Devoir de Philosophie

Commentaire: Comment à travers ce sonnet, Ronsard exprime-t-il sa passion à sa Dame ?

Extrait du document

« Luna Commentaire Ecrit Gnagni Au cours du 16eme siècle, Pierre de Ronsard poète de la Pléiade déclare son amour à sa Dame à travers le recueil « Sonnets pour Hélène ». En 1578, il écrit un sonnet en alexandrin nommé « Je suis votre amour… ». Tout cela pour s’efforcer d’attirer le regard et l’amour de sa belle afin qu’elle réponde à ses avances. Comment à travers ce sonnet, Ronsard exprime-t-il sa passion à sa Dame ? Un poème d’amour Dans ce poème, l’auteur exprime ce que lui procure le sentiment amoureux. Pour cela il utilise la tonalité pathétique pour attiser la pitié de sa Dame en intensifiant sa souffrance. Comme dans le premier quatrain ou il se décrit comme « malade » (v1) et le cœur transpercé de douleur. La tonalité lyrique se fait aussi apercevoir avec l’expression des sentiments et la répétition du pronom « je » (v 1, 3, 7,9 et 10). De plus, pour décrire les sensations provoquées par le sentiment amoureux le poète emploie plusieurs antithèses : « Froid » et « chaleur » s’opposent dans le vers 1 suivi par « ma flamme » et « mes pleurs » au vers 6. Ainsi que « guérir » (v8) qui s’oppose à la fois à « je meurs » (v7) et à « je trépasse » (v9) Mais ce qui ne laisse aucun doute sur le fait qu’il s’agit bien d’un le poème amoureux est le champ lexical de l’amour : « votre amour » (v1), « le cœur » (v3), « d’Amour » (v11), « L’Amour à la grenade » (v12) et « ma flamme » (v6) qui est une désignation métaphorique d brasier amoureux. Ce poème n’est pas seulement un poème d’amour, il évoque aussi une vision douloureuse de l’amour passionnel Qui exprime une douleur passionnelle Le poète exprime une douleur passionnelle a travers divers procédés poétiques. Il développe tout d’abord le champ lexical de la souffrance : »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles