Devoir de Philosophie

L'inconscient de Freud

Extrait du document

freud
QUESTION #1 : Qu’est-ce que la théorie de la personnalité de Sigmund Freud? A. Sigmund Freud, né le 6 mai 1856 en Autriche et mort le 23 septembre 1939, est un neurologue et fondateur de la psychanalyse qui fait partie de la perspective psychodynamique. Selon Freud, ce qui influence notre comportement s’appelle des pulsions, sexuelles ou agressives, que l’humain perçoit comme des menaces. Puisqu’elles représentent une menace, nous les chassons de notre conscient pour les envoyer vers une place où nous les oublions : l’inconscient. Par contre, ces pulsions ressurgissent  de différentes façons, que ce soit dans les rêves ou dans l’imagination. Pour démystifier tout cela, la psychanalyse utilise comme objet d’étude l’inconscient et se base sur des concepts liés aux processus mentaux de l’inconscient. Pour y arriver, Freud fait de l’étude de cas et se base sur les confidences de s...

« de faire la distinction entre le rêve et la réalité, ce qui lui permet de penser de façon réaliste et rationnelle. Le moi se base sur le principe de réalité, c'est-à-dire qu'il trouve un dérivatif aux pulsions en tenant compte de la réalité. Troisièmement, le surmoi se développe vers l'âge de 4-5 ans, a comme rôle de juger les actions et représente la moralité, c'est-à-dire les règles, les normes et les valeurs transmises par les parents et la société. C'est le siège de la conscience morale, qui correspond  à ce qu'on qualifie de mal, et de l'idéal du moi, qui correspond à ce qu'on qualifie de bien. Le surmoi a la capacité de faire ressentir des sentiments tels que la culpabilité ou la fierté et se base sur le principe de morale ou de perfection.  Ce principe explique le fait que le surmoi pousse l'individu à se conformer aux valeurs inculquées par ses parents dans son enfance sans même la présence d'une autorité. En d'autres mots, l'individu finit par se conformer aux règles par lui-même. C. Maintenant, je vais vous expliquer le fonctionnement des trois systèmes ensemble. Tout d'abord, lorsqu'une situation arrive, le ça envoie le message au cerveau qui dit qu'il veut cela et il le veut immédiatement. Le surmoi, en fonction des valeurs de la personne et en fonction de ce qu'il qualifie de bien ou de mal, est comme un parent intérieur qui s'oppose ou qui est en accord aux pulsions du ça. Ensuite, le moi, joue le rôle d'intermédiaire et juge la situation c'est-à-dire qu'il prend en compte les demandes du ça et du surmoi et juge de ce qui est meilleur pour lui. Parfois, il écoute les pulsions du ça, parfois il écoute le parent intérieur qui est le surmoi, ou des fois il écoute les deux et fait donc des compromis. Par contre, il peut arriver que les pulsions du ça sont tellement fortes qu'elles prennent le dessus sur le surmoi et pousse le corps à agir impulsivement, ce qui peut créer chez la personne de l'angoisse. Pour contrer cette angoisse, le moi fait appel aux mécanismes de défense qui sont des phénomènes inconscient et qui ont comme but de nier la réalité. Prenons l'exemple du déni, qui est un mécanisme de défense qui consiste à refuser de reconnaître que quelque chose de déplaisant est en train de se produire, par exemple l'alcoolique qui nie avoir des problèmes de boissons. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles