Devoir de Philosophie

Tous les problèmes peuvent-ils avoir une solution technique ?

Extrait du document

  • DÉLIMITATION DU SUJET :

1) Analyse de la notion de "problème"... en ce qu'elle a de problématique.2) Analyse de la "technicité" dans sa puissance, soit à trancher dans la problématicité soit à la dissoudre dans la systématicité de la technique.

  • DEVELOPPEMENT:

Il est difficile de penser que TOUS les problèmes ont une solution technique puisqu'il ne semble pas que la technique ait réponse à tout : soit parce que la technique est une réponse lourde, soit parce qu'elle semble appeler indéfiniment d'autres problèmes (le pont en fer rouille, l'antirouille pollue, etc.)Il faut donc examiner le rapport entre  problème et technique.Le problème est depuis Aristote ce qui admet et exige une pluralité de solutions. L'image est celle d'un carrefour; le problème nous installe à la croisée des chemins. La technique est alors l'ensemble des moyens mis en oeuvre pour trancher : quel chemin suivre maintenant ? Voici la boussole, objet technique par excellence.La technique oriente.

Problématique
 

 La technique, cet ensemble de procédés employés pour produire une œuvre ou obtenir un résultat déterminé, résoud-elle tous les problèmes ? Tout peut-il être instrumentalisé ?
 
 Organisation du plan
 

 • Commencez par définir la notion de problème technique et quel genre de solutions la technique apporte.
 • Puis, montrez que tout ne peut pas être instrumentalisé, qu'il y a des problèmes auxquels aucun moyen technique n'apporte de solution.
 • La technique elle-même n'est pas le produit de la technique.
 Au-delà de la technique et de ses moyens se trouve l'homme.

« Un problème peut être défini comme une question qui doit être résolue avec des règles scientifiques, comme unproblème d'algèbre par exemple. La technique peut être définie comme l'application des règles scientifiques. Dans cesens, tout problème se rapporte à une certaine technique, c'est à dire à une méthode de résolution. Mais les problèmes qui se posent à nous ne semblent pas tous pouvoir se résoudre à travers des procédurestechniques. D'autre part, toute rationalité n'est pas technique, nous instaurons des normes, des valeurs, quisemblent étrangères à la rationalité technique. Ces normes sont pourtant essentiels pour un monde humain qui offredes solutions aux problèmes proprement humains. Problématique : La technique est la norme de résolution des problèmes, mais est-elle pour autant la solution de tous nos problèmes? I : La technique comme solution Homo faber 1. L'homme est un animal technicien, on peut le qualifier avec Bergson d' « homofaber ». Vis à vis de l'homme, la nature n'a pas été prodigue en moyens naturelsde survie et d'adaptation. Celui ci doit fabriquer ses moyens d'adaptation.L'homme franchit les obstacles en fabricant des outils, et pour cela il développedes techniques. Dans ce sens, on peut dire que la technique est le moyennaturel pour l'homme de résoudre ses problèmes. La technique résout nos problèmes 2. Un problème se pose à partir du moment où nous manquons de moyens vis à visd'une action. La technique se constitue comme un ensemble de moyensnouveaux qui nous permettent d'agir. La technique fait d'une action impossibleune action possible. Si par exemple un homme veut atteindre un fruit en hautd'un arbre, cela lui est d'abord impossible avec ses moyens naturels, il le peut àpartir du moment où il une a une échelle à sa disposition. Les limites de la technique sont provisoires 3. Les problèmes qui ne trouvent pas de solution techniques sont voués à entrouver une. En effet, les problèmes surgissent à partir du moment où l'on s'y applique. Ce qui n'est pas mis en question n'est pas un problème. Les maladies que la médecine ne guérissait pas àcertaines époques n'étaient pas un problème dans le sens où l'on ne cherchait pas de solution, on n'envisageait pascela comme possible, c'était un fait. A partir du moment où la science met en question les faits, elle en fait desproblèmes et par là elle rend possible une solution. Les problèmes qui n'ont pas de solution immédiate sont supposésen avoir une dans un avenir indéfini. II : Les problèmes techniquement insolubles Les problèmes existentiels 1. Certains problèmes n'admettent pas de procédure technique de résolution. L'existence humaine se caractérise par laliberté c'est à dire la capacité de choisir. L'homme a à choisir, il ne peut pas se laisser porter par la nécessité tel unautomate. Le choix renvoie l'homme à lui même, il n'y a pas de technique de choix ni de spécialiste qui puisse nousdonner la règle scientifique de l'existence. Dans ce sens, les problèmes de la liberté n'admettent pas de solutiontechnique. Les problèmes qui ne dépendent pas de nous 2. La nature dépasse souvent l'homme par ses forces incommensurables. Face à une catastrophe naturelle telle qu'untsunami, la technique ne peut rien sinon essayer de réparer les dégâts. La technique ne peut pas dominerentièrement la nature, elle manque de force. Les forces de la nature posent problème à l'homme en tant qu'ellesl'affectent, qu'elles brisent ses constructions et qu'elles le laissent démunis. Dans ce sens, les limites de latechnique posent elles même problème. Les problèmes que pose la technique elle même 3. D'abord moyen au service de l'action, la technique devient un ordre qui se substitue à la nature. Comme le fait »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles