Devoir de Philosophie

Croire, Est-Ce Renoncer À L’usage De La Raison ?

Publié le 15/09/2012

Extrait du document

Selon l’opinion courante, la foi est contraire à la raison. Croire, c'est « faire confiance à «. Ainsi, croire quelqu'un, c'est penser que ce qu'il dit est vrai, sans en avoir la preuve. Croire en un Dieu,   c’est être   convaincu de son existence, même si on ne peut pas en prouver l’existence. Or la raison nous recommande de ne rien tenir pour vrai, dont on ne peut pas démontrer la vérité. La foi s’oppose-t-elle à la raison même lorsque celle-ci ne peut être contredite ? Pourquoi sommes-nous obligé de seulement croire ? La foi et la raison sont-elles incompatibles ? Dans un premier temps, nous verrons que croire, peut amener à renonce à l’usage de la raison car la foi s’oppose à la raison. Puis nous verrons que croire, ce n’est pas renoncer à l’usage de la raison car certaine croyance nécessite l’usage de la raison. I. Croire, peut amener à renoncer à l'usage de la raison car la foi s’oppose à la raison Pour certain philosophe, croire c’est renoncer à l’usage de la raison car la croyance n’entraine pas une recherche de savoir, ce qui fait que l’on ne fait pas usage de notre raison. La foi n’est peut être pas basé sur des faits prouvé mais celle-ci à ses propres raisons. Les croyants
pensent que la foi ne se prouve pas mais se ressent, ils sentent la présence d’un Dieu, que c’est lui qui donne la foi et que cela apparait comme une sorte de savoir. Un croyant sait qu’il y a un Dieu mais il le sait selon son cœur, non pas d’un raisonnement donc de la raison. Comme PASCAL (philosophe du XVIe) dit : «   Le cœur à ses raisons que la raison ignore «. La croyance religieuse demande de croire en un ou plusieurs dieu selon les religions, ou encore au Christ qui est à la fois homme et fils de Dieu. Elle demande que l’on accorde notre confiance sans preuve alors que ces faits sont absurde, elle réclame donc de nous que nous renonçons l’usage de notre raison.  Pour SPINOZA (philosophe du XVIIe), le risque de la religion est d’aboutir à la superstition, c’est un état d’esprit craintif qui pousse à interpréter des évènements comme des signes favorable ou défavorable envoyé par un ou plusieurs dieux. La religion va affirmer que les catastrophes naturelles par exemple, ne peuvent être comprises car nous n’avons pas accès à la pensé de Dieu. C’est interpréter comme une punition ou la colère de Dieu, cet idée est du à une imagination anthropomorphique qui est contraire
à l’idée de hasard, donc à l’idée de science. La religion ce soumet à Dieu, ils renoncent à l’usage de la raison. La foi s’oppose à la raison. Mais pas nécessairement car certaines croyance nécessite l’usage de la raison. II. Croire, ce n'est pas renoncé à l'usage de la raison car certaine croyance nécessite l'utilisation de la raison. 1 = science, pas un dieu, croit en la science, Les scientifiques ne croient pas en un dieu mais en ce qui est prouvé, la science. La raison et la science s’opposent à la religion. Ce sont deux visions différentes qui s’affrontent. La science est fondée sur le raisonnement, dans la science, tout est expliqué et chaque fait est réfléchi. Nous pouvons donc affirmer que la croyance ne peut pas contredire la science lorsque celle-ci à toutes les preuves pour affirmer des faits.  Mais il y a une limite de la raison humaine. Certains croyants pensent que c’est Dieu qui ai du à la raison de l’homme, si c’est le cas alors la religion ne peut pas demander le renoncement de l’usage de la raison car ce serait à l’encontre de Dieu. Le croyant doit donc faire usage de sa raison même si celle si ne peut pas tout comprendre. 2 = des choses qui ne s’explique
pas En effet, La raison ne peut pas tout expliquer, la raison ne peut pas prouver l’existence d’un dieu. Le fait de croire en un dieu ou non ne nous fait pas renoncer à l’usage de la raison car la raison ne peut pas répondre à la question de l’existence d’un dieu. Cependant, certain philosophes pensent qu’il existe une religion qui est conforme à la raison. Comme Albert Einstein qui à éprouvé une forme de foi dans son expérience scientifique : «   la religiosité cosmique «, c'est-à-dire qu’il éprouve de l’admiration pour l’ordre de l’univers, de la nature. Pour lui, la science peut permettre à l’homme d’éveillé un sentiment religieux. Il à la foi en une forme de dieu mais pas religieuse, c’est le déisme. Croire, c’est renoncer à l’usage de la raison lorsque la foi n’est que superstition, donc contraire à la raison. Cependant, la foi ne peut contredire la raison lorsque celle-ci est expliquée, mais la raison ne peut pas tout expliquer comme l’existence d’un dieu, c’est pourquoi nous sommes obligés de seulement croire. Les scientifiques croient en leurs recherches prouver donc tant qu’une chose est prouvée, on y croit. La croyance n’exclut pas nécessairement la raison.

Liens utiles