Devoir de Philosophie

SUÈDE: Une reprise économique récente.

Publié le 25/10/2012

Extrait du document

SUÈDE: Une reprise économique récente. Après plusieurs années de décroissance, les chiffres de l'économie suédoise montrent une reprise depuis quelques années. Un résultat obtenu par une politique d'austérité, et une multiplication des échanges commerciaux avec le reste de l'Europe. Dès le xixe siècle la Suède a connu une forte industrialisation basée sur l'exploitation forestière, puis sur la métallurgie (bassin ferrifère de Kiruna). Aujourd'hui, l'industrie est très diversifiée bien qu'elle emploie moins de 25 % de la population active. Si les secteurs traditionnels, comme la sidérurgie et les chantiers navals, ont reculé, les secteurs forts s'imposent sur le marché international. L'agriculture, quant à elle, a vu sa part diminuer r&e...

« Ag rieu ltu re CJ Terres non productives - Forêts CJ Ëlevage bovin ivle CJ Cultures Ports kholm )sund SUÈDE Une repr i se économique récente Après plusieurs années de décroissance, les chiffres de l'économie suédoise montrent une reprise depuis quelques années. Un résultat obtenu par une politique d'austérité, et une multiplication des échanges commerciaux avec le reste de l'Europe . Dès le XIX" siècle la Suède a connu une forte industrialisation basée sur l'exploitation fores­ tière, puis sur la métallurgie (bassin ferrifère de Kiruna). Aujourd'hui, l'industrie est très diversi­ fiée bien qu'elle emploie moins de 25 % de la population active. Si les secteurs traditionnels, comme la sidérurgie et les chantiers navals, ont reculé, les secteurs forts s'imposent sur le mar­ ché international. L:agriculture, quant à elle, a vu sa part diminuer régulièreme nt et représente actuellement 2,2% du PNB. L:in dustrie agro-ali­ mentaire reste cependant puissante. Alors que la Suède ne possède pas de minerai énergé­ tique, la consommation d'énergie est particu­ lièrement élevée dans le pays, ce qui est source de déséq u ilibre . Au début de l'année 1993 , elle a connu une crise économique importante fai­ sant suite à deux années consécutives de décroissance . En 1994, la croissance a cepen­ dant repris, affichant un taux de 2, 1 %, alors qu'il était descendu à- 2,7% en 1993. Les invest isse­ ments ont éga lement augmenté, soit - 0,4 % contre -17,6 % en 1993. Le secteur industrie l a été le premier bénéficiaire de la reprise avec + 27,7 %.Ainsi l'industrie automobile, de déve­ loppement récent, s'impose avec des firmes de réputation mondiale .. Une libéralisation de l'économie Très dépendante de son commerce extérieur, la Suède reste fragile malgré d'importants efforts pour accroître sa compétitivité.Avec un marché intérieur très étroit, la Suède dépend en effet fortement de ses relations commerciales exté­ rieures. Or, son commerce extérieur reste moyen, les exportations représentant 23 % du PIB (contre 56 % en Belgique). Malgré les efforts entrepris pour participer à la compétition A SAVOIR • Nom officiel : Royaume de Suède. • Régime : monarchie parlementaire . • Capitale : Stockholm (1,5 million d'habitants) . • Superficie : 449 964 km1 • • Population : 8,5 millions d'hab itants . • Monnaie : couronne suédoise. • Port principal : Giiteborg (25,6 m illions de tonnes). inter nat ionale, l'économie su é d oise reste fra­ gile. Face aux difficultés, le gouvernem e nt a été contraint de convertir son socialisme « à la sué­ doise » à certa i nes thèses libérales, en s'orien­ tant vers une po l itique d 'austér ité; nota mmen t pour tenter de dim inu er le taux de chô mage qui, s'il reste l'un des plus bas d' E urope, a mal­ gré tout forteme nt augm enté au cours des der­ nières années. Il était de 7,4 % en 1994 alors qu'en 1990 il ne dépassait pas 1 ,5 %. Si l'adhé­ sion à l'Un ion e uropéenne fut gagnée de jus­ tesse en 1994 , les échanges commerciaux de la Suède s'effectu ent pour moitié avec les pays de l'Union. Le gouverneme nt suédois est parvenu finale­ ment à rétab lir la balance des paieme nts, défici­ taire depuis la fin des années 80. En 1994, celle­ ci a e n registré un solde positif, soit 7,5 milliards de couronnes . RESSOURCES • Agriculture (en milliers de tonnes): betterave à sucre (2 654), orge (1 690), blé (1 750), avoine (1 295), pomme de terre ( 1 260). • Bois: 51,7 millions de m1 • • Élevage (en milliers de têtes) : poulets (Il 500), porcs (2 280 ), bovins ( 1 800). • Pêche : 334 900 tonnes par an. EN CHIFFRES PNB PIB PIB/hab. Taux d'inflation Taux de croissance Taux de chômage Croissance démographique Population active Importations Exportations 235 milliards de dollars . 194,7 milliards de dollars. 17 473 dollars. 2,5 %. 2,1 '! •. 8%. 0,5%. 88 %. 51 7 66 millions de dollars. 61 293 millions de dollars. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles