Devoir de Philosophie

Peut-on se fier au sentiment de liberté?

Extrait du document

par le désir de se prouver qu’il existe des actes totalement libres : il apparaît derrière cet acte que l’acte < gratuit » n’est pas purement libre, en ce qu’il est déterminé par une logique de la preuve en acre répondant à l’angoisse éthique et intellectuelle suscitée par le déterminisme : illusion, donc.

L’exposé des idées sartriennes est succinct, mais de ce fait assez clair, et il était inévitable, comme l’a bien senti le candidat, de leur opposer les acquis de la psychanalyse. Mais la psychanalyse n’agit-elle pas dans le sens d’une libération de l’individu? Le candidat, en développant l’idée de libération, aurait sans doute pu donner à sa conclusion plus de poids philosophique. La question finale aurait pu être celle du devenir-libre de l’homme, mais aurait pu tout aussi bien être celle de son asservissement, faisant apparaître des problèmes d’ordre sociologique ou politique: qu’est-ce, à ce niveau, que l'illusion de la liberté?

Autre sujet proposé

L'esclavage est-il la privation de la liberté?

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles