Devoir de Philosophie

Embellir la vie, est-ce la fonction de l'art ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Ainsi, si l'art est l'expression de la beauté : peut-on dire que l'art doit embellir le monde ?   I : l'art est plénitude :   Si nous affirmons que l'art est plénitude c'est en ce qu'il permet à l'homme d'être complet et épanoui. Ce sont les termes employés par Nietzche, pour qui l'art est ce par quoi l'homme peut s'accomplir pleinement. Pour lui, l'art est « générateur de perfection », achevé, tel que rien ne puisse être perçu comme supérieur. L'art nous procure joie et cette joie est révélatrice d'une plénitude d'être. Nietzche voit en l'art quelque chose de positif et de créatif pour les hommes ; c'est la puissance positive de la volonté, le mouvement même de la vie, que l'on retrouve dans l'art, il parle « d'affirmation ». Vient ensuite un autre terme auquel il relie l'art : la bénédiction. L'art est pour le philosophe allemand, un don, une grâce accordée à l'existence. Ainsi, l'art est un total épanouissement. Pour Nietzsche, « l'art doit embellir la vie, donc nous rendre nous-mêmes tolérables, aux autres et agréables si possible : ayant cette tâche en vue, il modère et nous tient en brides, crée des formes de civilités, lie ceux dont l'éducation n'est pas faite à des lois de convenance, de propreté, de politesse, leur apprend à parler et à se taire au bon moment ».

« Réponses: 1 - L'art embellit la vie en gommant ou en minimisant les aspects les moins agréables de l'existence.2 - En ce qu'une douleur, une angoisse ou une passion dont on comprend le sens deviennent plus supportables.3- Parce que les oeuvres ne sont que la résultante, un sous-produit de l'art. À trop y prêter attention, on risque demanquer le sens profond, consistant de l'activité artistique. II : L'art face à la laideur : L'art ne s'intéresse pas simplement aux objets beaux de la nature pour les reproduire, peut-on alors encore parler debeauté et d'embellissement ? En effet, la laideur a une place importante dans la sphère de l'esthétique. Pourcomprendre que l'embellissement peut surgir à travers la laideur par le biais de l'art, nous prendrons comme appuie lacitation de Kant : « l'art, ce n'est pas la représentation d'une belle chose, mais la belle représentation d'une chose ». Ce qui tend à dire que ce n'est pas l'objet lui-même, mais la représentation de l'objet qui suscite le jugement esthétique. Une laideur peut ainsi être transfigurée dans une œuvre d'art et procurer une satisfactionesthétique. Par exemple, la souffrance peut devenir belle sous les traits de la représentation : on y décèle alors unecertaine beauté qui est le fait de la représentation artistique même. Mais, nous ne devons pas non plus confondrebeau et agréable. Ces deux émotions liées à l'art sont différentes. Mais toutes deux donnent satisfaction. PourNietzsche, l'art est ce qui permet de supporter le poids de l'existence et de rendre les laideurs belles : l'art doitd'après lui « dissimuler ou réinterpréter tout ce qui est laid » . De cette manière, l'art est embellissement de la vie. III : l'art n'est pas imitation mais sublimation : L'art n'est pas imitation comme on pourrait le penser au départ et aussi à travers les textes de Platon qui bannit l'artde la cité le considérant comme trompeur, éloignant les hommes de la vérité. En effet, pour lui, l'art n'est que lareprésentation inférieure de la réalité : il détourne l'homme de trois degrés de la vérité (selon le schéma platonicienavec l'opposition faite entre monde intelligible et monde sensible). L'homme, qui se meut dans le monde intelligibleest déjà trompé une première fois par ce qui l'entoure, les sens : la vérité se trouve au dessus de lui dans le mondedes idées. Or, en voulant reproduire le monde dans les œuvres d'art, l'homme se détourne une nouvelle fois de lavérité. Mais, le tournant majeur que connait l'art au XVIIIème siècle, avec la notion d'esthétique et notamment avecl'invention de la photographie par la suite, l'art n'a plus comme fonction de redessiner la réalité. Au contraire, l'artacquiert la fonction d'éveiller un sentiment : celui du beau, de la jouissance esthétique. On cherche alors àengendrer un effet qui n'est pas celui de la simple contemplation de la nature sur la toile mais la contemplation de lasublimation de la réalité. L'artiste en donnant sa vision du monde, s'offre : il offre son imagination et la liberté d'yparticiper. L'art est donc ce qui permet d'aller au-delà de ce qui est donné, au-delà de ce que nos yeux peuventvoir quotidiennement. C'est une nouvelle manière de redécouvrir le monde. Conclusion : L'art éloigné de sa simple fonction imitatrice et s'affirmant dans la sphère de l'esthétique, acquiert un sens bien plusgrand que celui qu'il pouvait avoir au temps de Platon. L'art est affirmation de la vie, comme le dit Nietzsche : c'estle pouvoir créatif et de plénitude de l'homme qui s'incarne en lui. L'art est embellissement du monde et del'existence, pas seulement parce qu'il ne s'intéresse qu'aux objets beaux mais parce qu'il est représentation de labeauté même à travers des laideurs. L'art nous fait ressentir une émotion, une jouissance qui permet à l'être des'éprouver pleinement. L'embellissement provoqué par l'art n'est donc pas à comprendre qu'en terme de beauté :c'est un embellissement de l'être (plénitude), un embellissement des laideurs par les traits de l'art, c'est uneredécouverte du monde. L'art permet à l'être de voir le monde avec des yeux nouveaux et ainsi de mieuxl'appréhender. CITATIONS: 1- "Rien n'améliore autant le caractère que l'étude des beautés, qu'il s'agisse de la poésie, de l'éloquence, de la musique ou de lapeinture." Hume, Les essais esthétiques II. 2- "L'art et ses oeuvres, dans la mesure où elles sont jaillies de l'esprit et produites par lui, sont eux-mêmes de nature spirituelles."Hegel Esthétique. 3- "L'existence est une douleur constante, tantôt lamentable et tantôt terrible; ... Tout cela, envisagé dans la représentation pure oudans les oeuvres d'art est affranchi de toute douleur et présente un imposant spectacle." Schopenhauer, Le Monde comme volonté etcomme représentation. (Comprendre que la douleur représentée n'est plus une souffrance). 4- "L'art doit avant tout embellir la vie , donc nous rendre nous mêmes tolérables aux autres... de plus, l'art doit dissimuler ou réinterpréter tout ce qui est laid, ces choses pénibles, épouvantables et dégoûtantes..." Nietzsche, Humain, trop humain. 5- "C'est à cette mort de l'art que tend chaque oeuvre en visant à tuer toutes les autres." Adorno, Minima moralia 6- "L'art n'a d'autre objet que d'écarter les symboles pratiquement utiles ... enfin tout ce qui nous masque la réalité, pour nous mettreface à face avec la réalité même." Bergson, Le rire. »

Le document : "Embellir la vie, est-ce la fonction de l'art ?" compte 1709 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Embellir la vie, est-ce la fonction de l'art ?

Liens utiles