Devoir de Philosophie

Extrait de Théophile de Viau, Pyrame et Thisbé. Commentaire

Publié le 30/08/2014

Extrait du document

pyrame

Cette scène clôt l'histoire tragique des amours de Pyrame et Thisbé en réunis­sant les deux amants dans la mort, dans une mise en scène émouvante par la parole et les images. Elle se rapproche du dénouement* de Roméo et Juliette, qui continue à émouvoir les spectateurs, plus de quatre siècles après les pre­mières représentations de la tragédie shakespearienne.

pyrame

« Chapitre 2 Le théâtre : texte et représentation 1) Une scène de dénouement* Régler le sort des différents personnages Mort de Pyrame : («Pyrame/Trépassé», notez l'enjambement*); mort de Thisbé ( « Enfonce là-dedans », «je ne pouvais mourir d'un coup plus gracieux»). Dénouer l'intrigue de façon cohérente Rappel des circonstances qui ont conduit Pyrame à se tuer ( « un soupçon » : il a cru Thisbé morte, dévorée par un lion). justification du suicide de Thisbé («Nous les joindrons là-bas et par nos saints accords,/Ne feront qu'un esprit de l'ombre de deux corps» : union dans l'au-delà faute d'un mariage terrestre). 2) L'efficacité dramaturgique de la scène Une parole pathétique Une douleur intime. Relevé des procédés propres au registre* pathétique : pre­ mière personne du singulier (spectacle d'une douleur vécue), champ lexical de la douleur puis de la mort, ponctuation expressive (exclamatives qui tra­ duisent une douleur exacerbée, interrogatives rhétoriques qui montrent que Thisbé est perdue). Une douleur universelle. La douleur de Thisbé est telle qu'elle gagne l'univers tout entier : bouleversement de la nature (personnification* des éléments naturels qui sont gagnés par la souffrance de la jeune femme). Une image efficace Le spectacle de la douleur. Thisbé émeut le spectateur par son visage ravagé par les larmes, sa posture qui traduit l'abattement, le ton de sa voix. Le spectacle de la mort. Mort violente de Thisbé («poignard», « Enfonce», « lame»). Image de sang et de larmes qui se grave dans l'esprit du spectateur. Cette scène clôt l'histoire tragique des amours de Pyrame et Thisbé en réunis­ sant les deux amants dans la mort, dans une mise en scène émouvante par la parole et les images. Elle se rapproche du dénouement* de Roméo et juliette, qui continue à émouvoir les spectateurs, plus de quatre siècles après les pre­ mières représentations de la tragédie shakespearienne. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles