Devoir de Philosophie

La diversité des langues est-elle un obstacle à la communication ?

Extrait du document

1. Oui, la diversité des langues est un obstacle à la communication A. Le barbare est celui qui ne parle pas ma langue.Les Grecs appelaient «barbares» ceux qui ne parlaient pas la langue hellène. Ce simple fait, même s'il peut sembler anecdotique, n'en signale pas moins la difficulté qu'il y a à entrer en communication et en confiance avec celui qui ne parle pas la même langue que soi. Au fondement de la xénophobie est la différence qui s'exprime d'abord dans la différence de langue. Ne pas comprendre la langue de l'autre, c'est ne pas pouvoir savoir ce qu'il veut et ce qu'il veut dire, ce qu'il pense et ses dispositions à notre égard. De cette différence naît souvent la méfiance. B. La diversité des langues sous le signe de la malédiction.

« La diversité des langues est-elle un obs­ tacle à la communication ? La diversité des langues est souvent considérée comme un obstacle à la communication. En témoigne l'épisode de la tour .de Babel (Genèse, IX): alors que les hommes avaient décidé de bâtir une tour leur permettant d'atteindre le ciel et donc de rivaliser avec Dieu, ce dernier les empêcha de réaliser leur projet en confondant leur langage et en les dispersant sur toute la face de la terre. Telle serai!. selon ce · mythe, .l'origine de la diversité des langues. D'où l'idée d'instituer une langue universelle bi .en faite qui se substituerait aux langues existantes qui sont impar­ faites et qui font obstacle à la compréhension réciproque des peuples. Mais, aussi séduisante qu'elle puisse paraître, une telle idée est absurde, dans la mesure où la langue n'est pas un instrument mais où elle est culture. Il faut plutôt considérer que, loin d'être un obstacle, la diversité des langues est source d'enrichissement. Ainsi, par exemple, apprendre une autre langue, c'est se trouver transposé dans 1 · esprit de cette autre langue. Notre pensée subit alors une transformation qui ne _peut qu'être féconde. Comme le souligne Cournot, « ce qui agrandirait et perfectionnerait nos faculté s· intellectuelles. en multipliant et en variant les »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles