Devoir de Philosophie

La littérature américaine

Publié le 10/11/2018

Extrait du document

• Henry David Thoreau (1817-1862), pacifiste et panthéiste, compose Walden ou la Vie dans les bois (1854). Il tient un journal et écrit des poésies. Il célèbre la vie primitive et fait de la quête de soi et de l'acte d'écriture ses priorités. Chez lui, le romantisme devient religion.

DES RACINES A L'AVANT-GARDE

Terre d'immigration et d'avenir, l'Amérique du « Nouveau Monde» et de la « Frontière » a favorisé l'émergence d'une littérature de la fuite en avant et du devenir perpétuel. pleine de contrastes et d'oppositions. Les écrivains américains immigrés se lancent d'abord à la recherche de leurs racines. l'exploration du territoire étant terminée, des événements historiques tragiques les poussent à explorer désormais le \"champ\" de la conscience et à secouer le puritanisme des fondateurs. lis tentent aussi d'arracher la réalité aux fictions qui la masquent et pour mieux appréhender cette réalité, ils y projettent des fictions qui la dévoileront. Plus que jamais, virtuel ou réel, le voyage est d'actualité.

LES ÉCRIVAINS ROMANTIQUES

Entre 1820 et 1865, les artistes sont témoins du miracle économique américain. Ils sont aussi les témoins des déchirements d'une nation encore fragile (guerre de Sécession, 1861-1865). Mais l'individualisme et le matérialisme américains sont contrebalancés par le désir d'une république parfaite, par les rêves des grands espaces et par un profond besoin d'absolu. Cette renaissance intellectuelle va d'abord s'appuyer sur le romantisme.

LE ROMANTISME COMME

LES FONDATEURS

Avant l'indépendance des États-Unis (1776)

Les premiers écrits sont surtout utilitaires.

• Benjamin Franklin (1706-1790) est le plus célèbre écrivain de la transition. Il pose, dans l'Almanach du bonhomme Richard (1732-1757), les bases d'une idéologie du succès et du progrès personnels.

MOYEN D'EXPRESSION INDIVIDUEL

• Nathaniel HAWTHORNE (1804-1864)

 

est considéré comme un des premiers émancipateurs du « rêve américain » dans la Lettre écarlate (1850) et la Maison aux sept pignons (1851). Il critique les notions de Bien et de Mal qui entravent le développement harmonieux de l'homme.

 

• Edgar Allan Poe (1809-1849) innove en se lançant dans l'exploration des labyrinthes de l'âme et des mécanismes de la pensée : Histoires extraordinaires (184Q-1845) dont le Puits et le Pendule (1843), le Double Assassinat de la rue

Après l'indépendance

Une vague patriotique fait émerger des thèmes proprement américains.

• Washington Irving (1783-1859) est tiraillé entre son attachement aux formes de la littérature européenne et son attrait pour le pittoresque et l'extravagant. En 1819, il compose The Sketch Book et devient

Morgue (1841). l'auteur joue avec le mystérieux et l'étrange. Il fonde la littérature policière.

 

• Herman Melville (1819-1891) publieMoby Dick en 1851.

la baleine blanche traquée par le capitaine le premier écrivain américain à vivre de sa plume.

• James Fenimore Cooper

(1789-1851), surnommé « le Walter Scott américain », incarne l'individualisme et « l'esprit de la Frontière» grâce à son

héros Natty Bumppo, élevé chez les

bons Indiens. l'histoire de ce héros

est racontée dans une saga familiale : les Pionniers (1822) ; le Dernier des Mohicans (1826) ; la Prairie (1827) ; le Trappeur (1840) ; Tueur de daims (1841). Il est tenu pour le premier grand romancier américain.

Achab est le symbole de la recherche de la Vérité et de la quête de l'absolu. Dernier symbole allégorique du roman : Ismaël, seul rescapé et narrateur, n'échappe à la mort qu'en s'agrippant au cercueil de son ami, le bon sauvage.

Le romantisme COMME système DE PENSÉe

• Ralph Waldo Emerson (1803-1882) lance en 1836 un mouvement romantique particulier dans son essai Nature. l'auteur met en avant sa croyance inébranlable dans les pouvoirs spirituels de l'homme. Pour lui, dans le grand ordre universel, Dieu, les hommes et la Nature partagent la même ame, l'Âme suprême, l'« Oversoul ».

• Eugene O'Neill (1888-1953) est un dramaturge exceptionnel. Il écrit une quarantaine de pièces qui mêlent rêve et réalisme pour exprimer la grandeur tragique de l'homme (l'Empereur Jones, 1920; Anna Christie, 1921 ; Le deuil sied à Électre, 1931 ; Long Voyage dans la nuit, 1956).

 

• Maxwell Anderson (1888-1959) est l'auteur de nombreux drames

 

historiques souvent écrits en vers (la Reine Elisabeth, 1930 ; Voyage à Jérusalem, 1940).

