Devoir de Philosophie

Etude de la figure du Cyclope dans l'Odyssée

Publié le 27/04/2022

Extrait du document

cyclope

« (Léa) INTRODUCTION L’Odyssée est une épopée grecque antique qui aurait été composée par Homère après L’Iliade vers la fin du VIIIè siècle avant Jésus Christ. Ces deux œuvres écrites par Homère sont considérées comme les « poèmes fondateurs » de la culture grecque antique. L’Odyssée raconte l’histoire du héros d’Ulysse qui mettra dix ans à rentrer chez lui sur l'île d’Ithaque, et retrouver sa famille. Dans cette aventure Ulysse rencontre de nombreuses créatures et personnages mythologique. Nous nous intéresserons aujourd’hui au chant IX qui relate la rencontre d’Ulysse et de ces compagnons avec les cyclopes et notamment Polyphème. Nous verrons qui de Polyphème ou d’Ulysse est vraiment le monstre. (Pierre) I. La Monstruosité A. Le Monstre Au cours de son voyage, Ulysse et ses compagnons traversent la mer Egée afin de relier Troie et Ithaque. Dans leur périple, ils seront amené à croiser la route des créatures qui freineront leur parcours et dont Ulysse ressortira vainqueur. Chacune de ses créatures sera pour l’équipage, et plus précisément Ulysse, l’occasion d’en tirer une leçon les valorisant. Dans l’Odyssée, chaque monstre présente un caractère unique. Ainsi, après avoir quitté l’île de Polyphème, vers qui nous reviendrons plus tard, Ulysse désormais maudit accostent sur le territoire des Lestrygons, géants anthropophages et impulsifs. Suite à sa malédiction Ulysse craignant pour sa vie décide d’envoyer ses hommes en éclaireurs plutôt que d’aller les rencontrer en personne. Cette décision amènera à la destruction presque totale de sa flotte après que ses éclaireurs aient supposément offensé les Lestrygons. Ici, Ulysse se confronte à ses propre faiblesses, notamment celle de ne pas être aller en personne rencontrer les géants avec qui il aurait pu trouver une issue moins sanguinaire. La rencontre suivante d’Ulysse se fait en mer avec les sirènes, créatures mi femmes, mi oiseaux aux chants envoûtants. Lors de cette épreuve, Ulysse décide de tirer des leçons de sa rencontre précédente et souhaite affronter l’épreuve, choisissant de confronter le chant des sirènes. Ici, le monstre est autant une menace qu’un atout puisque Ulysse apprendra de ces chants divinatoires. Après cela, c’est à Charybde et Scylla qu’Ulysse devra faire face. Là leçon qu’il en tirera ici est celle du sacrifice puisqu’il lui est préférable de perdre quelques hommes avec Scylla plutôt que son vaisseau tout entier dans Charybde. Le monstre est donc celui qui met à l’épreuve l’humanité d’Ulysse, sa capacité à survivre intelligemment. Et c’est avec Polyphème le cyclope que tout commence. B. L’aspect physique Dans le texte original, peu d’éléments permettent de véritablement déterminer l’aspect du cyclope mais une chose est sûre, il en est un. Tout d’abord, sa grande taille le détache immédiatement du communs des mortels puisqu’il est capable de sa seule force de déplacer un rocher bloquant l’entrée de sa grotte que même 22 chariots ne pourraient le faire bouger. Ici, c’est la brutalité physique et sauvage qui est mise en évidence, une force titanesque mise au service d’un être qui l’est tout autant. L’autre caractéristique relative aux cyclopes est leur œil unique et rond. Cette divergence peut se lire d’un point de vue purement littérale comme une simple volonté de rendre la créature plus dérangeante à observer qu’elle ne l’est déjà. Mais on peut également rattacher cet aspect de leur nature a une représentation mythifiée de la force des volcans dont l’œil représenterait le cratère, les cyclopes étant aussi connus pour être les forgerons du dieu Héphaïstos. Enfin, cet œil unique peut également signifier l’incapacité des cyclope à faire preuve d’une certaine forme d’intelligence car l’absence de vision binoculaire conduit à l’absence de la »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles