue. On lui doit également une pièce de théâtre, Tougnattgui, et un autre roman, Hommes. • Les Soleils des Indépendances. dans l'histoire du roman africain, assure la transition entre la littérature anticolo­ nialiste de la première période Œené Maran, Batouala*) et celle qui une fois l'indépendance acquise, critiquera les nouveaux régimes en place. ÉomON: Amadou Kourouma. Lei Solea8 des I!ldél>e l'ld4ncu. Le Seuil. • Points •. 1990 . .,nJD2• René Chemaln. L'I� den$ le roman afncaùt d'eXJ) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles