Devoir de Philosophie

Respecter la nature est-ce renoncer à la transformation?

Voir sur l'admin

Extrait du document

2. Le respect authentique n'est pas simple renonciation à agir, mais réflexion mature sur les raisons et les conséquences de la transformation engagée, à la fois pour la nature et pour l'homme (H. Jonas). Au regard de l'ensemble des menaces que fait peser notre civilisation sur les espèces vivantes, il est inévitable de considérer le respect des êtres vivants comme un devoir moral de l'homme. « Et si le nouveau type de l'agir humain voulait dire qu'il faut prendre en considération davantage que le seul intérêt "de l'homme" - que notre devoir s'étend plus loin et que la limitation anthropocentrique de toute éthique du passé ne vaut plus? «, s'interroge Hans Jonas dans Le Principe Responsabilité. Trop longtemps, peut-être, l'éthique a considéré uniquement l'homme comme centre de ses pré-occupations. Certes, ce n'était pas secondaire et de nombreux progrès restent à faire en ce domaine. Néanmoins, les êtres vivants, en raison de leurs caractéristiques particulières, méritent probablement une attention morale approfondie. Ceci impliquerait un nouveau type de responsabilité, qui n'est pas celle qu'on a à assumer pour soi-même mais une responsabilité pour les êtres vivants (un peu sur le modèle de la responsabilité des parents pour leurs enfants mineurs).

Le document : " Respecter la nature est-ce renoncer à la transformation? " compte 1319 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

Liens utiles