 

• Thornton Wilder (1897-1975),

 

par des procédés néoromantiques, arrive à rendre l'ordinaire merveilleux et l'anodin universel (Notre Petite Ville, 1938).

« prisonniers du rêve américain (Gatsby le Magnifique, 1925 ; Tendre est la nuit, 1934; le Dernier Nabab, 1941). DES ÉCRIVAINS ANCRÉS DANS LE TERRITOIRE Le Middle West • Sherwood Anderson (1876-1941) qui s'intéresse surtout aux petites gens et donne à cette contrée sa première coloration littéraire avec Winesburg, Ohio (1919). • Sinclair Lewis (1885-1951) crée le personnage de Babbitt, archétype de l'Américain moyen, dans Grand'Rue (1920). Le Sud • William Faulkner (1897-1962) donne au Sud une vraie littérature. Son univers est empreint de fureur et de démesure. Il utilise une langue d'une richesse extraordinaire. Il est convaincu que l'art de l'écrivain le protège de la décadence morale et sociale de l'Amérique moderne (le Bruit et la Fureur, 1929 ; Lumière d'août, 1932 ; Absalon ! Absalon!, 1936; Requiem pour une nonne, 1951). • Erskine Caldwell (1903-1987} étale la violence, la luxure et la dépravation pour montrer la crise morale que traverse le Sud (la Route au tabac, 1932). �:;;;;;��---. .Jo hn Steinbeck (1902-1968) peint les milieux populaires californiens et _.exalte l'amitié et la solidarité l'épanouissement par la transgression. Le sexe et le cynisme sont des armes qu'il manie avec brio (Tropique du Cancer, 1934 ; Tropique du Capricorne, 1939 ; la Crucifixion en rose, 1945-1960). Le Mississippi • Richard Wright (1908-1960), premier Noir américain à avoir connu le succès littéraire, dénonce la ségrégation raciale (les Enfants de l'oncle Tom, 1938 ; Black Boy, 1945). •Eugene O'Neill (1888-1953) est un dramaturge exceptionnel. Il écrit une quarantaine de pièces qui mêlent rêve et réalisme pour exprimer la grandeur tragique de l'homme (l'Empereur Jones, 1920; Anna Chrisûe, 1921 ; Le deuil sied à Électre, 1931 ; 1---------------l Long Voyage dans la nuit, 1956). LES ONZE PRIX NOBEL AMÉRICAINS DE LITTÉRATURE 1930 : Sinclair Lewis 1936 : Eugène O'Neill 1938 : Pearl Buck 1949: Wii/ÏIIm Faulkner 1954 : Ernest Hemingway 1962 : John Steinbeck 1976 : Saul Bellow 1978 : Isaac Bashevis Singer 1980 : Czeslaw Milosz 1987 : /osepll Brotlslry 1993 : Toni Morrison · Maxwell Anderson (1888-1959) est l'auteur de nombreux drames historiques souvent écrits en vers (la Reine tlisabeth, 1930 ; Voyage à Jérusalem, 1940). • Thornton Wilder (1897-1975), par des procédés néoromantiques, arrive à rendre l'ordinaire merveilleux et l'anodin universel (Notre Petite Ville, 1938). DE L'APRD-GUERRE À NOS JOURS DES ÉCRIVAINS-JOURNALISTES • Truman Capote (1924-1984) mélange reportage et fiction, aborde l'homosexualité, met en scène deux psychopathes. Il parle de « réalisme expérimental » (Petit Déjeuner chez Tiffany, 1958; De sang-froid, 1965). ·Thomas Berger (né en 1924) brouille les pistes de l'histoire en y mêlant de la fiction (Little Big Man, 1964). • William Styron (né en 1925) reconstruit l'histoire à sa manière par le biais de textes apocryphes imaginés (les Confessions de Nat Turner, 1967 ; le Choix de Sophie, 1979). • Tom Wolfe (né en 1931) insère des faits réels dans un texte fait pour émouvoir et scandaliser plus que pour informer (Acid Test, 1968 ; le Bûcher des vanités, DES ÉCRIVAINS REPRÉSENTATIFS • Saul Bellow (né en 1915) privilégie l'humour et l'ironie pour explorer la condition humaine communauté juive nord-américaine (/es Aventures d'Augie March, 1953 ; Herzog, 1964 ; le Cœur à bout de souffle, 1987). • Philip Roth (né en 1933) est un révolté partagé entre le burlesque et la confession. Il a créé le thème du « ghostwriter » et un écrivain-héros nommé Nathan Zuckerman (Portnoy et son complexe, 1969; la Leçon d'anatomie, 1983; Décepûon, 1990). • Isaac Bashevis Singer(1904-1991) est un écrivain d'expression yiddish. Ses héros ont quelque chose du paysan polonais et du juif persécuté (la Corne du bélier, 1935 ; le Magicien de Lublin, 1960}. Les romanciers afro-américains • Ralph Ellison (1914-1994} cherche à