Devoir de Philosophie

Dissertation: « Douter,est-ce renoncer à la vérité ? »

Publié le 29/03/2015

Extrait du document

Julien TSTL2 BALLEYDIER Dissertation de Philosophie : « Douter,est-ce renoncer à la vérité ? » La vérité est une notion fondamentale et ancestrale ayant été définie par l'Homme pour structurer,organiser le monde complexe qui l'entoure,sans quoi,le comportement des différentes civilisations au fil des siècles aurait été proche voire similaire aux comportements de certaines espèce animales n'étant guidées que par leurs instincts bestiaux. Chaque jour,de nouveaux éléments, de nouvelles idées sont qualifiés comme étant « vrais »,ceci faisant de nous des êtres civilisés, capables de communiquer,d'agir,en suivant les mêmes conventions établies au fil de l'histoire de l'Humanité. Cependant,cette vérité peut dans certains cas être contestée,quand il s'agit par exemple de vérités liées au sciences expérimentales,en effet,les sciences expérimentales n'étant pas une science exacte,d'où le terme « expérimentales »,ces dernières sont en perpétuelle évolution et donc certains faits ou phénomènes étant qualifiés de « vrai » peuvent êtres soudainement discutés et réfutés contrairement au Sciences Mathématiques par exemple qui elles possèdent de nombreuses conventions ayant étés décidées à un moment donné,tel le choix que le chiffre 1 soit avant le chiffre 2 ou encore que 2+2 soit égale à 4. Ceci nous amène directement au deuxième aspect de la problématique qui est la notion de « doute ». Quand une vérité est remis en cause,on laisse alors place au doute,cette sensation nous faisant perdre nos repères et nos idées sur le fait en question,le doute génère alors une série de questionnement en vue de trouver une solution,une réponse concrète à la problématique se présentant à nous. Le doute est au coeur du monde philosophique et plus particulièrement au coeur d'une des branches de la philosophie étant les métaphysiques où le but principal est la recherche des causes des premiers principes,ainsi la métaphysique est basée sur la remise en cause de la vérité,donc,d'un point de vue philosophique,vu sous cet angle,le doute apparaît au premier abord comme une entrave à la vérité. Néanmoins douter n'est-il pas finalement nécessaire afin d'établir correctement la vérité ?,en effet,on pourrait se demander si finalement, l'aboutissement à une vérité ne passerait pas par une série de questionnements visant à éliminer les théories non plausibles,dans le but de cibler une vérité,et non pas une réalité,nous semblant logique et sensée.Mais cette problématique soulève également un autre point important. Dans certains cas particuliers,douter peut être un moyen de se « protéger » d'une vérité et généralement dans ce genre de cas,également se « protéger » d'une réalité trop dur à accepter,telle que la mort d'un proche,on préfère donc tout bonnement ignorer cette vérité. Ce point nous amène au dernier aspect de cette problématique étant définit par le terme « renoncer ».En général,ce terme signifie l'abandon total d'une idée suite à un découragement d...

« principal est la recherche des causes des premiers principes,ainsi la métaphysique est basée sur la remise en cause de la vérité,donc,d'un point de vue philosophique,vu sous cet angle,le doute apparaît au premier abord comme une entrave à la vérité. Néanmoins douter n'est-il pas finalement nécessaire afin d'établir correctement la vérité ?,en effet,on pourrait se demander si finalement, l'aboutissement à une vérité ne passerait pas par une série de questionnements visant à éliminer les théories non plausibles,dans le but de cibler une vérité,et non pas une réalité,nous semblant logique et sensée.Mais cette problématique soulève également un autre point important. Dans certains cas particuliers,douter peut être un moyen de se « protéger » d'une vérité et généralement dans ce genre de cas,également se « protéger » d'une réalité trop dur à accepter,telle que la mort d'un proche,on préfère donc tout bonnement ignorer cette vérité. Ce point nous amène au dernier aspect de cette problématique étant définit par le terme « renoncer ».En général,ce terme signifie l'abandon total d'une idée suite à un découragement dû à une tâche trop difficile,suite à une persuasion appuyée par des contres-arguments en défaveur de cette idée ou encore suite,comme évoquer précédemment,au dénie de cette idée,cette dernière étant trop dur à accepter. Le fait de douter peut indéniablement nous amener à contester une vérité et donc de renoncer à cette dernière,aussi plausible nous semblait-elle dans le passé. Douter de certaines théories un peu subjectives,aujourd'hui décrites comme étant « vrais » peut sembler tout à fait logique. En effet dire que l'herbe fraîche est « verte » n'est pas plus logique et « vrai » que de dire que l'herbe fraîche est « bleu »,nous avons décider que la couleur de l'herbe fraîche serait qualifier de « verte »,mais ce genre de question est condamné à rester sans réponse ne pouvant être appuyé par des preuves concrètes. Dans ce cas précis de vérités établies par conventions dans des temps immémoriaux,il est aisé de laisser le doute nous convaincre de renoncer à la vérité.Cette idée de vérités établies n'ai pas sans rappeler la philosophie de Montaigne,philosophe sceptique ne sachant pas où est la vérité. A travers Les Essais ,Montaigne cherche à comprendre le monde qui l'entoure sans jamais ne prendre part à un point de vue précis,ce dernier ne croit en aucune vérité,pour lui on ne peut pas discerner le vrai du faux,sa philosophie tient sur le fait que « notre raison est faible et ne nous permet pas d'atteindre la vérité ». Pour lui,l'homme,bien qu’étant un être pensant et conscient de sa propre »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles