Devoir de Philosophie

ALAIN (Émile Chartier, dit)

Extrait du document

alain

ALAIN (Émile Chartier, dit), philosophe français ( Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951). Usant dans sa pédagogie d'une méthode fréquemment comparée à l'irrévérence socratique, il exerça une influence profonde sur l'enseignement de la philosophie par l'intermédiaire de ses nombreux élèves du lycée de Rouen, puis du lycée Henri-IV, à Paris. Sa pensée se résume en un humanisme cartésien soucieux d'hygiène mentale et une réflexion sur le pouvoir destinée à assurer la sauvegarde de l'individu contre toutes les tyrannies (le Citoyen contre les pouvoirs, 1926). Philosophie du bon sens, souvent interprétée comme la théorie d'un juste milieu centrée sur le radical-socialisme de la IIIe République, qui retrouve le sens du corps et restaure la valeur du geste artisanal, et dont le moyen d'expression privilégié est le propos, caractérisé par la densité et la liberté d'allure de la revue (Alain collabora régulièrement à la Nouvelle Revue française} et du journal (la Dépêche de Rouen, 1906-1914). Son esthétique (Sys-tème des beaux-arts, 1920 ; nouv. éd. 1926 ; Propos sur l'esthétique, 1923 ; Propos de littérature, 1934 ; Préliminaires à l'esthétique, 1939) est celle d'un moraliste nourri de la tradition (de ses contemporains, il ne reconnaît guère que Claudel et Valéry) et de la fidélité à quelques livres (il prétendait avoir lu cinquante fois la Chartreuse de Parme]. Au milieu du bruit technologique et de la fureur politique du monde moderne, Alain apparaît comme la dernière incarnation de l'utopie culturelle fondée sur les « humanités ».

Liens utiles