se comprendre dans un monde qui rejette les significations. Il est l'auteur d'un livre célèbre : Homme invisible, pour qui chantes-tu ? (1952). ·lames Baldwin (1924-1987}, fils d'un pasteur noir, homosexuel, se bat pour la libération de l'individu (Giovanni, mon ami, 1955; Histoire d'une trahison, 1962). Les porte-parole de la négritude • Toni Morrison (née en 1931) pratique une écriture pour les Noirs. Les traditions orales de l'Afrique, la magie, les fantômes émaillent ses textes. Elle donne la parole au Noir dans sa recherche d'identité (Sula, 1973 ; Beloved, 1987 ; Jazz, 1992). • Alice Walker (née en 1944) suit ses traces avec La Couleur pourpre, 1982. Les porte-parole de l'indianité • N. Scott Momaday (né en 1934), James Welch (né en 1940), Louise Erdrich (née en 1954) et Leslie Marmon Silko (née en 1948). L'émergence d'écrivains asiatiques américains ·Amy Tan (né en 1952), David Wong Louie (né en 1955) et Gish Jen (né en 1956). Les écrivains du Sud · Carson McCullers (1917-1967) crée des personnages grotesques marqués par leurs tares ou leur perversité (Le cœur est un chasseur solitaire, 1940 ; la Ballade du café triste, 1951). • Flannery O'Connor (1925-1964) privilégie la nouvelle. Son œuvre, ancrée dans le Sud, est inspirée par le catholicisme (Les braves gens ne courent pas les rues, 1955). LES ÉCRIVAINS DE LA MAR�INALITÉ 1 l'Amérique (les Nus et Morts, 1948 ; les Armées de la nuit, 1968). • John Hawkes (né en 1925) produit des fictions aux paysages oniriques, aux scènes terrifiantes portées par le désir, l'érotisme et la morbidité (Seconde Peau, 1964 ; Whist/ejacket, 1988). • John Updike (né en 1932) a recours à l'ironie pour peindre les fantasmes et les mythes de la société américaine (Cœur de lièvre, 1960; le Centaure, 1963 ; Couples, 1968; les Sorcières d'Eastwick, 1984). • Joseph Helier (né en 1923), John Barth (né en 1930), Thomas Pinchon (né en 1937), Kurt Vonnegut Ir (né en 1922) et Ken Kesey (né en 1935), auteur de Vol au-dessus d'un nid de coucous (1962), se rattachent à cette avant-garde. L A Il NOUVELLE VIE » DE SAN fRANCISCO • Allen Ginsberg (1926-1997) en est le leader incontesté avec son poème Howl (1955). D'autres le suivent comme Gary Snyder (né en 1930). LE THÉATRE MODERNE • Tennessee Williams (1911- 1983), chef de file des nouveaux dramaturges, met en scène l'écrasement de l'individu par le temps qui passe, par le conformisme et par le matérialisme (la Ménagerie de verre, 1945; Un tramway nommé désir, 1947 ; la Chatte sur un toit brûlant, 1955). • Arthur Miller (né en 1915) veut faire passer un message en utilisant l'expérience du corps et de la parole pour casser le réel. Pour ce faire, il fragmente, rompt déconstruit le discours (Mort d'un commis voyageur, 1949 ; les Sorcières de Salem, 1953). QUELQUES CONTEMPORAINS MAJEURS • • James Ellroy (né en 1948) est un « bâtisseur de mythes » qui mêle histoire et fiction pour explorer en noir l'Amérique des années 1960 (le Dahlia noir, 1987; American Tabloid, 1995; Ma part d'ombre, 1996 ; American Death Tri p , 2001 ). les Vitamines du bonheur, 1985 ; les Trois Roses jaunes, 1988 ; A New Path to the Waterfa/1, 1989. • William T. Vollman (né en 1959) Récit-arc-en-cie/, 2000 ; Treize Récits et treize épitaphes, 1999. • lay Mdnemey (né en 1955) Journal d'un oiseau de nuit, 1984 ; Trente Ans et des poussières, 1992. DEUX PHÉNOMÈNES D'ÉDITION • Mary Higlns Clark est la reine du suspens. Elle a vendu 50 millions de livres aux États-Unis et 25 millions en France, toutes éditions confondues. Grand Prix de littérature policière pour la Nuit du renard en 1980. • Stephen King (né en 1947) est le maître de l'horreur et du fantastique, également familier des très gros tirages. Nombre de ses romans ont été portés à l'écran. En mars 2000, il lance un " roman » sur le Net en version numérique : il en vend 400 000 exemplaires dès le premier jour, à 2,5 dollars le chapitre ! (Dead zone, 1983 ; la Ligne verte, 1999 ; les Cœurs perdus en Adantide, 1999) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles