Devoir de Philosophie

?En quoi l?agriculture est-elle un facteur de fragmentation des espaces

Voir sur l'admin

Extrait du document

agriculture ?En quoi l?agriculture est-elle un facteur de fragmentation des espaces ruraux dans le monde ?

La population rurale est toujours importante à l'échelle mondiale malgré la forte urbanisation, et l'agriculture reste un secteur-clé. Toutefois, les espaces agricoles connaissent des transformations importantes : l'agriculture change et de nouvelles activités se développent. Les populations rurales évoluent également. Entre permanences et mutations, les espaces ruraux, étant des espaces de faible densité marquées par une forte couverture végétale, une abondance de paysages agricoles et une forte conscience identitaire sont fragmentés, c?est-à-dire que ces espaces souffrent d?une perte de cohésion des unités plus petites qui les composent. Mais en quoi l?agriculture est-elle un facteur de fragmentation des espaces ruraux dans le monde ? Pour répondre à cette problématique, nous allons d?abord étudier la population rurale et la place de l?agriculture, puis les interactions entre les espaces urbains et les espaces ruraux agricoles.

Axe I : La population rurale et la place de l?agriculture

Premièrement, nous allons nous intéresser à la production dans les espaces ruraux agricoles. Comme indique dans le nom, les espaces ruraux agricoles tournent majoritairement autours de l?agriculture, donc généralement ...

« machinisée, qui fracture les espaces ruraux agricoles. Comme solution, le pays pratique plutôt de l’exportation, majoritairement de coton. Finalement, nous allons analyser la répartition des espaces ruraux agricoles. Depuis 2007, dans le monde, la population urbaine est plus nombreuse que la population rurale. En France en 2018, la population rurale représente 45% de la population totale : les ruraux sont environ 3,4 milliards. On note une différence de répartition de cette population entre les pays du Sud et les pays du Nord : le pourcentage de ruraux est important dans les pays du Sud, car de nombreux pays d'Afrique ou du Sud de l'Asie ont des pourcentages de population rurale supérieurs à 50. L'Asie du Sud est la région du monde la plus rurale, les habitants des campagnes y représentent 66% de la population totale. En Afrique subsaharienne, la population rurale représente encore 60% de la population, 44% en Asie de l'Est. L'Amérique latine est au contraire peu rurale (20% de la population totale de la région). En revanche la population rurale est moins nombreuse dans les pays du Nord. Elle représente 18% de la population totale en Amérique du Nord et 24% au sein de l'Union européenne. La comparaison selon le niveau de développement montre que la ruralité est plus faible dans les pays les plus riches. Si la population rurale représente 66% de la population totale dans les Pays les moins avancés, les ruraux comptent pour moins de 20% de la population des États les plus riches. Axe II : Interactions entre les espaces urbains et les espaces ruraux agricoles Ensuite, nous pouvons examiner les espaces ruraux agricoles isolés. Les territoires ruraux dans les pays développés sont souvent enclavés, isolés et éloignés des villes. Une place importante est laissée aux champs, aux friches et à la forêt. Ce sont des espaces dont les densités de population sont faibles, inférieures à 30 hab./km², et leur évolution démographique se caractérise par le vieillissement de leur population. L'accroissement naturel est faible ou négatif, comme le solde migratoire qui est marqué par le départ des habitants jeunes. Finalement, nous allons traiter l’étalement urbain et les conflits d’usage. L’ étalement urbain est la progression des surfaces urbanisées à la périphérie des villes. Cela concerne, en occident l'habitat, en grande partie des maisons individuelles, mais aussi de nombreuses entreprises qui nécessitent de grandes surfaces et parmi elles des centres commerciaux. En conséquence, les espaces ruraux agricoles se font grignoter et lentement urbanisés. Le Mexico en est un bon exemple, car Mexico connait un processus d’urbanisation de ses campagnes, en lien avec deux processus : d'une part, l’exode rural, et d’autre part, la périurbanisation, qui consiste à des populations cherchant un milieu de vie plus calme dans les espaces ruraux proches. À cause de l’arrivée d’une grande diversité de populations, les habitants autochtones et ces nouveaux arrivants n’ont à peine de points communs, et ont des pratiques totalement différentes. Entre les agriculteurs, les nouveaux arrivants et les défenseurs de l'environnement, se créent des tensions sources de conflits d’usage, ce qui amène à la disparition et la fracturation des espaces ruraux agricoles. En conclusion, l’agriculture est en effet un facteur de la fragmentation des espaces ruraux agricoles dans le monde, »

Le document : "?En quoi l?agriculture est-elle un facteur de fragmentation des espaces" compte 1096 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document ?En quoi l?agriculture est-elle un facteur de fragmentation des espaces

Liens utiles