Devoir de Philosophie

Le discours de Bayeux du général de Gaulle, 16 juin 1946. Etude de document.

Extrait du document

discours

Le général de Gaulle critique les projets institutionnels de la IVe République.

« Certes, il est de l'essence même de la démocratie que les opinions s' expriment et qu' elles s'efforcent, par le suffrage, d' orienter, suivant leur conception, l'action publique et la législation. ( ... )

Il est clair et il est entendu que le vote définitif des lois et des budgets revient à une assemblée élue au suffrage universel et direct. ( ... )

• Résumé : Ce texte fait ressortir trois idées :

1. De Gaulle est d'accord avec les partis sur l'exercice du pouvoir législatif par le Parlement

2. Il est en désaccord avec eux sur l'exercice du pouvoir exécutif, qui doit selon lui être indépendant

3. Il est également en désaccord sur les pouvoirs du Président de la République, qui doivent selon lui être importants.

« ....... ....... ....... ........ ................ .. ................ il doit faire équilibre , et si chacun des membres du gouvernement , lequel est collectivement responsable devant la représentation nationale toute entière, n'était, à son poste, que le mandataire d'un parti ? C'est donc du chef de l'État , placé au-dessus des partis , élu par un collège qui englobe le Parlement , mais beaucoup plus large et composé de manière à faire de lui le président de l'Union française, en même temps que celui de la République, que doit procéder le pouvoir exécutif. » Question I Charles de Gaulle , Di sco urs e t m essag es, Pion , 1970 . 3. Comment envisage-t-il les rap­ ports du pouvoir exécutif et du pou­ voir législatif 1 4. Quelle proposition fait-il 1 Com­ parez ses conceptions avec les dispo­ sitions de la constitution de 1946. • Le texte : Il s'agit d'un discours du général de Gaulle prononcé à Bayeux, en Normandie , le 16 juin 1946. • L'auteur: Le général de Gaulle a mené la libération de la France, par la coordination de la résistance contre /'Occupation allemande de 1940 à 1944, et par la participation aux opérations militaires des Alliés . De 1944 au 20 janvier 1946, il a dirigé le Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) qui a rétabli la légalité républicaine et la démocratie . • Le contexte : En 1945, les Français ont élu une Assemblée constituante chargée d'élaborer la Constitution de la IV• République. Cette Assemblée est dominée par trois partis : le PC, la SFIO et le MRP, dont la coalition est appelée « tripartisme ». Le désaccord entre de Gaulle et ces partis provoque la démission de de Gaulle en janvier 1946. En juin, alors que les Français viennent de repousser par référendum un premier projet de Constitution, tout en reconduisant la coalition majoritaire à /'Assemblée, de Gaulle commémore à Bayeux la Ubération de la Normandie et exprime ses positions au sujet de la nouvelle Constitution . ~ .......... ................................... ......................... ....................................... ................ ..................... ....... : »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles