Devoir de Philosophie

« L'Inconscient et la Conscience. La Réalité » Dans L'interprétation du rêve. 1900 S.Freud.

Extrait du document

conscience

Exposé, TD études de textes en psychanalyse. L2 « L'Inconscient et la Conscience. La Réalité « Dans L'interprétation du rêve. 1900 S.Freud. (Chapitre VII) But de l'ouvrage L'interprétation du rêve : D'abord il faut regarder le titre de l'ouvrage, qui veut dire en langage plus commun, le rêve est comme tel l'objet d'une interprétation. Freud entend avec cet ouvrage qu'il est scientifiquement possible, et surtout nécessaire d'interpréter un rêve. Enorme tournant dans la psychanalyse qui à cette époque ne comprenait le rêve qu'en tant que prémonition (donc le monde profane) où bien comme réponses au stimuli extérieurs ou intérieurs, venant des organes ou des sens, donc dépourvu de sens. Freud veut faire accéder le rêve au statut d'objet scientifique, et tente d'exposer la relation entre l'instance du rêve et une formation psychique inconsciente qui s'y mêlerait. Genèse : L'ouvrage est daté de 1900 mais S.Freud y travaille dès 1895, après le déchiffrement accompli du rêve « L'injection faite à Irma «. La correspondance avec Fliess permet de suivre la progression de l'oeuvre, il sera plusieurs fois mis de côté pour des raisons diverses (examen à passer, doutes sur l'intérêt de l'oeuvre, insatisfaction) pourtant Freud ne cessera de rappeler dans ses nombreuses lettres son besoin de travailler sur ce sujet. C'est selon lui un enjeu non négligeable qui s'en détache : « introduire névroses et psychoses dans la science grâce à la doctrine du refoulement et de l'accomplissement de souhait. « Il postdate son ouvrage quand il termine en septembre 1899, pour le faire entrer dans un nouveau siècle, avouant qu'il éprouve une douleur extrême à « se dessaisir de quelque chose qui était sa propriété exclusive « NOTEREF _Ref210994856 \f \h 2. Etonnamment il détruira le manuscrit de ce qu'il considérait comme son oeuvre majeure, il dira en fin de vie qu'il l'a « sans hésité confié à une corbeille à papier «. 1ère Partie : La théorie actuelle est celle de deux sortes de processus, deux types de cours de l'excitation. Qui ont suggéré les concepts de « refouler « et « pénétrer « (pensée inconsciente qui tente de se faire comprendre ou traduire par le préconscient, pour pénétrer dans la conscience) Concepts : (dans le sous-chapitre.) Mode de représentation topique : dans laquelle la distinction se fait entre Inconscient, Préconscient et Conscient.Mode de représentation dynamique : l'inconscient en tant qu'il exerce une action permanente, exigeant une force contraire. On rencontre une résistance pour accéder à l'inconscient et aussi la création d'objets représentatifs du refoulement.Inconscient : Non présent dans le champ de la conscience. Représentants investis de l'énergie pulsionnelle, qui cherchent à faire retour dans la conscience. Lipps : La question de l'inconscient dans la psychologie est moins une question psychologique, que la question de La Psychologie. Après études et expérience il déduit que l'effet-conscience n'est qu'un lointain effet psychique du processus inconscient, ce dernier ne devient jamais vraiment conscient, il agit sans se trahir à sa conscience. (Freud est heureux de trouver là quelqu'un qui pense de même sur le rapport activité consciente et activité inconsciente) Scherner : Selon Freud le véritable découvreur de la symbolique onirique. Certaines images inconscientes, obéissent à des motions sexuelles qui viennent s'exprimer dans le rêve, mais aussi dans les phobies hystériques, et autres symptômes. Le rêve ne fait que poursuivre les activités de la journée, l'op&e...

« inconsciente   qui   tente   de   se   faire   comprendre   ou   traduire   par   le   préconscient,   pour   p énétrer dans la conscience) Concepts        :    (dans le sous­chapitre.)  Mode de repr ésentation topique   : dans laquelle la distinction se fait entre Inconscient,   Pr éconscient et Conscient. Mode de repr ésentation dynamique   : l’inconscient en tant qu’il exerce une action   permanente, exigeant une force contraire. On rencontre une r ésistance pour acc éder  à   l’inconscient et aussi la cr éation d’objets repr ésentatifs du refoulement. Inconscient   : Non pr ésent dans le champ de la conscience. Repr ésentants investis de   l’ énergie pulsionnelle, qui cherchent  à faire retour dans la conscience.  Lipps 4   :   La   question   de   l’inconscient   dans   la   psychologie   est   moins   une   question   psychologique, que la question de La Psychologie. Apr ès études et exp érience il d éduit   que l’effet­conscience n’est qu’un lointain effet psychique du processus inconscient, ce   dernier   ne   devient   jamais   vraiment   conscient,   il   agit   sans   se   trahir   à  sa   conscience.   (Freud est heureux de trouver l à quelqu’un qui pense de m ême sur le rapport activit é   consciente et activit é inconsciente) Scherner 5   :   Selon   Freud  le   v éritable  d écouvreur   de  la   symbolique   onirique.   Certaines   images inconscientes,  ob éissent  à des motions sexuelles qui viennent s’exprimer dans le   r êve, mais aussi dans les phobies hyst ériques, et autres sympt ômes. Le r êve ne fait que   poursuivre les activit és de la journ ée, l’op ération intellectuelle vient des m êmes facult és   qu’en  état de veille.  2 è me  partie   : Surestimation de la conscience, types d’inconscient et fonction de la conscience  · Surestimation de la conscience  Freud   nous   dit   que  pour   comprendre   l’origine  exacte   du  psychisme,  il   faut   arr êter   de   surestimer   la   conscience.   Pour   bien   comprendre   la   vie   psychique,   il   faut   r éé valuer   la   supr ématie de la conscience.  L’inconscient domine le conscient, c’est la base du psychisme.  44   Le concept d’inconscient en psychologie.  1897 55   La vie des r êves.  1861. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles