Devoir de Philosophie

Joachim Du Bellay, Les Antiquités de Rome, « Comme on passe en été le torrent sans danger ».

Publié le 11/01/2020

Extrait du document

bellay

Joachim Du Bellay, Les Antiquités de Rome, « Comme on passe en été le torrent sans danger ».

Comme on passe en été le torrent sans danger,

Qui soulait en hiver être roi de la plaine,

Et ravir par les champs d'une fuite hautaine

L'espoir du laboureur et l'espoir du berger :

Comme on voit les couards animaux outrager

Le courageux lion gisant dessus l'arène,

Ensanglanter leurs dents, et d'une audace vaine

Provoquer l'ennemi qui ne se peut venger :

Et comme devant Troie on vit des Grecs encor

Braver les moins vaillants autour du corps d'Hector :

Ainsi ceux qui jadis soulaient, à tête basse,

Du triomphe romain la gloire accompagner,

Sur ces poudreux tombeaux exercent leur audace,

Et osent les vaincus les vainqueurs dédaigner.

 Commentaire composé

bellay

« • Poème qui se compose de deux strophes commençant par « Comme on » > anaphore et « Et comme (…) on ». • « On » : pronom personnel indéfini. Peut signifier tous les hommes, le poète, nous… Pronom qui permet de rester dans l’indéfini. • On est témoin. Cf. « passe » ; « voit » ; « vit ». B- Les volontés du torrent • Champ lexical de la nature. cf. « le torrent » ; « la plaine » ; « les champs » ; « laboureur » ; « berger »… Opposition entre les saisons « en été / en hiver » ; entre l’eau et la terre « le torrent / la plaine ». • Personnification du torrent. Cf. « Qui voulait en hiver être roi de la plaine »… => Désir de grandeur. Cf. aussi « hautaine ». Opposition entre « sans danger » : l’été quand il est moins fort et ses désirs, l’hiver, quand il est plus fort. • Volonté de nuire du torrent. Cf. « ravir » : « L'espoir du laboureur et l'espoir du berger » : parallélisme (celui qui travaille la terre, celui qui garde les moutons) + répétition de l’ « espoir » : insiste sur le fait qu’il veut leur ôter cet espoir. C- Attaque des lâches • Strophe 2 : champ lexical des animaux. Cf. « animaux ; lion ; leurs dents… ». • Antithèse : « couards animaux » / « courageux lion ». Opposition entre les caractères + opposition entre le pluriel et le singulier. • Les « couards animaux » = lâches : font des actes de barbarie. Cf. « outrager » ; « ensanglanter » ; « provoquer »… Montrez la lâcheté de ces animaux qui s’en prennent à des victimes. Cf. « gisant » ; « qui ne peut se venger ». Violence : « Ensanglanter leurs dents »… II- Constat du poète… A- Jadis • Références explicites au passé. Cf. l’utilisation du passé simple « on vit ». Cf. « jadis ». • Du Bellay : poète du XVIe siècle. Importance des références à l’Antiquité / cf. aussi le titre du recueil : Les Antiquités de Rome . Ex : « Troie » ; « Grecs » ; « Hector » ; « triomphe romain »… • « Braver les moins vaillants autour du corps d'Hector » : attitude lâche. « Encor » : est à la rime. Références mythologiques qui vont dans le même sens que ce qui a été évoqué dans les deux quatrains… »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles